Index - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
Règlements & contexte - Encyclopédies - Annonces - Recherches - Questions - FAQ - Partenariats - Parrainage - Ateliers - L'infolettre
Masa du Désert

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Les Chevaliers d'Émeraude - JDR recommandé par le site officiel - Version 7 Index du Forum -> Recensement -> Recensement -> À trier
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Masa
Seigneur de Zénor
Seigneur de Zénor

Hors ligne

Inscrit le: 12 Sep 2011
Messages: 213
Présence: Présent(e)
Race(s): Humain | Elfe
Sexe: Masculin
Âge: 155 ans

MessagePosté le: 14/09/2011 23:37    Sujet du message: Masa du Désert Répondre en citant

Informations personnelles

Nom : du Désert
Prénom : Masa ( Prononcé Mäza)
Surnom : Mä, sinon aucun surnom ne convient à Masa.
Âge : 120 ans
Sexe : Masculin
Race : Humain à demi, elfe à demi.

Informations physiologiques et psychologiques

Physique : Le physique de Masa est des plus particuliers ; il mélange habilement la beauté et la finesse des traits d'un elfe avec la carrure d'un homme. Ses cheveux, comparables à la soie, sont d'une couleur grisâtre tirant vers le bleu pâle. Comme pour la plupart des guerriers, sa chevelure est quelque chose de sacré pour lui, c'est pourquoi il la garde longue et propre. Son front est dégagé presque en permanence, laissant l'avant-plan à son nez, à son menton ainsi qu'à ses oreilles pointus. Ses sourcils donnent un certain cachet, une certaine autorité à son visage plutôt blême. N'importe qui pourra remarquer les yeux particuliers de Mä : une maladie de naissance affectant sa circulation sanguine avait fait en sorte que la couleur de ses yeux était rouge au grand complet. Quant à sa dentition, la seule particularité qu'elle pourrait imposer serait la pointe de ses canines, surdéveloppée. Tout au long de son enfance, on se moquait de lui, le traitant de « vampire ». Du côté de la structure, Masa ressemble beaucoup à un homme dans la trentaine qui prendrait soin de lui : une musculature découpée, mais non développée au point d'être encombré dans ses propres mouvements. Sa taille moyenne lui permet de profiter des avantages de la portée sans avoir le désavantage d'être trop facilement atteignable au niveau des jambes. Aussi, à cause de son comportement dérangeant, Mä s'était vu inflinger une sanction : on avait brûlé dans son dos le mot « Esclave ». À ce jour, il le montre fièrement à ceux qui ont osé agir de la sorte.

Au niveau de son accoutrement, l'assassin aime se vêtir légèrement question de préserver chacune des goûtes de son agilité. Du bas en haut, Masa se chausse avec des mocassins possédant plus d'adhésion que la normale ; ils sont noirs et très singuliers sinon. Même chose pour ses pantalons, toujours d'une couleur noire sans détail. Il porte comme haut une simple camisole noire ainsi qu'une ceinture de cuir en bandouillère pour tenir ses armes. Ce qui le caractérise le plus sont son foulard et sa cape. Son foulard a été tissé par un des meilleurs artisans du Désert. C'est un foulard robuste qui le protège des tempêtes de sable tout en lui procurant un certain charme ; il est rouge foncé, inscrusté de diamands. Sa cape, elle, lui arrive aux pieds. Elle est d'un rouge plus foncé que celui de son foulard, tirant presque vers le noir. Elle se sépare en lambeaux à la toute pointe, mais c'est de cette façon là qu'il l'apprécie.

Signes particuliers : Mettant de côté les traits physiques particuliers de Masa, un signe qui le distingue serait probablement sa façon de tapoter son majeur avec son pouce de façon répétitive derrière son dos. Ce tic survient la plupart du temps lorsqu'il est anxieux ou simplement lorsqu'il rage intérieurement. Sinon, il adore porter le cure-dent. Côté accessoire, il n'a jamais enlevé sa boucle d'oreille, cadeau de sa soeur ; elle lui avait donné avant d'être offerte ( sa soeur ) à un marchand fortuné.

Caractère : Si le passé de Masa se reflète dans ses yeux, il vit à travers son caractère. Il a vut trop de choses, vécu trop de moments cruciales pour parler sans penser. C'est pourquoi on l'entend très peu. Rare sont ceux à qu'il adresse la parole, et pour les autres, s'ils ne comprennent pas avec son simple language corporel, quelque chose pourrait mal virer. On avait longtemps pensé qu'il était muet lors de son passage dans le milieu esclavagiste. Le fait est qu'il n'avait rien à dire et que tout se passait mieux ainsi. Ses camarades esclaves mouraient tous de s'être sorti la langue, et lui avait survécu. Son caractère est donc froid, et l'atmosphère qu'il dégage est tendue. Tel un serpent, il sème la peur en faisant penser qu'il sauterait sur n'importe qui n'importe quand ; ce n'est pas vraiment le cas. S'il s'ouvre la bouche, ses paroles sortiront d'un ton très calme, d'une voix plus que basse. Si d'apparence il avait l'air vide d'âme, Mä est un homme de valeur : jamais il ne trahira celui à qu'il a donné son allégeance. Il n'abandonnera jamais un frère d'arme pour sauver sa propre vie. Il est près à tout pour le bonheur de ses proches et pour leur sécurité. Il a tellement perdu de gens qu'il aimait qu'aujourd'hui il ne laissait personne s'en approcher sans connaître chaque intension. Si on atteint son coeur, l'assassin peut même partager un rire à certains moments.

Ce que votre personnage aime : Masa aime la guerre, il aime le pouvoir (surtout pour le partager). Il adore offrir à ses proches, c'est pourquoi il ne possède presque rien. Au-delà du combat, l'hybride sait apprécier un bon vin en compagnie des plus grandes beautées du Désert. Grand admirateur de musique, il sera toujours incapable d'exécuter un artiste pratiquant l'art suprême. Lui-même pratiquait le violon dans ses temps libres, instrument qu'il avait appris à maîtriser plus jeune. S'il n'avait pas travailler dans le domaine militaire, sa carrière aurait probablement tournée au niveau musicale. Au niveau humoristique, il adore la satire ainsi que le sarcasme.

Ce que votre personnage n'aime pas : Mä a en horreur la trahison, le mensonge et l'ignorance. Il n'oublie jamais, il ne pardonne jamais. Chacune des actions qu'il considère indigne sera châtier de sa lame. Il ne supporte pas non plus la superficialité, mais il n'aborde pas vraiment le sujet. S'il considère que quelqu'un est idiot, il prendra sa défense en disant que ce n'est pas de sa faute ; il pleignait son éducation. Selon lui, personne ne voulait être idiot, alors on ne pouvait blâmer que les supérieurs pour ce genre de choses.

Talent(s)/compétence(s) : Masa possède presque un don dans l'art du combat silencieux. Son style surnois et son agilité lui donnait toute l'espace dont il avait besoin pour effectuer ses opérations avec une précision chirurgicale. Il ne laissait jamais de trace, sauf sa signature ; un « M » sur le front de ses victimes. Il avait toutes les capacités d'un voleur ou d'un assassin, ce qui faisait de lui quelqu'un de très dangereux. Tout comme le sable du Désert, Mä pouvait se faufiler n'importe où sans qu'on l'invite.

Du côté du maniement d'arme, l'assassin est à l'aise au couteau ainsi qu'avec des épées courtes, mais il ne jure que par une seule arme ; Mune (prononcé Mioune). C'est une épée courte des plus tranchantes et dangereuses. Sa lame est d'une minceur mais d'une solidité phénoménale. On peut d'ailleurs y lire les inscriptions suivantes : Mä Ja Miün, ce qui voulait dire : un seul homme pour la posséder. Ces quelques paroles faisaient référence à la plus grande particularité de l'épée : c'est une arme rétractable. Au contact d'une des bagues de Masa dans l'engrenage du méchanisme, la lame sortait avec une force pouvant couper un humain. Il avait fait forger cette arme pendant trois ans avant de pouvoir l'utiliser, toutes les mesures étaient parfaites.

Orientation sexuelle : Hétérosexuel

Pouvoir(s) : Étant à demi elfe, le temps ne lui avait permis que de garder son pouvoir de camouflage, qu'il tente de préserver en l'utilisant dès qu'il le pouvait.
Informations sociales

Royaume d'origine : Opale

Royaume de résidence : Le vaste Désert

Relation/Famille/Clan : Sa seule véritable relation est Kreos ; étant celui qui l'avait sauvé de la mort, Masa lui était éternellement reconnaissant. À travers les années, Mä tentait par chacune de ses actions de montrer son dévouement à celui-ci.

Informations historiques

Histoire :

Le silence est d'or. Si l'honnêteté pouvait être payante, se taire l'était davantage, et aucun argument ne pourrait venir à bout de ce que Masa considérait comme un fait. Cette croyance était impreignée dans les veines de l'assassin qu'il était devenu ; à travers les épreuves de son enfance jusqu'à son ascension vers les hauts rangs de la Cité. Même si quelques mots sortaient de sa bouche sous une forme glaciale de temps à autres, il n'avait jamais vraiment eut besoin de les utiliser. L'humain étant ce qu'il est, il interprettait toujours un silence de la façon qu'il le voulait bien ; et c'était parfait comme cela. Si Masa avait une vision si sombre de l'humanité, son passé en était la cause. Remontons de cent-vingt ans en arrière...

L'enfance de Mä fut plutôt générique ; rien d'extravagant, la vie d'un fils de bourgeois. Alors que sa mère entrait en relation avec les clients, son père s'occupait plutôt de ses propres employés. Ils n'avait jamais le temps de s'occuper de leurs enfants, c'est pourquoi la soeur du jeune garçon prit très rapidement le rôle de sa mère. Elle donna à Masa tout l'amour qu'un enfant normal pouvait rêver ; il avait apprécié tout ce que sa grande soeur avait fait pour lui, même s'il n'en témoignait rien. Très jeune la vie lui avait prouvé qu'il n'y avait rien de bon dans les paroles. Sa mère cachait des tas de choses à son père, et lorsqu'elle lui dévoilait le tout, il la frappait de toutes ses forces. Pourquoi? C'était simple, parce qu'elle avait avoué ses tords. Personne n'était à l'abris de la vérité, son père mentait toujours au sujet du profit qu'il faisait à ses employés pour s'en mettre plein les poches. Il avait tout vu, tout entendu. Rien n'était un secret pour le gamin, mais il ne disait rien. Étaler sa connaissance sur la place publique était un réel danger, c'était la source même de la vulnérabilité humaine. Quant au silence, il s'agissait de la plus grande arme que Mä n'avait jamais utilisé ; il jouait avec l'esprit des gens. Le silence était comme l'ombre d'un objet lorsqu'on était seul : à cause de sa grandeur démesurée, le cerveau avait tendance à s'imaginer que l'ombre était celle d'un monstre ou de quelque chose d'épouvantable. Sans vraiment le vouloir, cette caractéristique propre à lui-même lui avait permis d'obtenir bon nombre de choses sans même faire l'effort de demander.

Son éducation se fit de façon privée puisqu'il ne s'intégrait pas bien aux académiciens. Tous pensaient qu'il était muet, alors personne ne voulait l'approcher. Se sentir rejeter aurait été justifié dans ce cas-là, mais Masa était différent. Il adorait cette façon d'apprendre, car il allait à son rythme plutôt qu'à celui d'une classe de bambins sans jugement. Ils ne savaient pas. Personne ne savait comment survivre. Possédant un intellecte supérieur à la moyenne, ses parents se réjouissaient d'avance de pouvoir extraire chaque parcelle de connaissance de leur fils lorsqu'il serait en âge d'être exploité, comme ils exploitaient leurs employés. Malgré tout le talent qu'il pouvait avoir académiquement, il ne se plaisait qu'à deux séances : celle de musique, où il apprenait le violon, et celle d'escrime où il excellait particulièrement. Son futur était déjà tracé...

C'est à l'âge de quinze ans que tout changea dans la vie de Masa : alors que ses traits d'elfe commençaient à marquer son visage et qu'il avait atteint un niveau impressionant en escrime, tout bascula pour ses parents si avides. Voulant toujours plus de profits, ils firent confiance à un homme des plus étranges, un marchand venu de loin pour commercer à Opale. Ballafré jusqu'aux os, il n'inspirait rien de bon au jeune homme. Tous ses doutes se confirmèrent lorsqu'il apprit la nouvelle : il allait déménager au Désert puisque le commerce était « bon » là-bas. Avant que cela se produise, quelques années passèrent à Opale alors que ceux qui avaient conçus Mä avaient vendu l'entreprise marchande à l'homme sombre. C'est donc dans l'oubli qu'ils partirent vers le Désert dans l'espoir de devenir encore plus riches. Ce qui les attendaient était tout sauf couvert d'or...

Dès leur arrivée, ils se rendirent bien compte qu'il n'y avait pas de place pour eux dans l'entreprise locale...L'endroit était rempli de races de l'Empire. Les seules choses que reçurent la famille de Masa furent un accoutrement d'esclave en échange de tous leurs bijoux. Tous, sauf un : la boucle d'oreille de la soeur de Mä qu'elle avait cachée dans ses cheveux avant de se faire râfler. Alors ils se retrouvèrent tous à l'accueil, là où on expliqua au jeune homme qu'il n'était plus permis de rêver. On procéda d'abord à la séparation de la famille : sa soeur fut la première à partir, on l'envoyait à des riches marchands pour accomplir des tâches impossibles à décrire...Avant de dire au revoir pour la dernière fois au reste du clan, elle donna sa boucle d'oreille de façon très subtile à son jeune frère pour qu'il puisse conserver un souvenir quelconque de celle qui l'avait élevé. Ensuite, ce fut le tour de ses parents : il comprit vite que ces gens n'avaient aucunement l'intention de les laisser vivre. C'est à ce moment qu'il vit ses parents mourir sous ses jeunes yeux : le ballafré les avait assassinés après avoir profité de toute la richesse de leur famille! C'est donc en solitaire que se rendrait aux mines le jeune Masa, toujours sans dire un mot...

Il passa un bon nombre d'années à se taire pour survivre entre les esclaves. Il n'avait qu'un seul ami, un autre semi-homme d'Opale qui partageait le même passé que Mä. Cependant, il parlait beaucoup trop. Des camps s'étaient formés dans les mines à ciel ouvert, et les deux camarades ne faisaient parti d'aucun d'eux. C'est pourquoi Masa subissait des traitements de défaveur et qu'il ne disait pas un mot, mais son ami, Kheï, lui, n'avait pas la langue dans sa poche. Un jour où Mä se fit démolir, Kheï décida de combattre contre quelqu'un du camp le plus renommé. Croyant mettre fins aux jours de son adversaire, un fourbe vint le poignarder jusqu'à la mort. Trente coups de couteau, trente. Masa les avaient compté, il en avait subit chaque plaie, chaque goutte de sang versée. Craquant sous l'horreur qui venait de se produire dans les rangs d'esclaves, il se précipita sur un surveillant, lui subtilisant sa lame. D'un élan il alla trancher la tête de celui qui lui avait enlevé la seule personne pour qui il avait encore un sentiment positif. Tous surpris de voir agir celui qu'on croyait muet, personne ne bougea pendant quelques instants. Puis un des amis du deuxième défunt déclara la mise à prix de la tête de Mä, et c'est alors que le spectacle commença. De un, et de deux, et de trois...La rage de Mä ne l'éloignait pas de son chemin, celui de la vengeance. Il obtiendrait rédemption plus tard...Alors qu'il était maintenant sûr d'en terminer ce jour-là, une main divine arrêta le temps d'un simple mouvement ; le grand Kreos lui-même était venu ce jour-là, dans l'espoir de voir les résultats de ses investissements. Il avait interrompu la mort de Mä, il l'avait sauvé des mains du diable.

Persuadé que malgré son côté humain Masa représentait un bon parti pour la Cité, Kreos l'envoya à l'Académie militaire, lui offrant ainsi beaucoup plus de liberté qu'avant. Sans mot, celui qui était devenu un homme avait remercié l'Immortel de la façon la plus noble : il l'avait servit sans jamais poser de question, sans jamais remettre en cause ce qu'on lui disait. Sa fidèlité n'avait d'égale que son habileté à l'épée, et on le considérait presque comme un virtuose de la lame. Plus l'eau coulait sous les ponts et plus son talent devenait évident. Cependant, avec son style de combat, la position militaire qu'il irait chercher à la fin de ses études ne convenait pas vraiment à Mä, convaincu qu'il pouvait en faire beaucoup plus. C'est pourquoi il fit une demande à Kreos lui-même pour devenir espion de la Cité. Étant d'apparence totalement enkiev, il pourrait obtenir l'information qu'il avait de besoin sous le déguisement le plus réussi de tous : ses habits de tous les jours. C'est ainsi qu'il devint un élément utile du plus grand des royaumes.

C'est alors qu'il fit confectionner son accoutrement et dès sa promotion, la lame qu'il avait commandé jadis était prête. Masa et Mune étaient près pour l'action. Le premier contrat de Mä en était un qu'il s'était donné lui-même. Cela concernait un certain marchand de la Cité. Comme le sable, il se faufila entre les murs de la demeure de sa victime pendant la nuit. Sans aucune pitié, sans aucune parole, il trancha la gorge du ballafré...Ses parents avaient été vengés...

Fonction : Espion !

Nom: Francis
Âge: 19 ans
Autres personnages sur le forum: Donatello!
Présence: Chaque jour la semaine, presque à chaque jour la fin de semaine
Où avez-vous connu le forum? D'un ami, il y a quelques années de cela.
Code du règlement: O.K. par Kreos

_________________
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 14/09/2011 23:37    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Kreos
Sorcier(ère) des Croisés
Sorcier(ère) des Croisés

Hors ligne

Inscrit le: 02 Juin 2008
Messages: 2 489
Présence: Présent(e)
Race(s): [ancien immortel] Humanoïde
Sexe: Masculin
Âge: 447 ans [Fev]
Localisation: Derrière toi.

MessagePosté le: 15/09/2011 19:57    Sujet du message: Masa du Désert Répondre en citant

J'accepte.

Présentation approuvée
_________________
~Un mortel à demi-dieu...~



Je sais qui tu es
Je sais ce que tu crains
Jamais tu ne te sauveras
Je sais ce qui se cache en toi
Je sais quand est ta fin
Jamais tu ne t'en sauverais
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 05/12/2016 12:38    Sujet du message: Masa du Désert

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Les Chevaliers d'Émeraude - JDR recommandé par le site officiel - Version 7 Index du Forum -> Recensement -> Recensement -> À trier Toutes les heures sont au format GMT - 4 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Crédits - Le forum a été créé en 2005 par Deelylah. Le design et le codage ont été réalisé par Chlotilde avec l'aide de Camellia et Sahvanna. L'univers du forum est fortement inspiré de la saga Les chevaliers d'Émeraude d'Anne Robillard. Toute reproduction partielle ou totale de ce forum est interdite.


Portail | Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky