Index - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
Règlements & contexte - Encyclopédies - Annonces - Recherches - Questions - FAQ - Partenariats - Parrainage - Ateliers - L'infolettre
Ravin

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Chevaliers d'Émeraude - JDR recommandé par le site officiel - Version 7 Index du Forum -> Archives -> Toutes les archives -> x En jeu -> Évènements -> Survivor
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Cassandre
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 08/11/2011 21:32    Sujet du message: Ravin Répondre en citant

La forêt est coupée en deux par un ravin très profond. Qui sait, les participants devront peut-être le traverser lors d'une épreuve...?
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 08/11/2011 21:32    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Tymora
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 07/01/2012 12:43    Sujet du message: Ravin Répondre en citant

Tymora était bien contente de voir que sa fille allait bien. Elle la serra très fort pour ensuite converser télépathiquement avec Kreos. Elle était contente et soulagée de voir qu'il ne lui en voulait pas, qu'il appréciait avoir une fille. Souriante, elle serra encore sa fille contre elle, avant de profiter du déjeuner fait par Sibelial. Mais l'esprit occupé par autre chose. Elle ne voulait pas mettre de mots ou d'images car Kreos pouvait avoir garder l'habitude de lire ses pensées.

Peu après avoir fini leur préparatif, ils allèrent quitter leur campement de la forêt pour poursuivre leur route en direction du volcan. Tymora cependant n'avait plus son sac, qui de toute façon était plus disgracieux qu'autre chose avec sa robe d'expédition. Qu'importe même si ses vêtements étaient sales et déchiré en partie et brulé à d'autres.

Il sembla plutôt calme comme matinée. Sans crabe et autre bestioles géantes. La sorcière finit quand même par soupirer. Puis, elle mit la main sur l'épaule de sa fille. Elle arrêta de marcher et sourit en fermant les yeux. Elle étendit ses sens magiques, elle avait ressenti un petit quelque chose et elle était bien contente. Cela serait moins ennuyant et puis c'était petit.

Grenouilles carnivores avec des dents pointues, de taille de softball, de couleurs crises, elles vivent en meutes e plusieurs dizaines. Leur peau est recouverte d'une substance paralysante, donc quand elles attaquent et sautent sur leur proie, elles la paralysent et peuvent alors la manger sans avoir de résistance alors que la proie est toujours vivante.

Tymora sentait donc l'approche du troupeau bondissant dans la sous jungle. Elle se doutait que la chevalier Sibelial et que le seigneur Kreos pouvaient les sentir approcher, elle voulait tout de même apprendre à sa fille à les ressentir aussi. Elles seraient dans quelques minutes en venant de la droite.

« Ophélia as-tu pris l'habitude de sentir les environs avec tes pouvoirs? Tu sais que comme nous sommes en zone inconnue et dangereuse, il est primordial de veiller à voir arriver les menaces. Peux-tu sentir l'approche rapide à droite des batraciens? »

Mais il n'y avait pas que l'arrivé de ces petits prédateurs à droite dans les environs. Un autre clan de ces monstres arrivaient devant eux, d'un autre marécage sans doute. Ceux-ci avait perçu comme leurs cousines l'arriver des quatre bipèdes comestibles.



(RÉSUMER : Désolé c'est court. Pour dire que on a quitté notre campement. J'ai laissé ça vague ~ je sais pas Sibelial si tu laisses Kreos te soigner, etc. ~ Ensuite on marche dans la jungle pour aller vers le volcan. Soudainement, Tymora sent l'approche de prédateurs miniatures, et décide de donner un petit cours de magie à sa fille. Pendant ce temps là, la menace grandit.)
Revenir en haut
Sibelial
Apprenti(e) Sorcier(ère)
Apprenti(e) Sorcier(ère)

Hors ligne

Inscrit le: 20 Oct 2006
Messages: 947
Présence: Présent(e)
Race(s): [Vampire] Elfe | Fée
Sexe: Féminin
Âge: Éternellement 19 ans
Génération: Exception

MessagePosté le: 07/01/2012 17:03    Sujet du message: Ravin Répondre en citant

La douleur était agaçante mais pas insuportable. Elle l'aurais probablement été par contre si elle n'avais pas passé une vie remplie de souffrance et de torture. Après tout, c'était un peu l'essence même de sa magie qui s'abreuvais de ces sensations néfastes que vivait le coeur de la vampire. Alors depuis le temps qu'elle vivait dans ce genre de sensations, elle était habitué comme si c'était une seconde nature. Mais vu de l'extérieur, Sibelial semblait être sortie d'une scéance de torture après avoir tenté d'assassiné l'impératrice. C'était a ce demandé comment pouvait-elle être encore vivante. Avec attention, Sibelial trempais un chiffon dans l'eau, l'essora légèrement et frotta ensuite vigoureusement pour enlevé les éléments nuisibles de la plaie. Chaque frottement lui arrachait une grimace d'agonie. Elle tentais d'ailleurs de ce changer les idées en se remémorant le début de la nuit passé. La première pensée fut lorsque Ophélia lui demanda si elle avait connu Maër. A cette question, la chevalier ne pu s'empêché de détourner la tête prise d'une certaine honte. Elle avait honte d'avoir laissé ce dernier mourrir de façon aussi peu honorable. Elle avait honte de ne pas avoir rien fait pour le sauver. Elle avait honte de ne pas avoir agi comme elle aurait du agir... Sibelial sentait qu'elle avait trahis sont plus jeune frère d'arme, et elle acceptait très difficilement la façon qu'elle avait eu d'agir de la sorte. Mais ce qui était fait était fait. Elle regrettait certe, mais elle ne pouvait pas retourner en arrière maintenant. Cependant la question l'avait tout de même surprise. Oh la jeune fille aurait très bien pu connaître tout les chevaliers de l'ordre qu'elle n'en aurait pas été surprise. Mais pourquoi lui parlait-elle de Maër? Quel lien avait-elle bien pu développé avec ce jeune homme?

''Bien entendu Ophelia, quel genre de chevalier serait-je si je ne connaissait pas mes frères d'arme.''

Bien qu'elle avait énoncé ses paroles sans avoir l'air d'être affecté par la demande, sont regard n'avais laissé aucun doute tant a ce qu'elle pensais... Elle était définitivement touché de cette perte autant que tout les autres tombés de façon plus ou moins honorables. Triste pensée qui n'aidait aucunement la vampire a ce sentir mieux avec la présente torture qui l'occupait. Remontant donc a un moment un peu plus joyeux, elle ne pu s'empêché de sourire en ce remémorant la réaction du seigneur du désert face a la question si innocente de la jeune fille. Bien que dans le feu de l'action elle avait affiché un air surpris, a ce demandé ci cette réaction n'avait pas été la cause d'un empoisonnement quelconque, elle avait finalement laissé aller un rire franc lorsque ce dernier étais rentré dans la forêt. A simple titre d'expliquation, Sibelial répondit a Ophélia. ''Ne t'en fais pas Ophélia, ton père n'est pas le genre de personne qui est habitué a ce qu'on le confronte aussi directement. Et comme tu est une personne chère a ces yeux, il ne sais tout simplement pas comme s'y prendre. Je suis sur qu'il te répondera une fois revenu lorsqu'il aura mis ses idées en place.'' Par curiosité, Sibelial aurait bien aimé entendre la réponse aussi, même si ce n'étais pas dutout de ces affaires. Mais la réponse ne vint jamais cette soirée la puisque la principale interessé s'était endormis avant d'avoir eu sa réponse.

Les pensées la vampire se rapprochèrent encore plus du moment présent. Tard dans la nuit, alors qu'elle jouais l'éclaireuse en espionnant la disposition des lieux, la faune, la flore ainsi que les campements des autres équipes. Elle avait pensée faire un tour pour leur nuires durant la nuit, mais c'était dit au final que cela aurait été une perte de temps. Autant laissés la nature faire son travail. L'elfe féérique commença donc a ce faire une liste des différents type de poisons et antidotes qu'elle aurait besoins dans les jours a suivres. Autant prévoir tout de suite que d'essayer de faire une concotion a la dernière minute qui pourrait ne pas avoir l'éfficacité nécéssaire. Pendant qu'elle listait mentalement la liste des éléments qu'elle aurais a préparer, la jeune Ophélia était venu la voir pour lui demandé si elle avait besoin d'aide. Mais avant qu'elle n'ait pu lui répondre un message télépathique arriva dans leur esprit. Et sa.... c'était définitivement quelque chose a lequel elle ne s'attendais pas. Les liens de la collectivité étais estompé depuis des générations. Et Cassandre n'avais définitivement pas de sang magique assez puissant pour pouvoir utilisés un tour pareil. Comment diable avait-elle pu leur faire parvenir un message de cette façon? C'était définitivement un élément qu'il faudrait enquêter en sortant de cette activité.

Instinctivement, Sibelial ce mis les bras pour caché sa poitrine lorsque Kreos s'était rapproché d'elle. Sibelial pouvait a ces moments manqués de pudeur et de dignités. Mais il y avait des moments ou elle préférais tout de même gardés ces valeurs. Son regard courroucé était bien entendu voilé par le ruban qui lui couvrait les yeux. Mais il était clair qu'elle défigurait tout de même Kreos comme si il n'était qu'un sale pervers comme... elle... Enfin. Néanmoins, son regard s'adoucit plutot rapidement en voyant vite que ce dernier ne semblais pas dutout interessés par elle. En fait, elle avait même été un peu insulté de ce manque de considération. Oh ce n'étais pas qu'elle voulais interessé l'homme. Mais Sibelial était tout de même une femme fière de son apparance et qui se savait belle comparé a de nombreuses créatures. Le fait qu'un homme lui témoigne autant d'indifférence avait de quoi a piqué son orgueil. Mais elle n'en s'offusqua pas plus que l'instant d'une seconde. De toute façon, il ne devait avoir de yeux que pour Tymora. Quel étrange homme... Étrange oui, car l'impression qu'il lui avait laissé hier avait été fort différent de tout ce qu'il avait fait depuis qu'ils étaient sortie de la grotte. A un point tel que Sibelial ne savait plus comment réagir face a cet homme. Chose non étonnante, elle n'avait toujours pas oubliés la première impression qu'il lui avait laissés lors de leur combat durant le tournoi, quelques années auparavant. Cet homme était dangereux et semblait être un fin manipulateur.

L'elfe-féérique ce retourna tout d'abord vers la jeune Ophélia. Son désir d'aider était fort apprécier, mais l'hybride n'avait aucune idée jusqu'a quel point ces parents acceptes qu'elle l'utilise. Alors lui donner des ordres, ou des demandes, était un sujet délicat pour elle. C'est pour cette raison qu'elle refusa poliement son invitations.
''Tes intentions sont appréciés Ophélia, mais je préfèrerais que tu garde ton énergie pour l'épreuve. Néanmoins si tu veus vraiment faire quelque chose, pourrais tu commencé a préparer le feu pour le repas. Je m'occuperai de vous faire de bonne lanière de serpent rotie lorsque j'aurai terminé.'' Sibelial constata ensuite le nuage qui s'était tranquillement installé au dessus d'elle. Pendant l'ombre d'un instant elle crut que les dieux voulais la maudire et leur envoyer leur foudre. Mais devant l'absurdité d'une tel idée, elle se concentra d'avantage sur les éléments qui avait évoqué le phénomène tout en écoutant l'expliquations du seigneur du désert. ''J'accepte vôtre offre et je vous suis reconnaissante de ce petit répis. Mais je n'en aurai plus besoins lorsque je pourrai remettre ma capuche.'' Avait-elle simplement dit après un moment d'hésitations. Elle ce demandais pourquoi il avait soudainement changé sa lance d'épaule alors que hier ce dernier ce délectait de la torture que lui fesais subir Tymora. Cet homme était un tentinet trop difficile a cerné pour elle. Était-il du genre a aidé ceux qui pouvait lui être utile et finalement les jetés lorsqu'il en avait fini? Ou avait-il vraiment un coeur caché derrière ces nombreuses couches de glaces? Elle doutait peut-etre de la sincèrité des gestes de l'homme, mais ne pouvait définitivement pas nier leur utilités. C'était la raison première qui l'a poussait a accepté. En fait, elle se disais aussi que plus elle le laisserais agir, plus elle en apprendrais sur ce dernier.

Lorsque le sorcier eu fini, Sibelial ce revetie tranquillement et prépara un délicieux repas plutôt simple. Elle n'avais peut-être pas les talents des cuisiniers employé au château impérial ou du désert, mais elle savait tout de même s'attiré des sourires. Cependant, ses activités de cuisinière ne s'arrêtait pas la. Alors que les trois mortels dégusatait leur repas, la sous-chef de l'ordre avait continué a préparé pas moins d'une dizaine de mixture différente qui leur seront probablement fort utile durant leur escapade en forêt. La seul chose qu'elle regretta fut d'avoir eu a vidé ces quelques gourdes qui contenait un mélange de sang et de liquide qui aidait a la cnservations pour pouvoir y mettre ses précieux poisons et antidotes puiqu'elle n'avais pas amené asser de fiole et de gourde pour contenir la quantité de liquide qu'elle avait préparer. Enfin, s'excusant d'avoir pris autant de temps alors qu'elle était la dernière a préparer rapidement ses éffets personnels, le groupe ce mis finalement en route.

La sorcière-chevalier suivait sans difficulté le trio magique qu'elle accompagnait malgré l'handicap qu'elle s'étais imposé. En fait ce qui semblait être un handicap pour plusieurs étaient pour elle une façon d'aidé ses sens magiques a se développés. Lorsqu'elle n'était pas perturbé par le sens de la vue, ses sens étaient nettement plus aiguisé. D'ailleurs, ses mains trippotait déja les quelques fioles qui était attaché a sa ceinture alors qu'elle ce demandait qu'est-ce qu'elle devait utilisé pour faire fuir les pestes qui semblait les avoirs pris comme proie. Sibelial décéla un changement de rythme dans le corps de Tymora qui semblait a peine d'avoir remarqué la présence de ces bêtes. Il était certe une bonne chose qu'elle utilise les éléments qui leur tombait sous la mains pour entraîner sa fille. Mais Sibelial n'était pas tout a fait d'accord avec l'excitation de Tymora... Enfin, l'important était que ces bestioles n'arrivent pas jusqu'a eu. Car sinon le groupe aurait peut-être la malchance de finir en repas de batracien.


''Tymora... ces bêtes sont des cadavres des marais. Personellement je préfèrerais ne pas trop m'y frotter. Leur morsure est loin d'être agréable et si ils vous touchent...''

Sibelial avait intentionnellement laissés sa phrase en suspend. Elle n'avais aucune idée des connaissances de la faune que pouvait avoir Tymora. Et elle avait bien appris sa leçon hier que lui ''forcer'' un conseil était loin d'être une bonne idée. Cependant elle voulait tout de même s'assurer qu'elle soit consciente du danger avant de continué son enseignement. La vampire avait d'ailleur déja ouverte une fiole d'un parfum qui était légèrement odorant. Une odeur supportable mais loin d'être délicate s'en dégageait. Après tout il s'agissait d'un mélange préparer pour éloigné ce genre de petite bestiole. Il y en avait suffisament pour que les quatres personnes en soit imprêgnés. Cependant, si Tymora préférais aller joué avec ces bêtes plutôt que de continué tranquillement son chemin, ce n'était certainement pas elle qui la forcerais a prendre la bouteille.

''Quelqu'un d'autre veut de ce repousse-bestiole?''Demanda-t'elle a la famille. Bien qu'elle était presque persuadé que la généralité allait refusé, notament par pur orgueuil. Si ces derniers préférais utilisé leur énergie et leur talent a ce défaire de ces bestioles alor soit. Mais la vampire préférais de loin évité un affrontement inutile. L'ironie de la situations était dans le fait qu'elle était bien la seul qui pouvait les approchés sans trop êtres affecté par leur venin. Mais elle était la seul (pour le moment) qui semblait vouloir évité tout contact avec ces derniers.


[Sibelial nettoie ses plaies, répond aux offres des deux sorcier, prépare a diner et prépare des potions diverse avant de partir avec le groupe]
_________________


I don't think I will ever forget that day... Even while being badly wounded, a fairy that should've fallen to the ground, her head held high, soared with a soul filled with determination and faith...



Dernière édition par Sibelial le 08/01/2012 12:55; édité 1 fois
Revenir en haut
Ophélia
Sorcier(ière) de Shola
Sorcier(ière) de Shola

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2011
Messages: 84
Présence: Présent(e)
Race(s): [Lycan] Humain | Humanoïde
Sexe: Féminin
Âge: Eternellement 17 ans

MessagePosté le: 07/01/2012 23:46    Sujet du message: Ravin Répondre en citant

Voilà qu'ils était à nouveau en route. C'étais clair qu'elle refusait de ce laisser coincer une autre fois par une quelconque créature de cette jungle. Bien qu'elle étais la seule avec l'arme au poing, soit, sa machette, Ophélia marchais parmis les trois adultes tout en tassant quelques branches sur sont chemin avec le revers de sont arme sans toutefois les couper. Elle trouvais sa un peux ridicule d'abbattres des plantes juste parce-qu'elle devait passé. Et puis sa lui faisait quelque chose à tenir et la gardait concentré. Elle avait été satisfaite par le repas qu'ils avaient manger plus tôt, décidement, le serpent c'étais pas si mauvais et la façon d'ont Sibelial l'avait préparé était incroyable. En plus, ils en avaient des réserve pour se nourrir.

Elle réfléchissait quand même un peux à la réaction de sont père ainsi qu'au commentaire de Sibelial. Elle avait sans doute raison, mais d'un autre côté, elle ne comprenais pas necessairement le sens de ses paroles. Pourquoi les gens avaient du mal à ce dire les vrais choses? Sa question lui avait pourtant sembler banale, mais elle comprenait que cette situation était toute nouvelle pour lui. Elle eu un petit sourire et regarda sont père du coin de l'oeil. Elle ne le connaissait pas vraiment. À première vue il semblait un homme froid, sévère et distant, mais sa ne lui faisait pas peur, elle savait, elle en était sure, qu'en dessous de tout ça se cachais sont père.

Sa mère l'arrêta dans ses pensée en lui posant une question, lui donnant en même temps un peux de leçon. Sur ses paroles, Ophélia hocha positivement la tête. Elle les sentaient, elles approchaient vite aussi, mais elle n'étais pas vraiment inquiète. Elle n'osait pas avouer à sa mère qu'elle le faisait déjà sans cesse depuis la scène du Crabe, elle avait appris ce genre de chose depuis assez petite, puisqu'elle suivait souvent les cours des Élèves Impériaux de sont âge en cachette, bien que sa mère avait du le savoir depuis le début, mais alors était-ce un test?

Elle pointa du doigts les deux endroit d'où elle sentais les Bactratiens venir et écouta ensuite le commentaire de la Vampire en la regardant un peux étrangement. C'est vrai que c'étais pas réellement habituel pour elle de croisé un Vampire qui se bandait les yeux, mais cela ne semblait en rien l'affecté. Quoi qu'il en soit, celle-ci déboucha une fiole et la jeune apprentis l'observa avec intêret, puis sont père et sa mère. Elle haussa les épaules et s'approcha de la sous chef des chevaliers.

-Moi j'en veux, sa repousse les moustiques aussi? Elle sentis le parfum et recula rapidement le nez. Sa ne sentais pas mauvais, mais c'étais assez vif et surprenant comme odeur.

Elle attendis que la Vampire lui donne la fiole pour s'en mettre sur elle, puis, tout en s'en appliquant, elle ne pus s'empêcher de continuer sont petit intterogatoire improvisé tout en essayant d'avoir l'air le plus indiférente possible, chose qui étais un peux difficile à faire.

-Alors... Vous m'avez dit que vous connaissiez bien vos Chevaliers. C'est vrai que c'étais un peux bête comme question. Mais dites-moi... Maër n'étais pas réellement le renégat que l'Impératrice voulait bien laissé voir à tous lors de sont éxécution, n'est-ce pas? Il devait avoir une bonne raison d'essayé de la tuer. C'étais un Chevalier Impérial quand même. Pourquoi personne n'a parlé en sa faveur? Enfin je le demande comme ça... Peut-être que certains ont essayé. Je trouve sa dommage qu'aucun membre de sa famille n'étais à sont éxécution. Fini-t-elle par lâcher en tendant la fiole à sa mère sans ce demandé si elle en voulait ou pas.

Elle s'éloigna un peux ensuite et bloqua le plus possible sont esprit. Elle était douée pour ça, mais sans doute pas assez douée pour ces adultes si l'un d'entre eux voulait mieu comprendre l'origine de ses questions au sujet de cet homme. Elle voulait seulement comprendre où se trouvait les failles dans ce système démocratique qu'étais le royaume d'Esprit. Étais-ce les siens qui avaient trahis sont ami défunt ou la faute reposait réellement seulement sur Cassandre? Quoi qu'il en soit, elle, elle refuserait de servir cette femme. Lorsqu'elle aura sont titre de Sorcière, elle ne choisirait surement pas Esprit comme Royaume. Il ne lui restais donc pas beaucoup d'option. Elle pourrait aussi la faire tombé, pourquoi pas? Personne n'avait semblé tenté de le faire auparavant et ils avaient tous peur de quoi? Elle n'avait même pas de pouvoir magiques, elle n'étais rien. Qu'une manipulatrice. Arg ce qu'elle la détestait. Si seulement elle pouvait lui crier ses pensée en pleine gueule, sa la défoulerait, mais non. Sa mère et Lyra avait même chercher à s'assurer que personne n'avait remarquer sont essais de sauvé le Chevalier, comme si elle n'en avait pas le droit et qu'aurait-elle fait? Oser la pendre elle aussi simplement parce-qu'elle n'étais pas d'accord?

Elle secoua la tête, c'est vrai, les grenouilles. Elle observa ses parents puis Sibelial.

-Et là ont fait quoi? Ont continue d'avancer comme si rien était ou ont attend qu'ils arrivent pour voir si sa marche? Fit-elle tout bonnement. Elle les sentaient. Ils étaient là. Elle pouvait même voir les plantes bouger sous leur approche massive, mais moins rapide pourtant.


[Résumé: Ophé suis les adultes dans la Jungle et pense a toute sorte de choses, écoute sa mère et repère les bestioles, accepte l'offre de Sib et prend du chasse-grenouille en lui posant une autre question qui lui brulait les lèvres et attend la suite des évènements.]
_________________
+ Ophélia Jinann +
Horror froze, painted eyes to cold stares in the vast mirrors cast


* * *
Eronymek
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Kreos
Sorcier(ère) des Croisés
Sorcier(ère) des Croisés

Hors ligne

Inscrit le: 02 Juin 2008
Messages: 2 489
Présence: Présent(e)
Race(s): [ancien immortel] Humanoïde
Sexe: Masculin
Âge: 447 ans [Fev]
Localisation: Derrière toi.

MessagePosté le: 08/01/2012 16:29    Sujet du message: Ravin Répondre en citant

Kreos avait remarqué le geste pudique de la vampire et n'en avait cure. Il avait déjà vu des corps nus. En fait, c'était lorsqu'il était devenu mortel et qu'il avait enlevé des gens pour les étudier... Cela avait accéléré son processus d'adaptation. Regarder comment ils agissaient, il avait tenter de les imiter pour manger, respirer, se laver, s'habiller, dormir, ce genre de choses essentielles. Le reste s'était fait tout seul avec sa personnalité et son orgueil. Instinctivement. Bref, le corps de Sibelial l'indifférait totalement. Le seul moment où il avait ressenti ses instincts primitifs de mâle se réveillé, c'était quand... m'enfin bref, la petite Jinann en était une preuve. Seul Tymora savait comment... Rooh là, suffit les pensées comme ça, en plein milieu d'une jungle, c'était pas le moment ! « J'accepte vôtre offre et je vous suis reconnaissante de ce petit répis. Mais je n'en aurai plus besoins lorsque je pourrai remettre ma capuche. » Il haussa les épaules. C'était pour aider après tout. Elle finit tout de même par accepter son offre et il se concentra sur ses blessures. Les saletés sortirent d'elles-mêmes des plaies au fur et à mesure que les blessures se réparaient comme de l'intérieur en allant vers l'extérieur.

Lorsqu'il eut terminer, il la salua d'un hochement de tête et jeta un oeil du côté de Tymora et de Jinann, voir où elles en étaient. Tymora préparait le départ tandis qu'Ophélia s'occupait du feu pour aider la vampire dans sa cuisine. Quelle ironie. Il soupira un moment et passa une main dans ses longs cheveux, il devait avoir l'air hirsute. De plus probablement qu'il avait une repousse de barbe. Comme Cassandre se moquerait de lui si elle le voyait ! Oui, cet homme était superficiel. Il avait vécut en surveillant constamment son apparence, c'était donc tout à fait naturel qu'il s'en souci même dans un moment comme celui-là. Tandis que les femmes s'occupaient autour du campement, il s'éclipsa un moment. Lorsqu'il revint, il était frais propre. Il était allé se rafraîchir à une rivière qui passait à quelques bonne distances. À son retour, elles étaient déjà en train de se nourrir et il se servit sans rien dire. Fraîchement rasé, les cheveux libres sur ses épaules avaient été libéré des saletés et sa peau n'était plus maculé des restes de brûlures et de terre.

Kreos jeta un oeil, si on pouvait le dire ainsi, dans les pensées des gens qui l'entouraient. Tymora dissimulait en partie ses pensées alors il jugea mieux de ne pas jouer l'indiscret. Il opta ensuite pour sa fille mais il ne comprenait rien à ses pensées désorganisées de petite fille. Oui, petite fille même si elle était adolescente. Par contre, il put avoir accès à celles de la vampire et, bien qu'il n'y vit rien de réellement intéressant, il y vit tout de même de quoi à prendre note. En fait, elle manquait de gourde et de fioles. Il savait comment en faire, c'était un processus courant avec les fruits qui poussaient dans le Désert. La noix de coco le plus souvent. Sans doute y aurait-il un arbre fruitier sur leur route qui aurait une coquille suffisamment solide pour qu'il y taille une gourde. Pourquoi voulait-il l'aider ? Parce que ses antidotes et poisons allaient pouvoir être terriblement pratique et si elle pouvait en faire plus, pourquoi pas ! Il voyait qu'elle avait soigneusement étudié le terrain, la faune et la flore, et qu'elle était parée. Ses connaissances étaient vastes, pas autant que les siennes à lui, mais c'était des sujets complètement différent. Il connaissait surtout des potions et des incantations magiques, pas réellement de truc d'herboriste.

Le groupe reprit finalement la route. Sibelial avait les yeux bandés et il avait abandonné le nuage derrière eux, drôlement bas, si une équipe le voyais, elle se poserait des questions. Il prit les devants, Tymora et Ophélia au centre, Sibelial fermait la marche et surveillait leurs arrières. Elle avait beau être temporairement aveugle, il sentait ses sens en éveil. Pour sa part, il surveillait leur route, s'assurant d'aller au bon endroit et de ne pas se faire surprendre par une bestiole quelconque. Il laissait le soin aux deux autres femmes de surveiller leurs flans, bien qu'il les balayait un peu en avançant. Ils avancèrent ainsi un long moment avant qu'il sente, au loin, la présence de créatures dangereuses. En fait, elles étaient dangereuses dans la mesure où on entrait en contact avec eux. Comme chaque fois qu'une nouvelle chose se produisait, il rappela à sa mémoire tout ce qu'il savait sur le sujet. Ces créatures aux allures de batraciens en étaient dans la mesure où leur système reproductif était le même. Mais pour le reste... Elles étaient plus grosses et avaient un petit quelque chose de piranha sur patte. En bonus, leur peau était enduite d'une substance paralysante qui immobilisait leurs proies, qu'elle mangeait ensuite quand la proie était encore en vie. Quelle mort dégoûtante. Il préférait éviter de s'y frotter.

Balayant la jungle, il en sentit un autre troupeau qui venait sur la droite en plus de celui devant eux. Il chercha plus loin mais n'en trouva pas d'autres. Il pouvait donc les faire dévier sans être coincé entre elles. « Ophélia as-tu pris l'habitude de sentir les environs avec tes pouvoirs? Tu sais que comme nous sommes en zone inconnue et dangereuse, il est primordial de veiller à voir arriver les menaces. Peux-tu sentir l'approche rapide à droite des batraciens? » À droite ? Il lui jeta un oeil par-dessus son épaule, ralentissant puisqu'elle avait ralenti. Il n'y en avait pas que là. Il sonda ses pensées un instant et fut soulagé de constater qu'elle était au courant. Il reporta son regard sur la forêt qui se profilait devant eux. Donner un cour de magie à l'apprentie à ce moment, ce n'était pas trop mauvais comme situation, mais il n'avait vraiment pas envie d'endurer ça. Il avait choisit de ne plus éduquer d'apprenti-sorcier. Le processus l'emmerdait à la longue. Seule Tymora et Maëlle y avait survécut. D'un autre côté, Jinann serait probablement en mesure de recevoir tout son savoir, mais il l'ignorait. Si elle avait le même tempérament que sa mère... il ne pourrait jamais léguer son savoir à qui que ce soit. Ces gens étaient trop enflammés et insouciants. Il pensa à la vampire.

Euhm... Nah. Son immortalité était une source de conflit dans son esprit. C'était difficile de se dire que cette créature à la base mortelle vivrait plus longtemps que lui, à la base immortel. Mais ce genre d'immortalité ne l'intéressait pas, et elle pouvait changer, rien ne pouvait lui garantir qu'elle ne deviendrait pas aussi... euhm... bref, comme Maëlle et Tymora. « Tymora... ces bêtes sont des cadavres des marais. Personellement je préfèrerais ne pas trop m'y frotter. Leur morsure est loin d'être agréable et si ils vous touchent... » Sibelial semblait avoir plus de connaissance qu'il avait bien voulut lui accorder. Il devait admettre cela au moins. Ces créatures n'existaient pas sur Enkidiev. Il ignorait donc si Tymora savait quoique ce soit sur elles, et probablement que Jinann en savait encore moins, vu sa jeunesse. « Quelqu'un d'autre veut de ce repousse-bestiole? » Il plissa le nez, l'odeur se rendant jusqu'à lui. Pas question. Il avait un bien meilleur moyen de les éviter. « Moi j'en veux, sa repousse les moustiques aussi? » Il roula des yeux. De toute façon, elles ne pouvaient pas le voir, il leur tournait le dos.

Fermant les yeux, l'immortel déchu concentra son attention sur le groupe de bestioles devant eux. Il sentit le changement dans leur allure. Leur sens étaient assez affutés pour avoir senti l'horreur de Sibelial, mais ils avançaient tout de même. « Alors... Vous m'avez dit que vous connaissiez bien vos Chevaliers... » Il ferma son esprit à ce que sa fille racontait, il avait autre chose à faire. Il tendit ses mains devant lui. Lorsqu'il eut correctement cerné chaque corps du petit troupeau et que leur image était assez présente dans son esprit que s'il avait été à leur côté, il laissa glissé ses sens sur eux. Il était complètement coupé du groupe derrière lui et avait arrêté de bougé. Son équipe ne sentit rien sur le coup, rien de proche du moins. Car ce qu'il faisait de faisait sentir plus loin. Une panique envahit le petit groupe de batracien devant eux qui s'enfuya sur leur droite. Bon, pour un peu plus d'explication, c'était simple. Kreos avait usé son pouvoir préféré et qu'il contrôlait le mieux, l'illusion, pour tromper les sens des grenouilles et mettre leur meilleur prédateur à leur gauche, un peu vers l'avant, qui arrivait à la course sur elles. En même temps, il s'était arrangé pour faire dégager un fumet de nourriture à leur narine assez fort pour qu'elles ne puissent pas se laisser avoir par le fait que la créature n'en était pas un vrai.

Ainsi, troublé par le fumet de nourriture, elles n'avaient rien senti et quand la bestiole fonça sur elles, ce fut la panique et elles s'éparpillèrent en bondissant dans la direction opposée. Cela lui avait coûté un minimum d'énergie et le chemin devant était dégagé. Il dirigea ensuite son illusion sur le groupe de droite qui s'était dangereusement rapproché d'eux et les fit fuir de la même façon. Kreos avait tendance à agir seul et par lui-même, il n'avait donc pas prévenu son équipe et certains purent se laisser avoir par l'immense créature rampante qui fonçait sur les batraciens. Par contre, deux créatures bien audacieuses passa dans les mailles du filet et se dirigèrent droit sur eux. L'une bondit tout près de Sibelial pour rebrousser chemin devant l'odeur repoussante qu'elle dégageait. Elle contourna Ophélia qui sentait pareil et s'intéressa aux jambes de Tymora. La deuxième quant à elle, bondit entre lui et Tymora. Il lui jeta une décharge de serpents électrifiés et elle rôtit sur place. Ayant sentit la mort de leur semblable, le reste de son troupeau rebroussa chemin et se dirigea vers le petit groupe. Ils surgirent des fourrées près de Tymora, la plus près de la droite qui ne sentait pas le déguelasse des deux autres. Il chargea ses mains de serpents électrifiés mais Tymora se trouvait entre lui et les bestioles, il ne pouvait lancer de décharge sans la blesser. Il se contenta d'attendre en lui disant, sur un ton calme.

**[Tymora] La journée sera longue, utilise le minimum de ton énergie et ne les laisse surtout pas te toucher ! Il termina, avec un sourire dans la voix, le ton amusé : Je ne voudrais pas encore avoir à te sauver. **


    RÉSUMÉ
    Kreos se fait une petite toilette, suit son équipe, sent les batraciens et utilisent son pouvoir d'illusion pour faire fuir le troupeau devant eux. Lorsqu'il arrive sur celui de leur droite, deux créatures leur foncent dessus, il en brûle une et les autres de ce troupeau là, sentant la détresse d'une et la mort de l'autre, vienne en renfort.


_________________
~Un mortel à demi-dieu...~



Je sais qui tu es
Je sais ce que tu crains
Jamais tu ne te sauveras
Je sais ce qui se cache en toi
Je sais quand est ta fin
Jamais tu ne t'en sauverais
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Sibelial
Apprenti(e) Sorcier(ère)
Apprenti(e) Sorcier(ère)

Hors ligne

Inscrit le: 20 Oct 2006
Messages: 947
Présence: Présent(e)
Race(s): [Vampire] Elfe | Fée
Sexe: Féminin
Âge: Éternellement 19 ans
Génération: Exception

MessagePosté le: 19/01/2012 12:20    Sujet du message: Ravin Répondre en citant

La jeune apprentie sorcière fut la première a réagir lorsque la chevalier impérial leur proposa la fiole de chasse-bestiole. La question que celle-ci lui lança la petite fille fit arquer un sourcil a la vieille femme. ''Heeeee...Je...n'ai jamais testé...'' Répondit Sibelial d'un ton incertain, mais qui avait plus l'air de vouloir dire ''Mais qu'est-ce que c'est cette question?'' Elle regarda ensuite la jeune fille s'imprégner du parfum et passer la fiole a sa mère. Cette dernière refusa l'offre rapidement. Cela n'étonnais pas vraiment Sibelial. Et le refus du sorcier a s'avancer pour prendre la fiole démontrait avec autant de clarté qu'il n'avais pas plus l'intention d'utiliser la fiole. Sibelial ressentie alors une énergie au loin. Mais avant que Sibelial ne puisse vraiment clarifier la situation, Ophelia lui posa plusieurs question a propos de Maër. La vampire ouvrit la bouche sans qu'aucun son n'en sorte. Elle était vraiment ébranlé par la surprise que lui occasionait le sujet de conversation de la jeune Jinnan. L'elfe-féérique compris de par ce détail, combiné a ses agissements présent pour déviner qu'il y avait un lien qui liait la jeune fille a l'ancien chevalier impérial. La sorcière-guerrière referma sa mâchoire pour prendre un air triste et soupira. Que pouvait-elle dire sur ce jeune homme? Sibelial ne voulait pas pousser la jeune fille a chercher a se venger.

''Hé bien c'est une histoire a la fois simple et compliquer. Je peut te dire que les deux ont leurs raisons et qu'ils ont d'un point de vue autant tort que raison. Pour commencer, si il y a une chose que tu doit savoir c'est que ce sont les plus rusés et les plus forts qui mène ce monde. Cassandre a usé de ces habiletés pour accèder au trône. Même si c'est méthode ne sont pas apprécié de bien des gens, elle a tout de même mérité sa place. Ensuite je te l'accorde que la façon dont a traité était fort déplacé voir inacceptable. Mais il n'empêche qu'il lui en voulait a sa vie. C'est une raison valable pour enlevé la vie et c'est pour cette raison que personne n'a eu le courage de s'opposer a Cassandre. On savait tous que autant de fois elle le remetterais en liberté, autant de fois ce dernier esseyera de la tuer. Et tant qu'a la raison qu'avais Maër, disont simplement que c'était par vengeance.''

Sibelial n'était pas très a l'aise de parlé de ce défunt chevalier. A chaque fois qu'elle avait une pensée pour lui, elle ne pouvait s'empêcher de s'en vouloir un tout petit peu pour n'avoir pas pris pas défense de jeune homme. Peut-être aurait-t'il mieux été qu'il réussisse a tuer l'impératrice. Ou a la limite trouver un moyen de sauver le jeune homme. Mais maintenant il était trop tard. Et elle ce devait pour honorer cette triste perte de continuer a vivre sans oublier ce jeune guerrier. Pour ce changerles idées, la vampire elfique concentra son énergie magique au alentours pour observer la situation. Il était clair que l'énergie qu'elle avait sentie tout a l'heure avait fait des ravages. Ils semblaient quelques peu moins nombreux et semblait confu et se dirigeait maintenant vers le groupe qui arrivait sur leur flanc. C'était plutôt astucieux comme plan. Mais la touche qui surpris Sibelial fut le morceau de viande lancé par le sorcier pour ajouter cette touche illusoire que la vampire n'aurait pas penser sur le moment présent. Malgré tout les éfforts du sorcier pour repousser le groupe de monstruosité, deux parmis elles ne semblait pas avoir perdu leur but original. L'elfe-féérique resta de glace lorsque le cadavre des marais sauta tout près d'elle. Elle avait confiance en la capacité de son parfum a faire fuir les petites créatures de ce genre. Cela ne pris pas de temps pour que la petite bête lui donne raison. Détalant dans le sens opposé pour contourner Ophelia avant de s'attaquer a Tymora. En même temps qu'elle repoussa la créature en direction des fourrés, Kreos lança un serpentin éléctrifié sur la seconde créatures qui venait de ce placé entre Tymora et lui.

Cependant leur problème n'était pas entièrement règler. L'instinc prédateur plus puissant que leur facilité a ce laisser manipuler. Une partie du groupe de monstruosité ne semblait pas avoir compris que ce groupe ne serait pas le repas de quinconque dans cette forêt. Et pour leur donner une leçon, le seigneur du désert et la sorcière impérial combinèrent leur éffort avec une complicité qui étonna la chevalier. Au même moment ou Tymora les envoya voler dans les airs comme elle avait fait avec elle hier, Kreos déchargea une nuée de serpent éléctrifié pour faire rotir la totalité de ces créatures grotesques. Sans aucun autre mot, le groupe ce remis en marche.

Quelques instant plus tard, un second obstacle qui semblait de taille les firents s'arrêter pendant un court moment. Cette fois-ci Sibelial fut la première a agir. Comme si il n'y avait aucune raison d'arrêter, celle-ci contourna les membres du groupe pour continuer son chemin comme-ci de rien n'était. Il était peut-être incensé pour une personne normal de se dirigé vers un ravin les yeux bandés. Peut-être la personne pouvait-elle croire qu'il y avait un pont ou quelque chose du genre. Mais la on ne parlait pas d'une personne normal. Et cette personne savait très bien ce qu'elle fesait. Et si elle pouvait traverser, les autres auraient au moins une personne de moins a s'occuper pour traverser et sa leur donnerait l'avantage d'avoir une personne de l'autre côté pour attacher une corde si ils avaient la brillante idée de tenter de traverser de cette façon... Elle doutait cependant que tous et chacun traverserait a leur manière. Ou encore Kreos amènerait le reste du groupe a sa manière. Sibelial ce dirigea donc vers le ravin sans s'arrêter, elle mis un pied dans le vide et... Bien qu'est-ce que vous croyez, qu'elle allait ainsi ce suicider? Non en fait étonnament, la chevalier semblait marché comme si un pont invisible était sous ses pieds. Ou plutôt, comme si il n'y avait absolument pas de ravin.

Quel est son secret? Rien de plus basique que la télékinésie. Mais n'allez pas pensée que même si la théorie est facile que cette façon de ''marcher sur l'air'' est a la porté de tout le monde. Il faut avoir des connaissances poussés dans le domaine de la physique et de l'anatomie humaine. Mais pour faire un court résumer, la chevalier utilisait la télékinésie pour poussés sur ses semelles en s'imaginant qu'il n'y avait pas de vide en dessous. Bien entendu, il lui fallait avoir un contrôle poussés de la télékinésie pour être en communion avec le mouvement de marche de la vampire pour lui faire ressentir l'éffet de marcher sur l'air. A mesure que Sibelial marchait dans le vide, un lointain son commençait a lui parvenir a ses oreilles. Le fait que ce son s'intensifiait a chaque pulsions inquiéta légèrement la vampire. Sibelial s'arrêta finalement en plein milieu du chemin et fit volta face a son équipe. Elle les regardaient comme si elle voulait leur dire ''mais qu'est-ce que vous foutez''. Malgré tout, son esprit était bel et bien concentré sur la source du bruit qui se rapprochait de plus en plus. Cela ne lui pris pas grand temps pour identifier le son comme un battement d'aile et que sa se rapprochait de par en dessous d'elle. Après avoir fait rapidement l'inventaire de ces options, la sorcière-guerrière choisi la première option qui lui passa par l'esprit suite a un manque de temps d'organisations. sa mains plongea rapidement dans la petite pochette qu'elle avait amener et sortie trois petite fiole. Quel heureux hasard que parmis toutes les fioles qu'elle avait, elle était tombé sur celle qu'elle recherchait. Après avoir bien refermer son sac, Sibelial déboucha la fiole, s'accroupit et versa le contenu de la fiole dans le vide. La seconde d'après, la vampire éffectua un saut périlleux arrière alors qu'au même moment, une gigantesque machoire reptilienne fit son apparition et claqua ses crocs a l'endroit même ou se trouvait sa proie.

Sibelial retomba accroupit sur l'air mais glissa quelque peu le temps qu'elle reprenne le contrôle total de son équilibre et de sa concentration. Le monstre reptilien qui se trouvait a être nul autre qu'un énorme Lokathieth s'éleva rapidement dans les airs pour aller faire quelque ronde haut dans les cieux tout en hurlant sa rage d'avoir manqué sa proie. Cependant, ce que ce dernier devait a peine ce douté était le fait que aucune goutte n'avait été gaspillé lorsque Sibelial avait jeté le contenu de son flacon, elle a avait fait en sorte que chaque goutte soit avalé par la bête avant de s'être attaquer a elle. Il était fort dommage d'avoir utilisé un si puissant somnifère juste pour une bête. Mais c'était la quantité nécéssaire pour le mettre totalement hors d'état de nuir. Sans un regard de plus vers le ciel, la vampire se retourna et continua son chemin comme si de rien n'était. La bête ce mis alors a piquer du nez en direction de Sibelial. Cependant, on voyait bien qu'a mesure qu'il descendait que quelque chose n'allait pas. Il semblait avoir perdu totalement le contrôle de son vol. Si bien que ce dernier ne corrigea même plus sa trajectoire alors que la chevalier continuait toujours d'avancer. Lorsque celle-ci posa son deuxième pied sur la terre ferme, elle se retourna enfin vers la bête qui était déja passés en arrière d'elle pour ce diriger vers le fond du ravin a une vitesse alarmante. La vieile femme n'était pas le genre de personne qui laisserait une pauvre créature sans défense mourir aussi bêtement. Elle tendis la mains et ce concentra pour ralentir la chute du dragon pour que ce dernier ne s'écrase pas mortellement. Toutefois, elle s'assura que le choc soi asser violent pour que ce dernier s'en souvienne lorsqu'il se réveillera. Ce que Sibelial n'avait pas vraiment porter attention par contre, était le fait que d'ou venait le colosse des cieux, deux petite progéniture tout de même asser grosse pour éffrayer un guerrier vétéran, avait vu le spectacle sans vraiment comprendre ce qui c'était passé et croyant leur parent décédé, avait décidé de ce venger sur le groupe de viande fraîche. Sibelial, ne portant toujours pas attention a cet approche indigne de son intérêt, ce retourna pour voir comment allait ce débrouiller son équipe pour traverser le ravin a leur tour.


[Résumer: Sibelial répond a Ophelia, observe Kreos et Tymora ce débarasser des petites créatures, traverse un ravin tout en évitant un dragon en même temps de l'endormir en lui fesant avaler une fiole de somnifère. Elle fini par traverser le ravin et observe son équipe.]
_________________


I don't think I will ever forget that day... Even while being badly wounded, a fairy that should've fallen to the ground, her head held high, soared with a soul filled with determination and faith...

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 05/12/2016 12:36    Sujet du message: Ravin

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Chevaliers d'Émeraude - JDR recommandé par le site officiel - Version 7 Index du Forum -> Archives -> Toutes les archives -> x En jeu -> Évènements -> Survivor Toutes les heures sont au format GMT - 4 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Crédits - Le forum a été créé en 2005 par Deelylah. Le design et le codage ont été réalisé par Chlotilde avec l'aide de Camellia et Sahvanna. L'univers du forum est fortement inspiré de la saga Les chevaliers d'Émeraude d'Anne Robillard. Toute reproduction partielle ou totale de ce forum est interdite.


Portail | Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky