Index - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
Règlements & contexte - Encyclopédies - Annonces - Recherches - Questions - FAQ - Partenariats - Parrainage - Ateliers - L'infolettre
[Château] Appartement de Kiol
Aller à la page: 1, 2, 3  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Chevaliers d'Émeraude - JDR recommandé par le site officiel - Version 7 Index du Forum -> Archives -> Toutes les archives -> x En jeu -> Royaumes d'Enkidiev -> Royaume des Elfes -> x Hors jeu
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Kiol
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 30/09/2010 21:35    Sujet du message: [Château] Appartement de Kiol Répondre en citant

J'en fait la description dans mon post mais bon... deux fois plutôt qu'une ? ^^'

En gros quand on rentre dans la pièce on y découvre trois chaise assez simple mais vraiment confortable devant lesquels reposait une table tout aussi simple. Sur le mur du fond y était déposer une étagère assez grande sur la quelle était déposer plusieurs bouquins sur toute sorte de sujet ne traitant pas tous de la mornarchie ou de truc de règne. À l'intérieur de l'étagère Kiol y entreposait divers objet ayant apartenus à sa défunte mère et sa défunte soeur. Dans une des deux pièces adjacentes, se trouve ses bains personnel et dans l'autre, se situait sa chambre dans laquelle un grand lit règnait un armoire.


[Karu : On se force un peu pour les 10 lignes de taille normal, mais bon, pour cette fois ça passe.]


Dernière édition par Kiol le 02/11/2011 22:08; édité 3 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 30/09/2010 21:35    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Kiol
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 30/09/2010 22:17    Sujet du message: [Château] Appartement de Kiol Répondre en citant

(voilou, si y'a de quoi MP... dsl du retard j'avais plein de truc à faire =/)

Kiol gardait son regard fixé sur cette douce lumière blanche qui se dégageait de l’Elfe. Qu’est-ce qui pourrait bien lui dire que c’était vraiment ce qu’il croyait que c’était ? Non mais, les dieux auraient pas pu rendre ça un peu plus précis, sait pas, en écrivant ‘Âme sœur’ au dessus des personnes étant faites l’une pour l’autre. Quoi que cela aurait sans aucun doute été moins joli.

Algardîn => ***Si son Alt… vous désirez me garder pour votre protection, Kiol, je ne peux certainement pas refuser. Peut-être serait-il mieux de rentrer au château quand même. Vous devriez avoir des devoirs de roi à remplir, non?***

Des devoirs... C’était bien la dernière des dernières choses qu’il voulait faire en ce moment même. Quoi que ça pouvait bien servir d’excuse pour ce qu’il avait en tête.

Algardîn => ***Et pas d’inquiétude, Kiol, je connais le château comme ma poche. On ne peut pas se perdre ***

Euh... Était-il en train d’insinuer qu’il allait se perdre dans sa propre demeure dont il connaissait les moindre recoin et les moindres passages secrets !? Okay, tout les recoins, mais la plupart de passages secrets. Le Roi esquissa un sourire. Cela ne serait pas surprenant. Il était tellement dans la lune ses derniers temps qu’il ne serait pas surprit de se retrouver dans la bibliothèque et de se demander où était la sortit ou encore simplement de tournez en rond dans un couloir.

Algardîn => ***J’ai hâte de vous présenter ma sœur, elle est adorable. Si ça vous intéresse, bien entendu. Et si vous n‘avez rien prévu.***

Ah... Parce qu’il avait une sœur !? Bah, comme quoi un Roi ne sait pas toujours tout. Cependant, loin était le fait qu’il ne voulait pas la voir, bien au contraire, mais ça venait un peu... perturber ses plans. Kiol resta muet, analysant toutes les possibilités qui s’offraient à lui. Si le garde lui présentait sa sœur, sans doute qu’elle les suivrait toute la journée. Il pourrait également prétendre avoir trop de devoirs de monarque à remplir et réclamer l’assistance de l’Elfe. Sauf que ça ne lui tentait absolument pas de faire ça illico. Et puis, s’il refusait simplement de voir sa sœur, l'elfe pourrait être... déçu ? Soudain, il se rendit compte que tout était silence.

- Euhhh... En fait... J’avais pensé qu’on pourrais se voir seul à seul si cela ne te dérange pas. Au pire, tu pourras me présenter ta sœur par la suite. Il me ferait un plaisir de la rencontrer.

Sur ce, Kiol entraîna le garde à sa suite vers le palais. Rendu dans la cours, il se dirigea vers ses appartements privés ne prêtant aucune attention aux serviteurs, domestiques ou conseillers qu’il croisait en route. La dite pièce n’était ni trop grandes ni trop petite, et contenait trois chaise, une table et une étagère sur laquelle reposaient quelques livres et dans laquelle Kiol y rangeait quelques effets ayant appartenu à sa mère ou à sa sœur. Dans l’une des pièces adjacentes, se trouvait son bain personnel et dans l’autre sa chambre. Kiol s’installa sur un fauteuil, invitant son hôte à en faire autant.

- Fait comme chez toi, lui dit son souverain. Si tu veux, je ferai faire venir du vin.

Sans toute fois attendre de réponse de la part de l’Elfe, télépathiquement Kiol fit sa requête aux domestiques qui s’empressèrent de venir lui porter le meilleur vin de tout le Royaume. Kiol servit une coupe à Al, puis versa du vin dans sa propre coupe.

- J’espère que tu aimes. Sinon, il y a aussi de la bière ou si tu n’aimes pas trop l’alcool, il y a de l’eau.

Kiol porta sa coupe à ses lèvres sans cesser de regarder le garde. Il y avait comme quelque chose d’attirant en lui et, même si cela ne paraissait pas, il faisait de gros efforts pour s’empêcher de lui sauter dessus pour l’embrasser.


Dernière édition par Kiol le 29/01/2011 20:36; édité 2 fois
Revenir en haut
Algardîn
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 02/10/2010 15:27    Sujet du message: [Château] Appartement de Kiol Répondre en citant

[Pas très long, désolée *la honte*]

Le roi évita subtilement et de façon très polie de rencontrer la petite sœur d’Algardîn, si bien que celui-ci s’inclina, se demandant sérieusement comment il allait éviter la petite elfe. Il sentit qu’il ne pourrait s’en séparer si elle le surprenait avec le roi, alors il lui envoya rapidement un message lui disant qu’il avait actuellement une mission très importante et qu’il devait effectuer sans elle, qu’il la rejoindrait plus tard. Il espéra seulement que ça ne lui ferait pas de peine…

Le garde suivit ensuite docilement Kiol, sans rien dire. Il préférait laisser celui-ci engager lui-même la conversation, ce dont il ne fit rien puisqu’ils arrivèrent dans les appartements du Roi sans avoir échangé un seul mot. ‘Dîn ne se demanda même pas pourquoi le roi l’avait amené ici puisqu’il était persuadé que celui-ci allait travailler, mais il ne s’installa vraisemblablement pas pour le travail. Enfaite, il lui demanda de s’installer comme chez lui –chose impossible, étant donné la différence entre chez lui et cet appartement luxueux- et lui proposa même du vin. L’elfe n’avait jamais but d’alcool de sa vie, mais il était majeur, non, alors pourquoi pas?

Comme le Roi avait déjà commencé à boire, il jugea plus poli de boire avec lui et porta donc le verre à ses lèvres. Toutefois, son esprit était ailleurs, alors son cerveau ne reçut même pas l’information à savoir si il aimait ça ou pas…. Le regard insistant du Roi le perturbait, si bien qu’il ne faisait plus trop attention à ce qu’il faisait. Et cette lumière qui ne le quittait pas deux secondes! De quoi devenir fou! Et pis pourquoi que son cœur c’était mis à battre la chamade, tient! Il croyait que c’était que les amoureux qui éprouvaient cela!

Pouf, flash-back. Sa mère et lui, enfant. Il y a très longtemps. Lui racontait des histoires, des légendes. Le faisait rêver sur la beauté du monde. Lui faisait croire que l’amour existait. Qu’il rencontrerait un jour la personne qu’il lui fallait. Les âmes-sœurs. Pouvaient-ils vraiment exister?

***[Kiol] Kiol?... Je… Ma mère m’a dit souvent… Euh… Croyez-vous aux… Enfin, savez-vous ce que c’est un âme-sœur? ***

Soudain, il se sentait tout bête. Cette histoire d’âme-sœur était sans doutes le fruit de son imagination, une fois de plus, et il se tournait au ridicule. Dans quelques instants, dégouté, le roi le ficherait sans doutes dehors, non sans raisons.
Revenir en haut
Kiol
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 07/10/2010 17:05    Sujet du message: [Château] Appartement de Kiol Répondre en citant

Mais c’était quoi cette obsession envers cet Elfe !? À croire qu’il ne pouvait pas le regarder sans penser normalement. Il tenta désespérément de penser à autre chose, mais en vain. Tout le ramenait à lui dont il n’arrivait pas à quitter du regard. Mais pourquoi tout cela le tourmentait !? Et puis, la lumière qu’il voyait autour de lui, était-elle vraiment celle des âmes-sœurs? Puis, l’objet de sa pensée lui posa une question à laquelle il ne s’attendait vraiment pas.

Algardîn => ***Kiol?... Je... Ma mère m’a souvent... Euh... Croyez-vous aux... Enfin, savez-vous ce que c’est un âme-sœur? ***

D’un trait, Kiol vida sa coupe du liquide rouge qu’elle contenait, réfléchissant à ce qu’on lui avait dit à ce sujet pour finalement répondre:

« Un âme sœur... C’est une personne qui t’es, en quelque sorte, prédestinée. Pour ceux qui possède des pouvoirs magiques quel qu’il soit, il leur est possible de voir un magnifique halo de lumière blanche tout autour de cette personne... M’enfin, c’est ce que m’a dit m’a mère... » Le roi remplit à nouveau sa coupe, seul moment où il avait détourné son regard de celui de l’autre. Regard qui s’empressa d’y replonger aussitôt que la coupe fut pleine. « Mais bon, pour ton autre question, si c’en était une, j’avoue que dans le temps, j’y croyais pas trop, mais maintenant... Je dois dire que je ne peux qu’y croire et que j’attend impatiemment de découvrir la personne qui m’est destinée. »

Le demi-elfe prit une gorgée du fluide rouge avant de déposer sa coupe sur la mini table puis se leva et marcha lentement vers l’Elfe. Il s’appuya sur les appui-bras de la chaise sur laquelle ce dernier était assit. Son visage était si près du sien qu’il pouvait sentir son souffle chaud. Il alla frotter son nez sur l’oreille du garde tout en chuchotant :

« Et je crois l’avoir trouvé. »

Puis, tout doucement, il déposa ses lèvres sur celles du garde, il ouvrant sa bouche pour ensuite refermer ses lèvres, frottant avec douceur celles de Al, savourant ce délicieux contact et les frissons qu'il faisait naître. Il aurait aimer coller son corps contre lui, mais dans leur position, c’était plutôt.. difficile. À moins qu’il ne s’assise sur lui... Tout compte fait, il préférait rester dans la position qu’il était, comme ça, si l’autre venait à le repousser, il lui serait plus facile de le faire. Pendant un moment il oublia totalement le fait qu’il était Roi et que ce genre d’amour était proscrit.
Revenir en haut
Algardîn
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 16/10/2010 18:40    Sujet du message: [Château] Appartement de Kiol Répondre en citant

Le roi prit le temps de décrire ce qu’il savait des âmes-sœurs, si bien qu’il répondit partiellement à la question du garde. Kiol connaissait les âmes-sœurs, même si ce qui l’intéressait surtout c’était de savoir s’il y croyait. Son altesse se servit de nouveau un verre, et sitôt que ce fut fait, replonger ses yeux- qui attirait tant le garde, si bien qu’il devait faire un effort surhumain pour rester assis- dans ceux d’Algardîn. Enfin, il lui avoua qu’il espérait découvrir se fameux âme-sœur auquel il ne croyait pas jadis.

Kiol se leva alors et s’appuya sur le fauteuil si bien qu’il se retrouva presque collé au Silencieux. Ce dernier était nerveux et respirait de façon irrégulière, en particulier lorsque la personne, qu’il était supposé protéger –contre quoi d’ailleurs? N’importe quoi le roi n’avait pas besoin de ses services!- frôla son oreille avec le bout de son nez. Dîn’ frissonna lorsque le nez du roi atteignit la pointe haute de son oreille, soit la partie la plus sensible chez lui, et malgré son silence habituel, un ronronnement qu’il ne put retenir se fit entendre dans sa gorge. Bin quoi, ça fonctionne tout seul ça, muet ou pas!

« Et je crois l’avoir trouvé. »

Le garde regrettait presque que Kiol quitte son oreille pour ses lèvres –presque- mais il prit vite plaisir aux caresses du Roi, sans se soucier si c’était ou non normal.

Ou permis… HEY! Et si c’était carrément illégal de se rouler un roi? A bien y penser, c’était plutôt le Roi qui roulait un garde, alors quel mal y avait-il à lui répondre positivement? Surtout dans le cas où Algardîn désirait ardemment répondre aux avances de l’Hybride. Et puis zut! Laissant son corps agir de lui même, il agrippa les bras de son âme-sœur, si bien qu’il fit perdre sa position à celui-ci, qui se retrouva à partager précairement le fauteuil avec l’elfe. Mais Dîn n’allait pas risquer que sa Majesté se blesse et s’obligea donc –Oh, comme c’est triste- à le tenir par la ceinture. Voilà, il ne tombera pas comme ça!

***[Kiol] Je vous veux, votre majesté.***

Les mots lui échappèrent. Au moins, le fantôme de sa maman ne viendrait pas le hanter en lui reprochant son impolitesse, puisqu’il était passé à deux dois de lancer «Je veux ton corps mon Kiki!»
Revenir en haut
Kiol
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 26/10/2010 21:50    Sujet du message: [Château] Appartement de Kiol Répondre en citant

(j'espère que c'est correct o_o... ca se peu qu'il y ait des phrase pas de sens, mais bn, MP si y'a de quoi)

Lorsque le garde lui saisi les bras, Kiol perdit prise sur les bras de la chaise et se retrouva subitement dans la presque position qu’il avait imaginé quelques secondes avant, Algardîn le retenant par la ceinture pour ne pas qu’il rejoigne le sol. Loin de s’en plaindre, il resta dans cette positon, gardant toujours ses lèvres soudées à celles de l‘Elfe. Certes la position de ses fesses n’était pas des plus confortable, mais il n’en avait rien à faire. Il passa ses bras autour du cou de l’Elfe, caressant doucement sa nuque sans lâcher ses lèvres.

Algardîn => *** Je vous veux, votre majesté.***

Oui, lui aussi le voulait. Il le voulait plus que tout au monde. Il caressa doucement de sa main, sa joue. Il glissa ses mains sous sa tunique puis caressa doucement son torse. « Moi aussi, je te veux plus que tout. » susurra Kiol entre deux baisers. Puis il alla caresser d’une mains entre ses omoplates tandis que l’autre glissait lentement le long de sa colonne vertébrale pour finalement s’attarder plus bas, délaissant sa bouche, il alla l’embrasser dans le cou. Doucement, il déposa ses mains sur le ventre de l’elfe, puis lui retira sa tunique tout en caressant son corps finement musclés : « Viens » susurra-il. Sur ce, il se releva, le garde n’hésita pas à en faire autant. Aussitôt que se dernier fut debout, Kiol retourna automatiquement se blottir dans ses bras pour l’enlacer et relier ses lèvres aux siennes, laissant sa langue entrer en contact avec celle du garde.

À petit pas, il se dirigea vers sa chambre dans laquelle il se laissa tomber sur son lit. Bien évidemment, Al le suivit dans sa chute, et, dans l‘élan, se retrouva coucher sur l‘hybride. Il sentit son machin pas mal dur entrer en contact avec le sien. Passant ses mains dans son dos, Kiol retourna nicher son nez dans l’oreille du garde, se plaisant à entendre son doux ronronnement. Il trouvait curieuse la sensibilité de l’elfe face à un geste aussi anodin, car, même s’il avait du sang d’Elfes en lui, il ne ressentait rien en particulier quand on lui cajolait les siennes. Puis, il renversa l’être sylvestre, de sorte que ce soit lui qui soit dessus, puis retira son chandail qu’il envoya paître plus loin.

Il glissa doucement ses mains vers le bas du dos, s’attardant sur cette partie, avant d’aller détacher la ceinture de son pantalon (celui de Al) et de le faire lentement glisser le long de ses cuisses. Il laissa vagabonder ses lèvres sur son torse, mordillant tendrement ses grains de chairs roses tout en lui retirant lentement son caleçon, révélant la partie virile de son être. Alors qu’un de ses mains caressait les cheveux du plus vieux, l’autre alla se refermer avec douceur sur son bijou de famille. Kiol activa sa main, faisant quelques mouvements de va-et-vient tout en retournant l’embrasser sur la bouche, en long et tendre baisers langoureux. « Je te veux en moi !! »
Revenir en haut
Algardîn
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 28/10/2010 19:44    Sujet du message: [Château] Appartement de Kiol Répondre en citant

Kiol répondant à sa demande, Algardîn profita de ses caresses. Les doigts courant sur sa peau déclenchaient des frissons le long de sa colonne, et si le roi venait à trop s’approcher de son oreille, l’elfe se mettait à ronronner. Ne vous étonnez donc pas si le garde a suivi son Altesse sans rouspéter lorsque celui-ci lui a demandé de le suivre, l’entraînant dans son lit. Et surtout, qu’il ne fit pas un drame que Kiol s’amusait avec lui a le déshabiller et le faire gémir, le rendre fou, lui faire vivre quelques sensations pour la première fois. Hey, quel être sensé ce serait plein hein?
Algardîn se demandait ce qu’était supposée faire la personne du dessous, lorsque l’autre s’amusait à ses dépens. Déjà, il était trop en extase pour réagir, sous les caresses de Kiol qui se faisait plus insistante, plus provocatrice et plus… loin dans son pantalon. Enfaite, il avait carrément les yeux semi clos, savourant les mains de Kiol dans tout leur mouvements, puisqu’il ignorait encore à ce moment-là si il y aurait le droit encore où s<il n’était qu’un jouet pour le roi ce jour-là.

Après un long baiser toutefois, Kiol s’arrêta une seconde pour réclamer à son tour les mêmes attentions. Jusque-là, Algardîn avait agi comme le sage garde obéissant –et pas contre son gré faut avouer!- envers son roi. Mais là, il voulait s’assurer qu’on ne se jouait pas de lui. Qu’il pourrait récupérer les bras de son âme-sœur quand bon lui semblera.

***[Kiol] Je ferai tout ce que vous voudrez, si vous me jurez que je pourrai revenir.***

Son entraînement de garde n’ayant pas été vint, il inversa les rôles sans le moindre effort, et plaça le roi pour qu’il lui fasse dos, sans toutefois être brusque dans ses mouvements. Il n’alla pas par quatre chemins, puisque de toute façon, il était trop chauffé pour patienter une seconde de plus. Il avait beau n’avoir jamais fait cela de ça vit, faut avouer qu’il se débrouilla comme un chef. On appelle ça l’instinct mâle. Pendant qu’il était dans son âme-sœur qu’il tentait de combler le plus vite que ses hanche le lui permettait, il laissa glisser ses mains au membre masculin de Kiol, lui permettant de ressentir le même extase que lui, mais multiplié par deux. Les deux amants arrivèrent à terme presque en même temps, sans qu’Algardîn eut une seule fois ralentit la cadence, si bien qu’il s’effondra, à bout de souffle, sur le dos. Sentant son roi à ses côtés, il se retourna vers l’homme de sa vie et l’embrasse avec douceur.

***[Kiol] Je t’aime*** fit-il sans se rendre compte qu’il le tutoyait enfin. Bin tient! On vouvoie pas quelqu’un avec qui on vit une telle extase, non?
Revenir en haut
Algardîn
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 25/01/2011 22:55    Sujet du message: [Château] Appartement de Kiol Répondre en citant

…Saut…

Ça faisait près d’une décennie qu’ils se côtoyaient, ses deux là, ça ne devrait pas avoir rien de surprenant qu’ils se soient mariés. Algardîn et Kiol sont des âme-sœurs, de toute façon, ça allait de soit. Enfaite, tout le monde savait que ça allait venir, suffisait de savoir QUAND ils se décideraient enfin. Enfaite, dans leurs délires homosexuels, l’un comme l’autre se considérait comme la «femme» du couple- même si, d’après moi, le Roi Kiol est beaucoup plus efféminé que le Chef de Garde- si bien que tout les deux attendaient que ce soit l’autre qui fasse la demande, puisque c’est le travail de l’homme de faire ça. Quand il s’est rendu compte de cette stupide situation d’attente –Merci à sa sœur Lindòrie qui, exaspérée, lui a ouvert les yeux- Algardîn a enfin demandé son amoureux en mariage. La cérémonie ne tarda pas à avoir lieu, avec comme demoiselle d’honneur nul autre que leur petite princesse, alors âgée de sept ans, dont on n’avait jamais retrouvé les traces de ses parents et qu’ils avaient finit par adopter officiellement et légalement.

Autre chose? Ben, Algardîn est plus vieux! Ben oui, ça fais maintenant quatre ans qu’il est marié, et il est âgé de 28 ans. Il va bientôt nous faire la crise de la trentaine là j’pense, il a tellement peur de devenir trop vieux pour travailler. Parce que oui, Algardîn est toujours Chef de Garde d’Elfe, et fier de l’être, et non un espèce de Reine au masculin… Il est gay mais il a une fierté, toujours. Même s’il assiste aux événements importants concernant le royaume, il le fait toujours en tant que Chef et protecteur d’Elfe, et non en tant qu’époux du Souverain. Le travaille, toujours le travaille!
Pour ce qui est de sa sœur, elle s’est étrangement assagie. Tellement qu’elle en est devenue trop calme pour le métier de Garde, et même, qu’elle a choisit de façon autonome de quitter la vocation de son frère. Elle ambitionne enfaite devenir la Conseillère de son beau-frère, ce qu’elle réussira avec brio. Mais pour l'instant, elle avait envie d'explorer le monde. Si bien qu'elle partie seule en conquête d'apprentissage. Elle avait l'âge maintenant, de toute façon, et un bon entraînement derrière elle. 'Dîn la laissa partir, sachant qu'elle lui reviendrait.

…Aujourd’hui…

Algardîn mit la main sur la poignée, mais la retira aussitôt. Il jeta un œil derrière lui, encore incertain de la conduite à adopter. Il était en congé aujourd’hui, si bien que quiconque l’aurait aperçu dans sa tenue de Gardien l’aurait questionné à savoir ce qu’il allait jouer dans le trafique, mais en tant que Chef, il n’aimait pas ne pas être au courant de tout. Il avait fait exprès de se mettre en vacance puisqu’il savait que ce jour-là, son Altesse Kiol n’avait rien de prévu, mais il ne cessait d’entendre les conversations des gardes sous sa responsabilité, ceux qui était en mission présentement. Il voulait les rejoindre, comprendre… Mais Kiol dormait derrière lui.
Le chef se coupa volontairement des messages de ses sous-officiers. Ils savaient se débrouiller sans lui.
Il tourna les talons et s’adossa à la porte, observant le sommeil tranquille de son époux. Il en était loin dans ses réflexions à savoir comment réveiller mesquinement Kiol lorsque celui-ci ce mit à remuer. Était-il assez cruel pour… Mouais!
L’elfe muet retira son équipement, plus silencieux qu’une fourmi, ne gardant que ses vêtements. Il se glissa au lit qu’il partageait quelques instants plus tôt avec le Roi, et entreprit de retirer la couverture de celui-ci malicieusement. Un courant d’air frais passa par la fenêtre entre-ouverte, bien reçue par le garde, qui ne tarda pas à obtenir la réaction désirée.

***[Kiol] Quoi tu frissonne mon amour? J’ai chaud moi pourtant…***
Revenir en haut
Kiol
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 30/01/2011 12:40    Sujet du message: [Château] Appartement de Kiol Répondre en citant

Saut de sept ans :
Lorsque Algardîn le demanda en mariage. Kiol en fut tout ému et bien évidemment, accepta ; depuis le temps qu’il attendait ce moment ! Certes il avait pensé à le faire, mais, ne sachant pas trop comment s’y prendre, il avait repoussé plusieurs fois l’occasion, si bien que ce fut finalement Al qui se décida. On organisa alors un cérémonie pour leur union et celle-ci fut la plus belle qui soit et leur petite princesse en fut la demoiselle d’honneur. Parlant d’elle, nos deux tourtereaux, n’ayant jamais retrouvé les trace de ses parents, décidèrent de l’adopté. Autre part, le fait qu’il soit marié avec Kiol permettait à Al d’être également Roi, mais celui-ci opta plutôt pour garder le titre de chef de garde. Quant à la sœur de Al, elle avait finalement décidé de devenir voyageuse.

Aujourd’hui :

Qu’on était bien couché dans son lit moelleux, emmitouflé dans de chaudes couvertes toutes douce, quoi de mieux en ce matin frisquet !? Puis il fut porter à ouvrir les yeux. Mais non, il devait pas se réveiller, pour une fois qu’il avait réussit à se libérer, il pouvait au moins encore dormir un peu, rien que quelques de rien du tout. Kiol se retourna sur l’autre côté tentant de retrouver le doux sommeil dans lequel il était plongé, le doux rêve dans lequel Al faisait... Tiens... Il faisait froid tout à coup. Frissonnant, d‘autant plus qu‘il était en simple boxer, Kiol tenta de remonter la couverte sur lui tout en gardant les yeux fermés mais sans succès.

*** Quoi tu frissonne mon amour? J’ai chaud moi pourtant... ***

« Mmmh !? » Le Roi ouvrit les yeux pour remarquer son amant au pied de son lit, couverture à la main. Non mais !!! Ça ce faisait pas ! C’était trop cruel ça !!!! Il se redressa lentement, puis, encore à moitié endormi, il se dirigea vers Al tout en marchant à quatre pattes sur le lit. « Tu vas le payer » dit-il d’une voix endormie. Puis une fois proche, il passa ses bras autour du garde, murmurant à son oreille : « Mon lit, mes couvertes. » Il alla ensuite chercher son bisou du matin qu’il voulait avoir absolument pour être sur de pouvoir passer un excellente journée. Finalement, il décida de tirer sur les couvertes, pour entraîner le garde dans le lit, plan qui réussit assez bien puisque Al ne s’y attendait absolument pas. Par la suite, il s’empressa de lui embarquer dessus, retenant ses bras au dessus de sa tête, cette fois, ce serait son tour ! Allant caresser son oreille avec son nez, Kiol murmura : « Mon amour ».
Revenir en haut
Algardîn
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 30/01/2011 14:11    Sujet du message: [Château] Appartement de Kiol Répondre en citant

Dîn ne put s’empêcher de rire en voyant son Roi tout perdu, bougonnant pour ses couvertures et s’accrochant à lui pour les ravoir, d’une voix toute endormie. Bon, rire c’est un peu vite dit dans le cas d’un muet, je vous décris un peu le spectacle : Les épaules qui tressaute, un grand sourire et un souffle plus rapide que la normal. Voilà, pas de bruit, mais il riait. Vous savez un peu, quand vous riez tellement que vous n’avez plus de souffle pour effectuer le moindre son? Que vos amis se moquent de vous parce que vous «riez en silence»? Ben, ça c’était le rire naturel du Garde. Algardîn empoignait solidement la couverte pour force Kiol à le rejoindre, ce que celui-ci fit au grand bonheur du Chef de Garde. Il le prit dans ses bras et le serra en répondant à son baiser du matin. Si bien qu’il se fit avoir comme un bleu et se retrouva de nouveau au lit, mais en uniforme, en dessous de son époux. Heureusement qu’il avait retiré ses armes car, dans le cas contraire, cette position aurait été dangereuse. Bien qu’il savait qu’il pouvait renverser Kiol quand il le désirait, il se laissa allez au jeu et fit semblant d’être vraiment emprisonné. Son sourire ne le quitta pas toutefois, dévoilant qu’il s’amusait beaucoup dans sa non-résistance.
Kiol caressa ses oreilles du bout de sonnez, geste qui déclenchait chaque fois des frissons sur l’elfe sensible qu’il était. Deux fois plus ce matin-là, puisque Kiol était gelé –la faute à qui hein…? Un bourdonnement familier retentit de la gorge d’Al’, le seul son possible à entendre venant de lui- mis à part les flatulences- qui caractérisait le ronronnement involontaire produit par cette caresse qui le rendait fou à chaque fois.
-Mon amour, murmura Kiol dans son oreille, le souffle de ses paroles le chatouillant plus que permis.
Oui, c’était lui ça, «Mon amour», qui d’autre cela pouvait-il bien être? Et faut l’avouer, Dîn était plutôt fier d’être cet homme-là. Il sourit de plus belle, même en sachant que le Roi ne pouvait le voir. Il résista à l’envie de se débarrasser de l’emprise de Kiol, car, faut l’avouer, il aimait bien être le soumis une fois de temps en temps… Il éloigna toutefois –et à regret- son oreille du nez de son époux pour pouvoir atteindre le cou de ce dernier avec ses lèvres. Il l’embrassa, le mordilla même, pour le stimuler. Il se doutait qu’à l’instant même, Kiol avait cessé de ressentir le froid de la vilaine petite brise qui entrait dans leur chambre, même s’il était presque complètement nu. Tout simplement parce que lui, dans son uniforme, avait atrocement chaud.
***[Kiol] Tu sais n’amour, ça serait très gentils si tu pouvais m’aider à enlever mon uniforme. Vois-tu, je ne trouve pas qu’il fait si froid que ça dans cette pièce moi… J’ai chaud là… dit-il tout à fait innocemment, en souriant de toutes ses dents. Il reposa sa tête sur le matelas, et se contenta d’une seule seconde pour regarder Kiol, avant de l’embrasser sur les lèvres cette fois.
Revenir en haut
Kiol
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 07/02/2011 21:20    Sujet du message: [Château] Appartement de Kiol Répondre en citant

Algardîn éloigna son oreille du nez de Kiol pour venir lui embrasser le cou, le mordillant à quelques endroits, le faisant pousser de petit gémissement de plaisir. Mais il savait très bien que ça ne faisait que commencer.

*** Tu sais n’amour, ça serait très gentils si tu pouvais m’aider à enlever mon uniforme. Vois-tu, je ne trouve pas qu’il fait si froid que ça dans cette pièce moi... J’ai chaud là...***

Puis, le garde déposa sa tête sur l’oreiller. Effectivement, malgré le léger vent frisquet qui pénétrait dans la pièce qu’était sa chambre, il faisait soudainement étrangement chaud. Sans se presser, le Roi détacha lentement l’uniforme de son bien aimé, s’amusant à le faire languir, pour finalement la lui retirer entièrement. Kiki laissa parcourir ses doigts sur le torse finement musclé du garde, sentant une légère bosse au niveau de son entre-jambe. Il joignit ses lèvres à celles du garde tout en laissant ses mains vagabonder de plus en plus bas tout en retirant peu à peu son pantalon. Puis, une fois que le garde fut débarrasser de ses vêtements le roi retira également son boxer, Kiol lâcha les lèvres du garde pour les faire errer sur son torse, puis s’attarda au niveau du nombril pour finalement se rendre au petit oiseau. Il fit son travail puis remonta pour revenir frôler, de son nez, les oreilles de son amour.

Puis, après l’avoir bien préparer, il entra son petit oiseau dans son beigne au chocolat tout en jouant avec celui de Algardîn. Arrivé à terme, l’hybride se laissa glisser à coter de son amour, l’embrassant tendrement.
Revenir en haut
Algardîn
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 12/02/2011 17:01    Sujet du message: [Château] Appartement de Kiol Répondre en citant

[Je considère ce RP comme terminé, pas toi Razz ? La suite dans les couloirs avec notre Princesse d'amour;) ]
Revenir en haut
Dylanilias
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 02/11/2011 20:13    Sujet du message: [Château] Appartement de Kiol Répondre en citant

Il était arrivé à l’aube, longtemps avant l’importante cérémonie du royaume des elfes. En tant qu’allié du royaume, il se devait d’assister au changement de trône pour représenter le royaume de Fée, mais surtout… En tant qu’ami de la couronne, il se devait de les supporter dans la perte d’un proche. Algardîn avait été l’ami du roi Féérique, et depuis qu’il avait apprit sa mort, il n’avait pas eut le temps de se rendre auprès de son confrère Roi pour le consoler… Le pauvre Kiol devait être anéanti par l’absence de son époux et âme sœur, et cela portait Dylanilias à de sombres réflexions… Quel genre d’homme serait-il sans sa dulcinée, sa Maïna? Il comprenait aisément que l’Hybride n’était plus capable d’assurer son rôle, qu’il n’avait plus le cœur à ses obligations par la perte du chef de garde, et c’était pourquoi il avait décidé de refiler le boulot à sa fille adoptive. La prochaine Reine des Elfes, Tenemè, les attendraient dans la salle de cérémonie… Mais avant, Kiol avait sans doute besoin d’un tête à tête.
Il entra dans le château des elfes sans encombre, il était connu ici, les gardes le saluèrent, il lui offrit des condoléances et salua le nouveau Chef. Puis il monta à l’appartement du Roi, sans escorte, on lui faisait confiance, et non sans raison. Il frappa.
- Kiol, mon ami? C’est Dylanilias, ouvre-moi… Au diable les politesses crues, les vouvoiement et les titres… Il était là en ami et confident, pas en Roi assistant à une cérémonie… Enfin, pas tout de suite!
Revenir en haut
Kiol
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 08/11/2011 22:25    Sujet du message: [Château] Appartement de Kiol Répondre en citant

Bien que cela faisait un temps que son époux tait mort, Kiol n’arrivait pas à passer à autre chose. C’était comme s’il refusait toujours de le croire. Il ne dormait plus et soit il passait son temps enfermé dans ses appartements ou alors il sortait se défouler. Ce que j’entends par défouler, et bien, si je vous dit qu’il gaspillait une partie de son or pour avoir du plaisir avec un ou une autres, tout dépendant ce qu’il voulait... Je ne parle pas ici d’alcool, bien entendu... Mais malgré cela, il n’y avait tout de même pas une seule journée ou il ne pensait pas à son défunt amour. Il était comme devenu l’ombre de ce qu’il était... Il ne riait plus, ni n souriait plus, même pas pour faire semblant, bref, la vie semblait totalement s’être dissipé d’en lui, bien qu’il continuait de vivre malgré tout...

Aujourd’hui ::

Lorsqu’il entendit frapper, Kiol n’était même pas encore habiller. Il s’empressa de s’habille, enfilant la première tenue (noire) qui lui passa sous la main.

« Kiol, mon ami? C’est Dylanilias, ouvre moi... »

Sans prendre la peine d’avoir meilleures allures, c’est avec les vêtement mit tout de travers et les cheveux en batailles que le Roi des Elfes reçu son ami dans ses appartements. Totalement désespéré, il ne prit même pas la peine qu’il se soit installé qu’il se jeta dans ses bras.

« J’en peux plus... C’est tellement dur de vivre sans lui, j’aimerais tellement qu’il soit encore avec moi, je... J’aurai du partir avec lui et ainsi mourir avec lui... J’aurais du l’empêcher de partir, insister pour qu’il reste à mes côtés... Je ne suis tellement rien sans lui... Je voudrais tant qu’il revienne... »
Revenir en haut
Dylanilias
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 14/11/2011 21:39    Sujet du message: [Château] Appartement de Kiol Répondre en citant

Il semblait tellement pathétique, le pauvre collègue royal de Dylanilias… Le roi Kiol s’était visiblement négligé depuis la mort de son ancien époux et ami du Roi de Fée également. En tant que voisin de Terre et d’Éthique, le fé se devait bien de l’assister dans cette misère. Le piteux homme se jeta dans les bras de son ami, tout de noir mal vêtu, il se lamentait –à qui de droit- que c’était sa faute, qu’il n’aurait pas dû laisser son époux partir avec sa petite sœur. Mais qui aurait pû prévoir sa mort? Ce n’était qu’un terrible accident, Algardîn était chef de Garde il savait très bien se défendre, mais il était tombé sur plus fort que lui, personne n’y aurait changé quoi que ce soit, sauf peut-être un magicien ou un Chevalier. C’était trop tard pour les remords, il fallait allez de l’avant maintenant, même si c’était triste. Habituellement, Dylanilias se serait sentit un peu gauche à avoir dans ses bras son homosexuel d’ami, époux de son meilleur ami d’ailleurs, mais la proximité qu’il avait eut avec le récent défunt suffisait à dissiper son malaise.

-Écoute-moi Kiol… Ta fille t’attend et a besoin de toi, là et maintenant! Tu ne sais pas la chance que tu as d’avoir encore quelqu’un qui dépend de toi, alors même si c’est difficile ressaisit toi. Au moins pour ce soir, pour lui faire plaisir. Et lorsque tu seras délaissé de toutes obligations et que tu auras à ton tour besoin qu’on t’aide, je te jure que j’serai là mon ami.

Malhabilement, il replaça la tenue du Roi d’Elfe et plaça une couronne sur ses cheveux dont il ne savait pas trop quoi faire, lui-même n’étant pas vraiment doué pour coiffer sa tignasse rebelle. Il passa un bras autour des épaules de son ami et le poussa vers la salle de trône, où une foule d’elfe s’étendait jusqu’au Hall d’entré, impatients de voir leur Héritière apporter du nouveau au Royaume. Ladite Princesse, le regard rougit par les larmes, patientait auprès de son épouse en discutant du mieux qu’elle le pouvait avec ses sujets. Elle tentait tant bien que mal de ne pas paraître trop atterrée par la mort de son père adoptif, et elle s’en sortait plutôt pas mal, de l’avis de Dylanilias.
Les deux hommes rejoignirent les deux jeunes femmes, et la cérémonie pouvait commencer.

SUITE SALLE DE TRÔNE, à toi kiol Smile

[J’sais qu’on avait prévu un truc privé toi et moi Kiki, mais on le fera après la cérémonie pour pas faire attendre la belle Ten! Boucle la cérémonie rapidos et on retourne te consoler XD]
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 07/12/2016 14:18    Sujet du message: [Château] Appartement de Kiol

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Chevaliers d'Émeraude - JDR recommandé par le site officiel - Version 7 Index du Forum -> Archives -> Toutes les archives -> x En jeu -> Royaumes d'Enkidiev -> Royaume des Elfes -> x Hors jeu Toutes les heures sont au format GMT - 4 Heures
Aller à la page: 1, 2, 3  >
Page 1 sur 3

 
Sauter vers:  

Crédits - Le forum a été créé en 2005 par Deelylah. Le design et le codage ont été réalisé par Chlotilde avec l'aide de Camellia et Sahvanna. L'univers du forum est fortement inspiré de la saga Les chevaliers d'Émeraude d'Anne Robillard. Toute reproduction partielle ou totale de ce forum est interdite.


Portail | Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky