Index - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
Règlements & contexte - Encyclopédies - Annonces - Recherches - Questions - FAQ - Partenariats - Parrainage - Ateliers - L'infolettre
Antre Nord

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Chevaliers d'Émeraude - JDR recommandé par le site officiel - Version 7 Index du Forum -> Archives -> Toutes les archives -> x En jeu -> Évènements -> Survivor
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Animateur Cassandre
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 14/11/2011 19:35    Sujet du message: Antre Nord Répondre en citant

Les crabes y amenèrent Nyx et Nawel en les maintenant prisonniers dans leurs pinces. Un grand feu brûle au centre de l'antre... Les crabes auraient-ils trouver leur repas?
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 14/11/2011 19:35    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Nawel
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 15/11/2011 22:22    Sujet du message: Antre Nord Répondre en citant

Un Lycanthrope dans son équipe? Génial, elle avait pu admirer leurs capacités parmi les quelques seccyeths qui maîtrisaient leur métamorphose, et un ancien comme celui-ci, bien expérimenté ne lui ferait pas de tort. Restait qu’à voir si la Sorcière était capable de quelque chose d’utile, faut dire que Nawel n’avait pas en haute estime les puissances surnaturelles, qu’elle jugeait inutiles face à la force pure du corps. Elle avait intérêt à se montrer efficace celle-là, si elle ne voulait pas que la Brutale «l’oubli» pendant une épreuve. Mais pour l’instant elle ne pouvait pas trop se prononcer, celle-ci ne faisait que se défendre pour sauver sa peau, puisque personne ne s’était attendu à une telle attaque et ne s’était préparée, et même la Rouge, qui se battait férocement, ne jouait que pour elle, pas pour les autres.
Lorsque Nawel crut le flot de crabes géants calmé, elle remarqua enfin Antoine qui avait attrapé l’une des grosses bêtes. Pas mal pour un vieux, sauf que hein, s’il souhaitait la manger il faudrait trouver tout une casserole! Quand même, la chaire serait corrompue avant qu’ils aient finit de la dévorer en entier –sauf si la sorcière se révélait être une goinfre- quel gaspillage! C’est suite à cette pensée qu’elle se sentit attrapé par un force étonnante qu’elle ne put voir, puis entraînée par les pieds vers le sol sans qu’elle n’ait le temps de réagir. Lorsqu’elle reprit le contrôle de son corps, tout ce qu’elle vit fut un Grand feu au centre d’une caverne de pierre. Ah tient, elle se sentait dans son environnement et la chose qui la tenait l’avait lâché. Un loup se trouvait devant elle, visiblement un lycanthrope et probablement un participant qui avait eu la trouille, ou qui … un sal sorcier qui avait voulu la capturer pour abuser d’elle! Ayant en piètre estime la magie, elle se mit tout de suite à paranoïer sur l’utilisation de la sorcellerie contre elle pour lui faire perdre le «Survivor». Elle était persuadée que c’était un vieux vicieux se cachait dans cette métamorphose. Évidemment, il était impossible, sous la forme lycanthrope, qu’elle sache qu’il s’agissait d’une adolescente…
- Non mais c’est quoi ton problème, l’obsédé? Tu penses vraiment te taper une femme séduisante comme moi rien qu’en faisant un petit tour de magie ridicule pour m’emmener à l’écart? J’suis pas une gitane, le comique, j’suis une guerrière moi, et j’vais te faire regretter ta petite blague! Joignant le geste à la parole, elle attacha la hachette à sa ceinture pour dégainer son énorme hache de façon menaçante, s’approchant dangereusement de la pauvre bête. Les minables dans ton genre j’en fais mon p’tit déj’, ok? Tu aurais dû te prendre à plus petite que t… elle s’interrompit soudain en voyant le gros crabe derrière l’inconnu et en entendant un bruit derrière elle. La Brutale se retourna légèrement –pour en pas faire complètement dos à son ennemi- et aperçu du coin de l’œil un autre crabe, qui les avait apparemment suivit. T’as vu ce que t’as fais nigaud!? Pas capable de téléporter quelqu’un sans emmener de dangereuses créatures avec toi! T’aurais pu être prudent, bâtard! se plaignit-t-elle en décapitant sa copine qui la menaçait de derrière. Et de une, l’autre, son compagnon d’infortune s’en occuperait, elle n’allait quand même pas l’aider, il était son rival! Oh bien sûr, inutile de lui dire que les petits écuyers dans le genre de celle qui se cachait sous l’apparence d’une LOUVE ne pouvait PAS utiliser un sort de téléportation, elle connaissait rien la dedans et avait bien décidé de le tenir pour responsable!
*Bon, comment on sort d’ici? J’ai des épreuves à faire moi, Antoine et Maëlle ne réussiront jamais sans mon génie!* songea-t-elle avec un peu trop de confiance en elle.

[résumé= Naw' croit que c'est Nyx qui l'a entraîné la comme l'obsédé sexuel qu'elle croit qu'il est (elle croit que s'est un homme, pas une adolescente), l'insulte de toutes les façons, elle n'a pas réalisé que c'était simplement un crabe qui l'avait attrapé. Quand elle voit les crabes elle pense que c'est l'écuyer pourrit qui les a accidentellement transportés avec eux et elle tue celui qui la menace, laissant l'ado s'arranger seul]
Revenir en haut
Nyx
Maître des poisons
Maître des poisons

Hors ligne

Inscrit le: 03 Juin 2011
Messages: 106
Présence: Présent(e)
Race(s): H. Lycanthrope
Sexe: Féminin
Âge: 47 ans [Février]
Génération: Vingtième Génération
Localisation: En mode jeune loup tout fou x)

MessagePosté le: 19/11/2011 14:05    Sujet du message: Antre Nord Répondre en citant

    Nyx se souvenait qu'elle venait tout juste de se transformer en louve et qu'elle attendait le signal de son maître pour partir à la chasse du crabe réserver au repas de midi, lorsqu'une de ces stupides et cruelles créatures surgit du sol pour se saisir d'elle sans ménagement. Le choc fut rude et la fillette perdit connaissance. Lorsqu'elle ouvrit de nouveau les yeux, ce qui la frappa dans un premier temps c'était la semi-obscurité du lieu dans lequel, elle se trouvait. Au milieu, se trouvait un bûcher assez disproportionné ou danser un feu de joie. Les flammes orangées léchaient le bois avec délice, laissant entendre leur crépitement joyeux. L'odeur de la suie n'était pas entièrement suffocante. Nyx en déduisit qu'un conduit d'aération se tenait tout prêt, voire même au-dessus de sa tête. Si ce n'était pas le cas, la chaleur et la fumée n'auraient pas été tenables, même pour les créatures aussi endurcis que les crabes terminator. La fillette toujours sous sa forme de louve, leva son museau en l'air, mais ne vit rien. Pas le moindre trou qui aurait laissé paraître un carré de ciel bleu. Son corps lupin était toujours emprisonné par la tenaille de son assaillant et elle l'avait sensiblement oublié lorsque l'autre personne qui avait été capturé avec elle se manifeste bruyamment en la traitant en gros d'obsédé sexuel qui en avait après son corps. Elle semblait penser dur comme fer que Nyx l'avait entraîné ici pour faire ce qu'elle voulait d'elle. La jeune lycanthrope soupira.Cette femme était lourde et égocentrique à tout point de vue. Elle avait l'air d'avoir une très haute estime d'elle-même et de son corps pour penser qu'elle pouvait attirer une quelconque convoitise. Les crabes avaient fait une mauvaise affaire en la coltinant avec cette dame un peu frappée. Ce n'était pas le plus urgent dans l'affaire que de se préoccuper de cette personne qui la menaçait avec une hache. La petite fille se disait qu'elle devait d'abord se délivrer, tuer tout ce joli monde et chercher une sortie. L'autre avait pu se délivrer, pourquoi pas elle ? Elle mordit donc de toutes ses forces dans la partie chair qui se trouvait entre les pinces. Le crabe lâcha prise et la fillette-louve s'écrasa au sol. Elle avait peu de temps pour se tirer d'affaire. Elle choisit de tourner le crabe en bourrique. Celui-ci la prit en chasse et au moment stratégique, Nyx le fit entrer en collision avec un de ses congénères qui venaient en sens inverse. Le choc fut violent et il eut le mérite de pousser à l'affrontement les deux bestioles. Visiblement, la communauté n'était pas si solidaire. Autre chose, maintenant qu'elle s'était débarrassée des deux assaillants, elle pouvait à loisir s'approcher du feu. Elle reprit donc sa forme humaine et s'accouda contre le mur en pierre de la caverne pour réfléchir. Elle ne faisait plus attention à son interlocutrice et se mit à réfléchir. Elle devait contacter son maître.

    *~Maître, je me trouve actuellement dans ce qui pourrait sembler être une grotte ou un antre. Il y a un feu à l'intérieur et c'est plutôt étrange. Ces créatures sont-elles en mesure de rassembler du bois et d'allumer un feu ? Un feu pour manger cuit ? Dans ce cas, soit elles sont plus intelligentes qu'on ne le croit, soit quelque chose d'autre est derrière tout ça, et les manipule...~*


    Une fois le message passé, elle se regarda avec dégoût. Ses vêtements étaient crades et pleins de terre. Elle allait devoir se décrasser. C'était insupportable et elle n'allait pas se changer ici. Ce n'était ni le lien, ni le moment. L'eau qu'elle possédait, elle ne pouvait pas la gaspiller pour un brin de toilette. Elle ignorait combien de temps, elle pourrait mettre pour sortir d'ici. Hostilement, elle se contenta de brosser ses habits avec dédain, puis elle alla s'emparer d'un morceau de bois pour qu'il serve de torche. Elle en prit trois : un allumé, les autres éteints. Elle s'enfonça ensuite dans les profondeurs après avoir mouillé son doigt avec la salive, pour le brandir ensuite afin de sentir d'où provenait l'air. Toutefois, elle ne s'en alla pas sans un regard en direction de sa compagne.

    - On est pas dans la même équipe, mais dans la même galère. Soit vous me suivez, soit vous restez ici ou vous prenez un autre chemin. Ou encore vous me suivez de loin.


[résumé :
Nyx était inconsciente quand elle est arrivée dans l'antre. À son réveil, elle se dit qu'il doit y avoir un conduit d'aération naturel quelque part pour ne pas être asphyxié par la fumée. Elle est ensuite agressée verbalement par Nawel qui la prend pour un vieux pervers, mais qui détourne son attention d'elle pour aller taper sur quelques crabes. Nyx en profite pour se délivrer et provoquer une bagarre entre deux crabes qui en avait après elle. Elle contacte ensuite son maître et lui fait part de l'étrangeté de la situation dans laquelle elle se trouve. Elle se plaint ensuite d'être sale, mais prend son courage à deux mains. Elle emporte trois torches, dont l'une est allumée et propose à Nawel de la suivre en direction de la sortie qu'elle a sentie grâce à la provenance de l'air.]

_________________

de la part de Jessey
Revenir en haut
Nawel
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 20/11/2011 19:10    Sujet du message: Antre Nord Répondre en citant

Lorsque Nawel eut finit de faire sa fête à son gros crabe puant et vilain, elle réalisa qu’il y en avait un troisième avec eux. Erf, pas de chance, il fonçait sur le loup… Bon même si c’était un vieux pervers dégueu de sorcier, elle pouvait l’aider non? En plus, s’il lui sautait dessus après bah elle le mettrait à terre facilement. C’est dans cet optique que la Brutale raccrocha sa grande hache pour prendre celle de lancer, espérant en tuer un, mais le loup fut plus rapide qu’elle. Enfaite la bête fit une feinte de façon à ce que les deux géants se foncent l’un sur l’autre, et commencent à se bagarrer entre eux… Bof, pas mal efficace comme technique, mais ça restait un peu trouillard aux yeux de la Seccyeth. Enfin, le lycanthrope se dirigea vers le feu tout en changeant de forme, et Nawel se préparait à l’attaquer s’il tentait de s’en prendre à elle… Et sous ses yeux, le loup se transforma peu à peu en… Jeune adolescente… Oups…
La Brutale abaissa son arme, sans la lâcher au cas où il y aurait des monstres, quand elle comprit que c’était surement les crabes qui avaient fait le coup, et non pas l’écuyer –car c’était bien une jeune écuyer impériale… Un peu crado mais bon, c’était une demoiselle, pas un vieux crouton. La fille semblait perdu dans ses pensées pendant quelques instants où la Seccyeth garda le silence, préférant ne pas ramener le sujet sur son tord stupide… Elle avait quand même de l’orgueil! Enfin, la jeunette lui proposa de la suivre, Ismaël sait où. Quelle étrange demoiselle! Elle aurait pu avoir envie de l’égorger, de l’attaquer –même si elle n’aurait jamais réussit- et à la place, elle lui proposait… son aide? Incrédule, la O’hell suivit sa compagnon de mauvaise fortune, essayant de comprendre la façon de penser de cette chose. Apparemment, l’adolescente avait sentit de l’air –que Nawel sentait maintenant qu’elle s’était approchée- et donc immanquablement, une sortie.
- Heu s’cuse moi machin? ne put s’empêcher de commenter la jeune femme, ignorant le nom de son interlocutrice. J’comprend pas pourquoi t’es fine d’même, alors que j’suis une salle bitch elle ne le niait pas, elle en était fière en faite… Euh genre, à ta place ça f’rais longtemps j’m’aurais envoyé promener… Tout cas, t’e qui au juste? Ça ne l’intéressait pas VRAIMENT, mais si l’adolescente voulait se montrer sympas avec elle, aussi bien faire semblant, le temps qu’elles auraient à être ensemble au moins –jusqu’à ce qu’elles se sépare et ce poignarde dans le dos pour faire échouer le survivor à l’autre… Parlant de Survivor… le chemin qu’avait emprunté la lycanthrope menait enfin à la lumière, et dans cette lumière, Nawel apercevait une silhouette de… à contre jour, c’était dur à dire! Était-ce un membre de son équipe ou un ennemi?

[Résumé : nawel veut aider la lycan quand elle voit qu’il reste deux crabes, mais laisse tomber car l’autre s’en sort –avec lâcheté, selon elle- puis elle réalise la bourde qu’elle a fait lorsqu’elle voit que ce n’est pas un vieux mais une jeune adolescente, qui lui propose de l’accompagner dehors… Ahuri, nawel questionne Nyx parce qu’elle ne comprend pas pourquoi elle est gentille. Puis elle voit une silhouette au bout du chemin qu’elles ont emprunté. Qui est-ce? Ouverture pour le prochain joueur à venir nous sauver ^^]
Revenir en haut
Antoine
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 23/11/2011 19:09    Sujet du message: Antre Nord Répondre en citant

Alors qu’il attendait sa deuxième coéquipière auprès de la première, son diner toujours dans une patte, Antoine hésita à reprendre sa forme humaine de suite. Pas qu’il n’aimait pas être en loup, non, mais il en avait presque perdu l’habitude et trouvait presque bête de sa transformer que sur un court temps. C’est vrai que les métamorphoses le fatiguaient un peu, alors il évitait de les faire à intervalle trop court. Et puis, quelque chose le disait que dans cette aventure, il aurait besoin de sa stature et de sa force de lycanthrope. Que se soit pour porter le superbe crabe qui allait leur servir de repas ou bien ramener une plus grosse quantité de bois en un seul voyage, sait-on jamais…

Et il ne s’attendait pas pour autant à en avoir besoin tout de suite mais quelque chose de curieux se passait : les crabes qui n’avaient pas mis en déroute semblaient rebrousser chemin et se carapater dans leurs galeries pour éviter de finir en bouillie comme les autres, mais, ce qui était inquiétant c’est que certains concurrents du survivor disparaissaient aussi, et ce n’était pas un hasard car on avait pu entendre quelqu’un crier à l’aide. Les crabes avaient enlevé plusieurs des leurs, surement pour emmener leurs encas dans le nid. Antoine s’en inquiétait alors qu’il cherchait des yeux sa coéquipière seccyeth. Elle avait disparu aussi.
Encore, leurs adversaires, ce n’était pas si grave, ça en faisait moins qui pourraient leur ravir la victoire, en tout cas certaines personnes auraient pu le jouer comme ça, mais pas le garde d’Esprit. Il était tout simplement hors de question qu’ils ne gagnent parce que les autres s’étaient fait dévorer par ces satanés crabes. On était en compétition d’accord, mais personne n’était sensé mourir et en voyant ça, le lycan se demanda si son amie l’impératrice n’en avait pas trop fait avec ces crabes géants…

Décidant qu’il était temps de faire quelque chose à les voir fuir en emmenant les autres, laissant à regret son crabe au sol, il repartit en sens inverse.

« Chère Maëlle, pourriez-vous nous garder notre diner ? Je vais aller chercher notre camarade qui semble avoir quelques ennuis … à moins que vous ne désiriez m’accompagner. »

Ouais, avec un peu de politesse et une pointe d’humour, il espérait détendre un peu l’atmosphère de la troupe, et puis il ne pouvait nier que c’était dans ses habitudes d’en faire trop quand il s’adressait à une femme. Sa rencontre avec Sheireen avait peut être calmé ses ardeurs de mâle dans la force de l’âge, mais il n’en restait pas moins dévoué à ses dames, même quand elles ne supportaient pas son comportement, c’était plus fort que lui, moitié sérieux, moitié taquin, même s’il était toujours en loup.

Partant alors au devant, il repassa son sac sur son dos et rejoignit la plage qui était parsemée de trous béants. Hm, s’y engager n’était pas très rassurant, les tunnels avaient beau être larges parce que leurs architectes avaient une certaine taille, cela restait un sol sableux et qui dit sol sableux dit sol instable.
A contre cœur il s’y engagea et avançait d’un pas rapide en jetant un œil régulièrement à la voute qu’il avait au dessus de la tête, au cas où elle s’écroulerait. De la poussière de sable dégringolait de temps à autre, mais son pelage l’empêchait de s’incruster dans les pores de sa peau, malheureusement, son nez sensible et ses yeux n’étaient eux pas très protégés et plus d’une fois il se mit et éternuer et à secouer la tête pour s’en dégager, mais cela finit par tellement l’énerver qu’il s’arrêta d’un coup. Essayant de se calmer, il ralentit sa respiration et tenta une griffe vers la voute de sable. Celle-ci s’effrita aussitôt et il put constater par sa consistance qu’il n’y avait guère plus de deux mètres entre lui et la plage qui le surplombait. Alors, d’un bond puissant et rapide, il défonça simplement le tunnel pour rejoindre l’air libre. Celui-ci s’effondra juste derrière lui et Antoine continua sa route.

Bon, puisqu’une entrée était condamnée – par sa faute mais on le dira pas – il choisit de continuer par la plage, remontant les traces limites distinctes des crabes. Avec toute logique, en les suivant, il arriverait à l’endroit d’où ils étaient sortis et retrouvera leur repère pour aller récupérer sa coéquipière. Enfin … aller l’aider quoi.
Son flair ne l’aidait pas vraiment dans ce milieu, mais l’odeur des crustacés était si forte qu’on les suivait à la trace. Il remontait peu à peu la plage et arriva dans un endroit un peu plus boisé et rocheux. Le sol y était plus stable et la sable moins volatile. Malgré la certaine humidité ambiante, il arriva à distinguer des odeurs différentes. Ca ne puait plus le crabe, mais son nez lui disait qu’un autre canidé trainait dans le coin. Suivant son intuition, il se dirigea vers celle-ci. Ses pas le menèrent alors à l’entrée d’une grotte creusée dans la terre sableuse et humide mêlée aux rochers et l’odeur venait de dedans, fortement mélangée à celle de crabe mais il crut y distinguer un certain relent qui lui indiquait la présence d’un gros volatile. Hem, disons, d’une personne possédant des plumes quoi. Espérons qu’il s’agisse bien de la personne qu’il cherchait, cette Nawel – ou plutôt cette Brutale – était phéryxian dans ses souvenirs, il s’y engagea donc.

Cela lui paraissait étonnant de ne pas trouver de crabes géants sur sa route, et il trouvait ça d’ailleurs assez inquiétant. S’ils lui tendaient une embuscade dans un lieu dont ils connaissaient les moindres failles et s’ils arrivaient sur lui par groupe de dix, il se ferait surement blesser avant de tous les supprimer…
Mais bientôt, ceci ne l’inquiétât plus, il venait d’entendre le son d’une voix venant de plus profond dans le tunnel menant à l’antre de la grotte, il allait donc bientôt tomber sur ses pairs. N’attendant pas de les voir clairement, il lança.

« Je cherche une dénommée Nawel – dit Brutale – serait-elle parmi vous ? Je sens aussi comme une odeur canine, y aurait-il un autre représentant de ma race par ici ? »

Flairant un peu mieux les deux personnes qui avançaient dans sa direction, il comprit alors que ce n’était pas un, mais une, deux femelles apparemment – excusez du nom – d’après cette odeur d’œstrogène significative. Bref, tout avait l’air d’aller, ça ne sentait pas le sang, c’était déjà ça, mais avec l’odeur de crustacé qu’il régnait ici, il ne savait pas s’il allait être capable d’en déceler s’il y en avait dans les parages…


[Antoine laisse son précieux crabe aux bons soins de Maëlle et part seul dans un tunnel pour essayer de retrouver Nawel et les autres. Agacé par le sable qui lui tombe sur le coin du nez, il détruit littéralement la galerie et ressort à l'air libre. Il finit par trouver la grotte, y entre et sent l'odeur d'un lycan et d'un phéryxian puis les interpelle mais l'odeur de crabe est tellement présente qu'il n'est pas sûr de pouvoir en détecter par son flair s'il y en a dans les parages]
Revenir en haut
Maëlle
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 02/12/2011 20:05    Sujet du message: Antre Nord Répondre en citant

Oh non, pas encore une petite sotte qui se croyait plus forte qu’elle ne l’était… En effet, la jeune Nawel s’était présentée en précisant qu’elle n’accepterait aucun ordre, que des suggestions et blablabla. Comme si la puissante sorcière de Zénor allait s’abaisser au niveau d’une idiote dans ce genre ! La sorcière se contenta de lui jeter un regard de biais et ne pris même pas la peine d’ouvrir la bouche. Maëlle n’avait besoin de personne pour gagner cet évènement et elle avait bien l’intention de prouver à son ancien maître qu’elle savait se débrouiller seule. Quoiqu’avec ces deux incompétent, elle aurait du fil à retorde, surtout que l’équipe de Kreos était injustement exagérément forte. La sorcière détourna le regard et fixa l’horizon, démontrant clairement qu’elle se fichait éperdument de Nawel. Mais alors qu’elle posait les yeux sur la pherixian, elle la vit s’enfoncer dans le sol. La sorcière n’eut pas le temps de réagir que sa partenaire disparaissait sous ses yeux. La jeune femme tenta tant bien que mal de retenir la phérix grâce à ses pouvoirs, mais les crabes étaient trop rapides et Nawel était déjà trop loin pour que les pouvoirs de l’Opalienne aient un quelconque effets.

Antoine semblait venir de se rendre compte de la disparition de Nawel, il la chercha des yeux et dû comprendre en voyant Maëlle fixer le trou, que la seccyeth était partie par là. Le lycan lâcha finalement le morceau de crabe qu’il était en train de dévorer au grand dégout de la sorcière pour s’approcher. IL lui demanda d’un ton ou perçait une pointe d’humour mêlée de sarcasme si elle voulait bien garder le dîner pendant qu’il allait secourir leur compagne. Malgré l’envie de lui donner la correction qu’il méritait, Maëlle le laissa partir sans rien dire. Le lycanthrope se glissa dans un trou et Maëlle sourit. Elle n’avait pas besoin de lui pour retrouver leur coéquipière. Elle trouvait le lycan plutôt idiot de s’engager dans ces galerie qui semblaient tout sauf solide. La sorcière ferma les yeux un instant et repéra facilement la flamboyante énergie de la seccyeth. Elle n’allait certainement pas passer par les galerie et prendre le risque de voit tout s’effondrer ! La jeune femme prit donc seule le chemin de la direction où elle sentait la tourbillonnante énergie. À peine quelques instants plus tard un bruit sourd se fit entendre mais Maëlle ne se retourna pas. Elle avait sentit l’énergie d’Antoine et devinait qu’il devait être avoir défoncé le tunnel. La sorcière continua à marcher en silence et elle eut l’impression que le lycan la suivait. Quelques instants plus tard, Maëlle sentit une onde de choc travers la sol et elle n’eut aucun doute sur la provenance de ce phénomène. Elle se félicita donc d’avoir choisi la voie à l’air libre.

La sorcière marcha jusqu’à ce qu’elle sente l’énergie de sa coéquipière toute proche. Maëlle ralentit le pas, cherchant une entrée. C’est alors qu’Antoine la dépassa, son flair de loup lui semblait plus utile dans cette situation que les pouvoirs magiques. La jeune femme suivit donc son compagnon et bientôt, ils entendirent des voix. Maëlle reconnut la voix de la pherixian et hésita entre le découragement et le soulagement. Antoine prit la parole mais Maëlle ne dit rien. Elle savait parfaitement que Nawel se tenait devant elle ayant reconnu son énergie. Et elle sentait aussi que l’autre jeune femme était une lycanthrope. Laissant l’homme discuter, Maëlle sonda les environs pour s’assurer qu’il n’y avait pas de danger. C’est à ce moment qu’elle sentit quelque chose qu’elle semblait être la seule à avoir remarqué. «Heuuu, je ne voudrais pas interrompre votre charmante discussion mais il y a quelque chose de gros qui arrive.» La jeune sorcière se concentra un instant. «En fait, ça s’en viens d’en dessous et c’est plusieurs !» Maëlle jeta un regard autour d’elle, Antoine savait se défendre et Nawel aussi ça c’était irrévocable, mais la jeune lycan qui se trouvait avec la seccyeth, elle ne savait pas. Elle semblait être une impériale, probablement écuyère, mais savait-elle manier une arme ? La sorcière en doutait fort. «Et ça ne semble pas être des crabes, faites attentions, ils bougent beaucoup plus rapidement.» Ajouta-t-elle toujours en train de guetter l’avancée des créatures.

[Vraiment nul, mais je vous laisse poursuivre, je n’ai pas le temps d’en écrire plus je vais essayer de me reprendre au prochain mais j’étais tannée de vous bloquer.]
Revenir en haut
Nyx
Maître des poisons
Maître des poisons

Hors ligne

Inscrit le: 03 Juin 2011
Messages: 106
Présence: Présent(e)
Race(s): H. Lycanthrope
Sexe: Féminin
Âge: 47 ans [Février]
Génération: Vingtième Génération
Localisation: En mode jeune loup tout fou x)

MessagePosté le: 03/12/2011 18:33    Sujet du message: Antre Nord Répondre en citant

    La fillette tenait dans l'une de ses mains, un grand flambeau allumé. Dans l'autre, elle tenait les deux autres branches qu'elle abandonna au fur et à mesure qu'elle sentait que sa compagne de misère et elle, se rapprochaient de la sortie. Le trajet fut plus court que prévu, a priori la grotte naturelle ne semblait guère profonde. Peut être que les autres, car il devait certainement y en avoir d'autre, étaient dans le même type de configuration. En tout cas, les galeries empruntées par les crabes n'étaient pas anodines. Il y avait clairement une sorte de réseau souterrain, ce qui signifiait en gros que personne ne serait en sécurité sur cette île. Le danger ne surgirait pas uniquement du sol, la jeune lycan se doutait que ces satanés crustacés avaient d'autres plans en réserves, plans qui ne venaient peut être pas forcement d'eux. C'était impossible qu'ils sachent allumer des feux, à moins de savoir frotter deux silex ou de faire usage de la magie.
    Toutes ces données tourbillonnaient dans l'esprit de Nyx qui essayait de mettre un peu d'ordre. Son maître avait répondu à son message télépathique en lui demandant si elle était capable de trouver la sortie et si elle ne s'était pas blessé en cours de route. Visiblement, l'énergie de la fillette n'était pas au top pour pouvoir aisément la localiser. La jeune lycanthrope faisait confiance à son maître et le fait qu'elle ressentait également l'énergie de Vanille prendre la direction nord la conforta dans son opinion. La fillette qui avait prit soin de s'examiner, était heureuse de constater qu'elle n'avait pas perdu une seule de ses dents.


    *~Tout va bien, rien de cassé. J'ai juste été inconsciente durant un moment. Je localise l'énergie de Vanille, je devrais être en mesure de venir à votre rencontre. ~*


    Trottinant vers la sortie, elle constata que la jeune femme, qui l'avait d'abord pris pour un vieux pervers prêt à tout pour la mettre dans son lit, était en train de s'excuser entre guillemet en l'interpellant sous le nom de machin puisqu'elle ne connaissait pas le véritable nom de la fillette-louve. Elle lui demanda pourquoi Nyx ne l'avait pas envoyé promené après avoir été traité aussi salement par la femme-oiseau. La brunette stoppa sa marche et la regarda longuement avant de lui répondre.

    - Tout ceci est sans importance. Quand nous sortirons indemne de cette grotte, nos chemins se sépareront.

    Sur ces mots, la lycanthrope reprit son chemin , trottinant d'un pas de loup sans éprouver la moindre fatigue et la moindre lassitude. Elle aurait toutefois préféré prendre son apparence canine pour aller plus vite, mais en faisant cela, elle se serait coupé de manière verbale de sa compagne d'infortune. Non, qu'elle est réellement eu l'envie de lui parler, mais il valait mieux éviter tout malentendu à la venir. La transformation avait pour effet secondaire que la petite fille n'était pas en mesure de communiquer de manière verbale. Et vu que l'autre était du genre à réagir plus vite que la musique, il fallait au maximum limiter les dégâts.
    Au loin, se dressa la silhouette d'un homme. Ce n'était pas un membre de l'équipe de la fillette, mais un de ceux de la dame. Il sentait le loup, il était donc un de ses semblables. Nyx le dévisagea avec curiosité. C'était sans aucun doute le loup qui lui avait inspiré la manière de procéder, celle qui consistait à se charger de la proie sous la forme de canis lupus. Il demanda si Nawel, car telle était le nom de son interlocutrice de tout à l'heure, était parmi elles. La fillette laissa soin à la dame brutale de prendre la parole. Elle n'avait guère l'envie de se présenter, même si cela faisait partie des règles de savoir-vivre en société. Elle n'était pas hostile loin de là, mais elle n'avait qu'une seule et unique envie, retrouver son maître et poursuivre le survivor en sa compagnie. Malheureusement le sort en avait décidé autrement. La venue d'une troisième personne la fit sursauter. Qui était-elle ? Elle sentait l'humain, mais elle semblait être plus que cela. Visiblement, cette dame était dans l'équipe adverse. Elle se trouvait donc en position de minorité, même si aucun n'avait pour l'instant fait preuve de la moindre agressivité, si l'on excepte bien sûr, le malentendu.
    L'inconnue les interrompit rapidement dans leur discussion, pour le peu qu'elle avait été entamée. Une force titanesque était en mouvement au sous-sol et elle se dirigeait droit sur eux. Nyx grogna, car à peine avait-elle entendu la remarque de la nouvelle venue, que déjà, elle avait vérifié ses dires. Le danger était là. La petite se demanda de quelle manière, elle allait bien pouvoir le contrer. Elle avait réussi avec brio à mettre ko deux crabes en les amenant à se disputer, mais là, c'était d'une toute autre ampleur. Tout ce qu'elle avait à sa disposition était ce minuscule poignard qu'elle avait glissé dans une de ses jambières. Que cela tienne, elle retira de l'autre jambière une sarbacane et elle y glissa une cartouche de poison, elle était prête à sévir.


    [Nyx balaye d'une main, les excuses de Nawel. Pour elle c'est sans importance, le tout est de sortir d'ici et de retrouver son équipe. En arrivant à la sortie, elle constate qu'un membre de l'équipe adverse se trouve là, il est rejoint par une dame qui signale à tout le monde l'arrivée de nouvelles créatures en sous-sol. Nyx n'est pas si désarmée qu'elle ne le laisse paraître, elle s’apprête à faire usage d'une sarbacane et de fléchettes empoisonnées.]

_________________

de la part de Jessey
Revenir en haut
Nawel
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 11/12/2011 15:59    Sujet du message: Antre Nord Répondre en citant

Quel être impoli quand même! Bon Nawel était loin d’être une femme de politesse, et elle en envoyait promener plus d’Un, mais elle ne supportait pas qu’on ne lui porte pas de respect! Elle était quand même l’une des dernières descendantes du célèbre clan des O’Hell, non? La fillette lui dit que toute cette histoire entre elles n’avait pas d’importance, que bientôt elles seraient séparées de toute façon. Pff, tant mieux, ce dit la Brutale qui n’avait même plus envie de connaître le nom de l’autre bizarroïde. Sortir de ce trou à Crabes au plus vite et retrouver Antoine et Maëlle, c’était ça, sa priorité. Et surtout, savoir qui était cette silhouette qui se profilait à l’horizon. Il ressemblait à un loup, tien comme si elle n’en avait pas déjà assez des lycanthropes! Il y avait également une femme derrière lui, elle les voyait bien maintenant. C’est le Lycan qui leur parla en premier, annonçant qu’il cherchait la Brutale. Tient, au moins un qui avait compris! C’était Antoine, bien sûr, et l’autre en pouvait qu’être Maëlle. Eh bah c’était plus facile qu’elle ne le croyait que de retrouver son équipe! Devrait-elle remercier sa compagne d’infortune pour lui avoir tenu compagnie? Non, bien entendu, elle aurait réussi à sortir sans son aide, et en plus elle n’était pas sociable! C’est donc sans un regard derrière elle qu’elle se joignit au Lycanthrope.

- C’est moi Antoine. Dis c’est bien ton boulot d’suivre l’impératrice hein? Tu veux ben me dire comment ça ce fait que notre dirigeante soit si cinglée? C’est une île de dingos où elle nous à envoyer, et tu veux travailler pour cette malade? On s’casse tu veux? Elle se fit interrompre par la sorcière, dont les pouvoirs l’alertait d’un Danger venant… d’en dessous? Merde pas encore! S’ils me prennent encore moi j’vous jure que je les explose avant qu’ils aient le temps de dire «ouch!» La sorcière dit toutefois qu’il semble ne pas s’agir de Crabes, et Nawel se demanda vraiment qu’est-ce qui va leur tomber dessus cette fois-ci. Elle ne se soucie pas vraiment du sort de la gamine, un membre de moins dans les équipes adverses ça fait son affaire, mais elle sait malgré tout qu’il vaut mieux pour elle que son équipe finisse entière cette épreuve stupide, alors elle se met sur la défensive, grande hache bien dans ses deux mains, prête à frapper. Le sol tremble, elle les sent maintenant… Qu’est-ce que cette merde!? Puisqu’elle est loin d’être forte dans les jeux d’équilibre, elle s’envole, pour ne pas perdre son ballant tellement le sol tremble, et pour ne pas se faire encore capturer, surtout. Elle pense à soulever la Sorcière de terre pour l’aider, mais il lui faudrait lâcher son arme, et c’est hors de question! Le Lycanthrope, tant qu’à lui, elle ne s’en inquiète pas, elle l’a vu à l’œuvre.

[Nawel ignore désormais Nyx, puisqu’elle la trouve chiante, et va demander à Antoine comment il fait pour supporter la folle de Cassandre avec ses idées tordue. Quand Maëlle annonce qu’il y a quelque chose sous eux, elle sort sa grande hache et s’envole, car le sol se met à trembler et qu’elle n’a que peu d’Équilibre.]
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 10/12/2016 20:15    Sujet du message: Antre Nord

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Chevaliers d'Émeraude - JDR recommandé par le site officiel - Version 7 Index du Forum -> Archives -> Toutes les archives -> x En jeu -> Évènements -> Survivor Toutes les heures sont au format GMT - 4 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Crédits - Le forum a été créé en 2005 par Deelylah. Le design et le codage ont été réalisé par Chlotilde avec l'aide de Camellia et Sahvanna. L'univers du forum est fortement inspiré de la saga Les chevaliers d'Émeraude d'Anne Robillard. Toute reproduction partielle ou totale de ce forum est interdite.


Portail | Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky