Index - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
Règlements & contexte - Encyclopédies - Annonces - Recherches - Questions - FAQ - Partenariats - Parrainage - Ateliers - L'infolettre
La grossesse d'Alexandryann

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Chevaliers d'Émeraude - JDR recommandé par le site officiel - Version 7 Index du Forum -> Archives -> Toutes les archives -> x En jeu -> Évènements -> RP stand-by
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Maximilien
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 04/12/2011 18:04    Sujet du message: La grossesse d'Alexandryann Répondre en citant

Le topic où Maximilien, Alexandryann, Imilien et Cassilie seulement peuvent poster.

Description: : L'évolution de la grossesse d'Alexandryann avec nos deux futur jumeaux.


--------------


Après le mariage, Maximilien s'était fait donné la moral par nulle d'autre que sa propre mère qui n'en revenait pas qu'il avait osé de faire l'amour à Alexandryan en plein mariage de son propre frère. C'était le fait qu'il avait deux éléments de surpris dans le geste qu'il avait fait. Premièrement, il s'était fait prendre en train de faire l'amour et deuxièmement, c'était avec son ancien apprenti! Tout pour enchanter les personnes autour d'eux qui n'étaient pas au courant de leur relation. Évidement, al vérité avait sorti donc le léonin ne pouvait plus cacher sa relation avec sa belle lycan. Mais après la remontrance de sa mère, celle-ci lui avait bien avoué qu'elle était bien contente de voir qu'il était enfin en couple et qu'elle lui souhaitait le plus grand des bonheurs.

C'est alors après cette discussion que Maximilien avait décidé d'amener sa belle dulcinée au bord de l'océan, au nord d'Esprit, où il avait un petit accès à l'océan, qui était bien naturellement glacé. Il avait pris cette décision afin de passer du bon temps avec son amoureuse, qui était reconnue pour aimer que les journées ne soient jamais pareilles. C'est ainsi, sous une immense fourrure d'ours, Maximilien avait couvert sa bien aimée et qui essayait de l'amener le plus proche possible de l'eau glacé. En riant facilement au contact d'Alex, il s'approche du bord de l'eau, avec la neige qui rendait le sol plus glissant que d'habitude.

-Alexandryann, approche, j'aimerais te faire essayer de marcher sur la glace et glisser. Je ne t'ai jamais vu essayer le faire. Allez vient mon amour.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 04/12/2011 18:04    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Alexandryann
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 05/12/2011 11:55    Sujet du message: La grossesse d'Alexandryann Répondre en citant

Le mariage... Il avait été assez mouvementé celui la.... Gabriel et Kheira s'en souviendraient longtemps, je n'en doutais pas deux minutes. Et c'était en partie de ma faute, bon d'accord, c'était presque totalement ma faute en fait. Tout allait très bien quand on est arrivé. Je m'étais fais jolie pour Max, ce qui m'arrivait rarement car je détestais porter des robes et tout. Bref, tout allait bien jusqu'à ce que Max me dise qu'il avait envie de moi. C'est à ce moment là que tout a commencé à déraper. Max et moi sommes allés dans un des chemins, là où il faisait noir et où personne ne devait nous trouver. Là, nous avons fait l'amour passionnément et amoureusement. Comme nous étions en couple depuis longtemps, rien n'était étrange, sauf que personne n'était au courant. M'enfin bref, on a fait l'amour, n'étant pas capable de nous empêcher de le faire. Et c'est là que ca a dérapé et dérapé solidement en plus... Ma grande soeur Joey nous a trouvé.


Je vous laisse imaginer la suite, en sachant que ma soeur Joey me déteste royalement... Disons que ca a été la grosse crise, sans compter la surprise des autres invités. Je me rapelle encore l'air de Khanrell, la mère de Max mais aussi mon ancien maitre. Elle avait fait la moral à Max, parce qu'elle ignorait que Max et moi on était ensemble, mais surtout parce que j'étais l'ancienne apprentie de Max. J'aurais normalement dût avoir un apprenti moi-même, mais finalement je ne l'avais pas eu. Vengeance de Khanrell? Je l'ignorais. Quoiqu'il en soit, Khanrell avait finit par être contente de voir que son fils avait une amoureuse. Quant'à ma soeur, je lui parle encore moins que d'habitude. C,est après cet incident que Max avait décidé de nous sortir de notre caverne. Il voulait aller au bord de l'océan, dans le nord d'Esprit, afin d'aller où il y avait un accès à l'océan qui était glacée. Je ne savais pas vraiment pourquoi il voulait m'amener là-bas, mais j'étais contente. Ca nous changerait les idées.


Emmitouflée dans une fourrure d'ours avec mon bel amour, ce dernier essayait de m'amener le plus près possible de l'eau glacée. Comme si j'avais envie d'aller la... J,étais une lycan pur, je détestais l'eau. Et voilà qu'il voulait m'y amener, et il trouvait ca drole en plus, parce qu'il riait depuis tantot! Il finit par être capable de m'amener au bord de l'eau. Mais à cause de la neige, le sol était plus glissant que d'habitude.


-Alexandryann, approche, j'aimerais te faire essayer de marcher sur la glace et glisser. Je ne t'ai jamais vu essayer le faire. Allez vient mon amour.


AHHHH non! Je voulais pas aller là moi. et encore moins glisser sur la glace. Mais c'était quoi son idée à lui? Me faire mourir de peur? Je déteste l'eau. C'est pas pour rien que je reste dans le seul royaume où l'eau est gelée parce qu'il fait trop froid... Mais bon, comme j'aimais Max plus que tout, je fis un effort et j'alla sur la glace. Je me mis doucement à marcher, à petit pas très lents. Je n'avais pas du tout envie de tomber. Je regarda Max en souriant.



- Tu es satisfait mon amour? Je marche sur la glace... Maintenant on peut retourner là où il n'y a pas d'eau en dessous de nous? S'il-te-plait?



J'allais justement me retourner quand je me suis mise à glisser et à tomber directement les fesses sur la glace. Aie. Ca fait mal. Plus à mon orgueil qu'à mes fesses. Je regarda vivement autour de moi afin de voir si quelqu'un avait vu ca. Apparemment, seul mon bien-aimé avait été témoin du spectacle, d'ailleurs il trouvait ca toujours aussi drôle. Je me releva vivement mais en me dépêchant pour me lever, je fus prise d'un vertige et je tangua. Le seul moyen pour reprendre mon équilibre fut de m'appuyer sur Max.


- J'ai un vertige, la tête me tourne...
Revenir en haut
Cassilie
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 15/12/2011 20:48    Sujet du message: La grossesse d'Alexandryann Répondre en citant

    La petite Cassilie niveau embryon dormait tranquillement dans l’utérus, en espérant grandir au plus vite. La présence de son frère la gênait fortement, elle se sentait coincée par l’intérieur, incapable de prendre place. Bien qu’aussi maigrelet qu’elle, l’embryon masculin semblait occupé toute la place, en laissant peut à la petite. Cassilie aurait aimé avoir des bras et pousser un peu son frère, malheureusement elle ne possédait aucun membre le lui permettant. La petite crevette souffrait de son manque d’espace, sans s’en rendre compte, elle rendait sa maman malade… lui donnant des vertiges à force de chercher un espace un peu plus grand… L'Embryon tournait sur elle-même, frappant par la même occasion - avec sa poche amniotique - son petit frère. Elle ne le savait pas encore, mais ce frère qu'elle aimait autant qu'elle détestait, souriait bêtement, espérant de tout son coeur être aimé de son papa et de sa maman. Déjà, la petite choisit de tout faire pour rendre la vie d'Imilien insupportable, allant jusqu'à lui voler la vedette et pourquoi ne pas commencer maintenant ?
Revenir en haut
Maximilien
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 18/12/2011 18:32    Sujet du message: La grossesse d'Alexandryann Répondre en citant

Qu'est-ce qui avait de plus drôle de voir son amoureuse qui semblait frémir à l'idée de marcher sur de la glace? Dès que son amoureuse se retrouvait dans un élément qu'elle ne se sentait pas au maximum de ses capacités, elle avait ce petit visage qui s'exprimait étrangement. Elle n'aimait pas se montrer faible alors elle prenait ce visage sûr d'elle mais au moment où elle était obligée d'y faire face, son petit nez semblait vouloir se rétrécir à cette idée d'affronter. C'était ce petit nez qui faisait rire Maximilien. Ça la rendait bien affectueuse à ses yeux. Quand il la vit marcher sur la glace prête à se retourner à n'importe quel moment, Maximilien continuait à rire sans pouvoir s'arrêter. Il l'aimait visiblement beaucoup trop.

Fier d'avoir réussi à l'amener sur la glace, il s'approcha tranquillement d'elle afin de la féliciter de son grand geste, Après tout, elle venait de faire quelque chose par amour pour lui, preuve que leur amour n'était pas aussi futile qu'on aurait pu le croire au début. C'est alors qu'elle tomba à terre sur ses fesses et qui fit sourire encore plus son amoureux. Il savait qu'elle n'était pas très contente de se retrouver à terre, sur la glace, elle est sa phobie de l'eau. Il s'approcha alors plus rapidement en se dirigeant vers elle. Essayant de la relever debout, il remarqua alors qu'elle semblait être mal à l'aise. Perdant son sourire bien rapidement, il la prit dans ses bras pour la ramener le plus tôt possible au bord de la terre ferme. Il la connaissait bien assez pour savoir qu'elle n'aimait pas être sur la glace qu'elle ne se sentait pas très bien.

Il la déposa sur la terre ferme et la regarda pour vérifier tout allait bien. Il lui posait quelques questions de règles générales qu'il avait appris avec le temps. Mais visiblement, ce n'était pas quelque chose d'habituel. «Je me demande bien pourquoi tu te sens ainsi mon amour.» Il avait appris à bien cerner des choses mais ce que son amoureuse affichait le rendait perplexe. Il était du genre à s'inquiéter rapidement quand il avait quelque chose qui ne marchait visiblement pas.

- Tu crois que ça va passer ou pas mon amour? Sinon, on peut toujours aller voir ma mère, elle a quand même de l'expérience étant donné qu'elle en a vu depuis le temps.
Revenir en haut
Alexandryann
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 19/12/2011 00:07    Sujet du message: La grossesse d'Alexandryann Répondre en citant

Quand je me suis enfin décidé à venir sur la glace, Maximilien s'était approché de moi lentement. Je voyais dans ses yeux qu'il était fier d'avoir réussi à me faire marcher sur ce... ce... cet instrument du diable. De la glace... cela ne devrait même pas exister... c'était de l'eau gelée et je détestais l'eau. Mais bon, j'étais vraiment amoureuse de Max et il semblait tellement vouloir que j'aille sur la glace et c'est par amour pour lui que je le faisais, seulement par amour pour lui. Autrement, jamais au grand jamais je ne l'aurais fais. Oh que non.


Mais voilà que je suis tombée sur le derrière, ce qui fit sourire Max, il riait vraiment de moi, mais le voir heureux me faisait sourire en coin. Sourire en coin que je me dépêcha de cacher. Mon orgueil venait d'en prendre un coup, un coup très dur et froid... foutu glace! Mais bon, il est quand même venu me rejoindre rapidement. Il m'aida à me relever et quand j'ai été prise de vertige, il perdit son sourire et me prit dans ses bras. Il me ramena sur la terre ferme aussi vite qu'il put. Je fus touchée de son geste, je n'avais eu qu'un vertige, mais il prenait soin de moi quand même.


«Je me demande bien pourquoi tu te sens ainsi mon amour.»


Il me déposa finalement sur la terre ferme et vérifia que j'allais bien. Il me posa les questions de base et je répondais sans problème. J'étais simplement étourdie, je n'allais pas mourir quand même! Je voyais dans son regard qu'il était perplexe. Il se demandait ce que je pouvais bien avoir, il ne comprenait pas ce qui arrivait. Pourtant, c'était surement dû à la glace, au fait que je stressais d'être si proche de l'eau glacée. J'étais certaine que ca finirait par passer, une fois que je serai sur la terre ferme depuis un moment et que j'y resterai longtemps.


- Tu crois que ça va passer ou pas mon amour? Sinon, on peut toujours aller voir ma mère, elle a quand même de l'expérience étant donné qu'elle en a vu depuis le temps.


Et voila qu'il s'inquiétait encore... Il voulait maintenant que j'aille voir sa mère pour qu'elle m'aide. Pourtant, je n'avais pas l'air si malade que cela. J'avais simplement eu un vertige. D'ailleurs, ca passait tranquillement. Je voyais pas mal moins d'étoiles maintenant, donc j'allais mieux de plus en plus. Je regarda Max et je caressa sa joue avant de sourire. Il fallait bien que je le rassure, sinon il s'inquiéterait encore plus, je le connaissais bien.



- Je vais bien mon tendre amour. C'est passé maintenant. Ca ne devait être que le stress d'être sur la glace, tout simplement. Mais rien ne nous empêche de rester ici et de profiter du temps... Construisons-nous un igloo et passons quelques jours ici... J'essayerai de retourner sur la glace petit à petit et en attendant, on passera du temps ensemble à jouer dans la neige...


Et suite à mes paroles, je fis une balle de neige que je lui fis exploser gentiment sur l'épaule, sans la lancer, juste à la serre dans ma main. Après tout, je n'étais pas pour faire des efforts physiques et de courir alors que je venais d'être prise de vertige... Mais bientôt, je lui promettais silencieusement une vraie bataille de boule de neige... Suivit d'un gros calin au chaud sous les couvertures... J'avais déjà hâte au calin, mais bon, j'attendis de voir ce que mon bien-aimé allait répondre...
Revenir en haut
Maximilien
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 03/01/2012 23:45    Sujet du message: La grossesse d'Alexandryann Répondre en citant

Maximilien n'était pas un empirien tel qu'on pouvait se l'imaginer. Il n'était pas un être avec des gros crocs (Bon... des dents légèrement plus pointus que la normale, après tout, il est presque un léonin à 100%.) et des envies de tuer tout le monde qui l'entourait. En fait, le Maximilien était un homme comme les autres qui ne désirait que de paix et de calme. Après tout dans sa famille, étant l'ainé, il savait très bien qu'il le plus calme même si Gabriel semblait le battre sur plusieurs points. Il ne souhaitait pas faire la guerre à tous les moments, même s'il comprenait parfaitement les raisons d'un combat. Seulement, avec les personnes proches de lui, il aimait en prendre soin et ne que rien arriver. Après tout, si une de ses sœurs ou son frère, ou pire, sa mère mourrait, il serait désemparé. Après tout, sa famille représentait tout à ses yeux et il n'était pas prêt à voir une autre personne mourir comme Nihal...

Et voilà qu'il faisait pareil avec Alexdryann, surtout avec elle en particulier, après tout c'était la femme de sa vie et il ne pouvait pas se voir avec une autre femme. Il voulait avoir une grosse famille et si possible que ses enfants restent le plus longtemps vivants. Il serait un bon père, il le savait au fond du cœur. Après tout, il avait eut la meilleure mère de la vie et jamais il l'aurait échangé... C'était pareil avec son beau-père Phoebe... mort.

C'est alors que son amoureuse lui caressa les joues pour essayer de le faire détendre. C'est vrai qu'il était toujours un brin surprotecteur et comme il n'était plus son maître, il pouvait se permettre d'être plus libérateur envers elle sans avoir l'air d'un maître fou. En l'écoutant parler, il savait très bien qu'elle avait raison, elle le connaissait parfaitement. Mais soudainement, avant de se rendre compte de ce qu'elle faisait, elle lui envoya une balle de neige à son dos. «AHHHHHHHHH c'est froid!» En riant de ce fait, il se colla à travers les couvertures à son amoureuse en l'embrassant tendrement, ah ce qu'il l'aimait à la folie cette petit lupine. La serrant tendrement, il lui promit une soirée pleine de tendresse à travers les couvertures et dans leur grotte personnelle.

Se relevant doucement, il l'amena de nouveau sur la glace en la serrant très fort contre elle. Ainsi, elle ne pourrait pas tomber sans lui. Rendu à quelques mètres, loin des terres, sur la glace, il se plaça face à son amoureuse, et la couvrant de leur fourrure, il se faufila près de sa peau afin de soupirer tranquillement de désir. L'embrassant tendrement sur la glace, il lui murmura un doux «Je t'aime...» En tranquillement, le couple se retrouva seul sur une glace... et le temps passa tranquillement, profitant de la vie doucement et de leur couple enfin libérer.

Les semaines passèrent et rien de semblait vouloir nuire au bonheur du jeune couple. Étant donné qu'Alexandrynn n'avait pas eu d'apprenti, ils pouvaient passer tour le temps. Cependant, ce qu’ils ne doutaient pas, c'était qu'un enfant continuait à grandir dans leur ventre. Ce que Maximilien avait remarqué de plus en plus, c'était le fait que son amoureuse semblait légèrement grossis, même si c'était plus une impression que la réalité. Après tout, il connaissait parfaitement le corps de sa petite amie.

Ce fut une autre journée ensoleillée, et en haut des montagnes, entre là où la neige commençait à se transformer en glace et là où la neige était encore un peu molle, Maximilien et Alexandryann était parti en promener, avec les dragons qui volaient dans les airs pendant le temps qu'eux, essayait de grimper la montagne, bien tranquillement. Étant celui qui était le plus haut, même s'ils étaient dans de petit sentier, Maximilien se tournait régulièrement pour voir si Alex allait bien. «Mon amour, une petite pause, ça te dirais à moins que tu veuille qu'on se rend plus loin et qu'on en finisse là?»
Revenir en haut
Alexandryann
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 10/01/2012 12:33    Sujet du message: La grossesse d'Alexandryann Répondre en citant

Les gens disent souvent qu'il n'y a pas de pire torture que d'être auprès de la personne que tu aime et de savoir que cette personne ne sera jamais à toi. Et bien moi, je n'ai jamais pu comprendre cette phrase, car depuis que je connaissais Maximilien, j'ai toujours su que je pouvais l'avoir, que ce n'était qu'une question de temps. Et c'était ce qui était arrivé. Bon d'accord, au départ, je ne le voulais pas, je voulais simplement m'amuser à l'aguicher. Mais une chose en entrainant une autre, j'avais finis par tombée amoureuse de lui. Je m'étais fais prendre à mon propre jeu.


J'avais apprit à connaitre Maximilien en très peu de temps, c'était bien, en un sens, car cela me permettait de l'apprécier à sa juste valeur. Évidemment, je continuais d'apprendre à le connaitre à tous les jours, mais au moins je savais l'essentiel depuis longtemps. et maintenant qu'on pouvait enfin être ensemble, les autres l'avaient découvert d'une facon horrible, en nous surprenant en pleine action au mariage du frère de Max... J'avais agis comme si ca m'avait laissé indifférente, car avant, cela aurait été le cas, mais en fait, j'avais honte. Être avec Max m'avait changé, ou du moins, quand j'étais en sa présence, j'étais différente. Autrement, je redevenais la même qu'avant.


«AHHHHHHHHH c'est froid!»


C'était la réaction qu'il avait eu lorsque je lui avais écraser une balle de neige sur l'épaule. Je souris et ne put m'empêcher de rire. Heureusement, il fit la même chose et se colla ensuite contre moi en m'embrassant. Son baiser était tendre, témoignant de son amour pour moi. J'ai répondu à son baiser de la même façon, contente qu'il ne m'en veuille pas pour la balle de neige. Il me serra tendrement dans ses bras et je m'y blottis volontier. Ensuite, il se releva et il m'amena de nouveau sur la glace. Sauf que cette fois, il me tenait fermement dans ses bras. À vrai dire, il me serrait très très fort contre lui, sans doute histoire que je ne retombe pas.


«Je t'aime...»



Quand on fut sur la glace, il se placa face à moi et mit la fourrure sur moi et vint se coller contre ma peau. Il soupira de désir avant de m'embrasser tendrement de nouveau. Ensuite, il vint me murmurer à l'oreille qu'il m'aimait et je ferma les yeux de bonheur. On est rester ainsi assez longtemps, on profitait simplement du moment présent et du fait que maintenant, notre couple était sortit au grand jour et on pouvait maintenant s'afficher sans problème. Je n'étais plus son apprentie et nous n'en avions pas eu, donc nous avions beaucoup de temps pour nous.


Nous sommes restés plusieurs semaines là-bas, profitant de notre bonheur et du fait, surtout, que personne là-bas ne nous reprocherait ce qui s'était passé au mariage. Personne pour nous disputer sur notre mauvaise conduite, personne pour nous engueuler d'avoir coucher ensemble (ici insérer le nom de ma soeur Joey), personne pour nous reprocher d'avoir gâcher le mariage -heureusement ce ne fut pas vraiment le cas, car il a quand même eu lieu. Bref, on était simplement bien et on n'avait pas envie de partir d'ici. Sans apprenti, ca ne servait à rien de précipiter notre retour à l'antre. On était donc resté un long moment, profitant de notre bonheur, car au retour, on savait ce qui nous attendait.


Finalement, nous avons décidé, Max et moi, de voyager et de changer d'endroit pour se rendre en haut des montagnes, entre là où la neige commençait à se transformer en glace et là où la neige était encore un peu molle. Puis, lors d'une journée ensoleillée, nous sommes partit nous promener, et tandis que nos dragons volaient dans les airs, nous, nous tentions de grimper la montagne. Max était en avant de moi et il tournait régulièrement la tête vers moi, afin de s'assurer que j'allais bien. Pourtant, depuis des semaines, aucun autre incident ne s'était produit. Tout allait bien pour moi et il continuait d'être inquiet. Pourtant, nous étions sur des petits sentiers, il n'y avait pas grand chose qui pouvait m'arriver, mais bon.


«Mon amour, une petite pause, ça te dirais à moins que tu veuille qu'on se rend plus loin et qu'on en finisse là?»


Ah la la. Est-ce que j'avais l'air fatigué moi? Est-ce que j'avais l'air de vouloir arrêter? J'étais bien, j'adorais notre escapade et je ne voulais pas qu'elle s'arrête! Pourquoi s'entêtait-il à me voir comme une chose faible? Ne lui avais-je pas prouvé, durant les sept années où j'ai été son apprentie, que j'étais loin d'être faible? Ne continuais-je pas depuis ce temps à le lui montrer? D'accord, il y a quelques semaines j'ai eu une faiblesse, mais ce n'était que ca et surtout, ce ne s'était pas reproduit encore. J'arrêta de marcher afin de regarder Max dans les yeux et je soupira.


- Mon bel amour, je vais bien. Je n'ai pas besoin de pause et je ne veux pas non plus qu'on s'en retourne au campement. Je vais bien, d'accord? Arrête de penser que la faiblesse d'il y a quelques semaines se reproduira, je vais...


Au moment où j'allais répéter pour la troisième fois que j'allais bien, je fus prise d'un nouveau vertige, mais surtout, d'un immense haut le coeur. Je courus un peu plus loin et je régurgita tout ce que nous avions mangé plus tôt pour déjeuner. Ca faisait quelques jours maintenant que j'avais mal au coeur tous les jours, mais c'était la première fois que j'avais assez mal au coeur pour vomir. Quand j'ai eu terminé, je m'essuya la bouche avec un peu de neige et je regarda Max, honteuse. Moi qui venait de lui dire que j'allais bien et qu'il ne devait pas s'inquiéter.


- Finalement je crois qu'il vaut mieux qu'on retourne au campement. Je me transforme en louve, ca ira plus vite pour moi de descendre ainsi.



Aussitôt après l'avoir dit, je me transforma en louve et je commenca à dévaler la montagne afin de me rendre en bas le plus vite possible, histoire de ne pas etre encore malade. Seulement, quelques mètres avant d'arrivée en bas, je fus prise d'un autre vertige et je dérapa, avec comme résultat que je tomba les quelques mètres qu'il me restait. Ma chute ne dura pas longtemps, mais je me cogna la tête au passage, si bien qu'une fois étendue au sol, je ne bougeais pas, inconsciente....



HJ: je viens d'envoyer un mp à Khanou pour savoir si elle avait un rp de libre où on pourrait aller la voir à cause de cette chute et où elle nous apprendrait que je suis enceinte et que je dois me ménager parce que ma grossesse est à risque. Si elle accepte, je propose donc qu'on fasse le rp dans l'antre en normal et que le rp stand by continue, mais que dans le stand by, on saute quelques semaines, donc qu'on saute la partie du rp avec Khanou, t'en pense quoi?
Revenir en haut
Maximilien
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 02/03/2012 11:05    Sujet du message: La grossesse d'Alexandryann Répondre en citant

Maximilien tenait si amoureusement son Alexandryann. Elle allaitmieux désormais et elle était redevenu humaine, ainsi il y aurait plus de problème avec le bébé qui grandissait visiblement dans le ventre de son amoureuse. Tant qu'elle ne se retransforme plus, tout allait pour le mieux pour Maximilien, qui ne voulait certainement pas perdre sa dulcinée en même temps que son premier enfant qui allait naître dans les mois à venir. Continuant à la tenir dans ses bras, il la regarda se réveiller tranquillement pas vite. Elle était si belle maintenant qu'il savait la vérité. Il ne put s'empêcher de trouver qu'elle était encore plus belle maintenant que la grande nouvelle venait de savoir. Affichant un gros sourire, il lui caressa la joue pour tenter de l'aider à se réveiller plus rapidement.

En entendant sa voix, elle comprit bien rapidement qu'il avait quelque chose qui se tramait, juste avec sa voix. Il la connaissait bien trop pour qu'elle puisse se demander ce qui se passait. Heureusement pour elle, elle ne se souvenait pas des derniers évènements, cependant, elle aurait bien mal dans les jours à venir plus qu'elle avait tombé assez brusquement, merci. C'est ainsi que sa mère lui annonça la bonne nouvelle, elle portait un enfant dans son ventre. Il la regarda alors avec u gros sourire, il ne put remarquer l'air triste de sa mère, celle qui se déclina de la pièce bien rapidement. Étant un homme, il n'avait pas pu remarquer que sa mère semblait soudainement triste, il était bien trop heureux pour songer une minute que leur amour pouvait lui faire rappeler la douleur de la séparation avec son amoureux... Phoebe.

Après le départ de sa mère, Maximilien la poussa alors et prit place dans le lit, assis et la reprit dans ses bras pour la tenir encore plus proche de lui. Soupirant de plus fort, il n'arrivait pas à cacher son bonheur avec son immense sourire. «Alors mon amour, heureuse d'être enceinte ou pas? Je peux te l'avouer que je suis bien content de savoir que nous allons avoir un bébé... Même si je dois l'avouer, que je n'aurais pas pensé l'avoir si rapidement, notre petite famille. Jure moi que tu ne feras pas de folie pendant la grossesse, je ne veux pas que tu perdes l'enfant... Et je crois que comme ma mère la dit si bien, qu'il soit bien que tu te transforme en loup durant le reste de la grossesse...» Il la serra de plus belle et lui donna un doux baiser, pour être heureux, il l'était définitivement...


(Désolé de mon petit post ><''')
Revenir en haut
Alexandryann
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 03/03/2012 21:24    Sujet du message: La grossesse d'Alexandryann Répondre en citant

Alors que j'essayais de me réveiller, mon bel amoureux me caressa la joue, tentant autant qu'il pouvait de me réveiller. LOrsque je finis enfin par ouvrir les yeux totalement, il me souriait. Ensuite, alors que je demandais ce qui s'était passé, car je ne me souvenais de rien, ce fut ma belle-mère, Khanrell, qui me répondit.


- Il ne s’est rien passé de grave Alexandryann… Du moins pas aujourd’hui je l’espère. Il se trouve que je crois que tu sois enceinte, mais… ta transformation en Lycanthrope m’effraie, je crains que cette particularité comporte un risque pour le fœtus… Il faudra te montrer prudente si tu veux mener cette grossesse à terme, pour ne pas te transformer de nouveau… Je ne connais pas bien ceux de ta race, mais je doute que ce soit sécuritaire pour un enfant Lycanthrope non pure d’être baladé dans le ventre d’une louve… Sur ce… Je vous laisse entre vous…


Ce n'est qu'après m'avoir expliqué ce qui s'était passé que Khanrell s'éclipsa de la caverne de Maximilien. Je ne m'en suis même pas vraiment apperçu, à vrai dire, car j'étais encore sous le choc des paroles qu'elle venait à peine de prononcer, comme quoi elle croyait que j'étais enceinte et que c'était al raison de mon malaise.


Enceinte... Moi? Enceinte? Qu'est-ce qu'elle racontait? Quoique... Ca pouvait expliquer certaines choses. Et puis, à voir la réaction de Maximilien, il semblait croire dur comme fer à la théorie de sa mère. Donc, j'étais bel et bien enceinte. Max me tenait amoureusement, il semblait absolument ravi de cette nouvelle, tant mieux!


Par contre, moi, je ne savais toujours pas quoi penser de cela. Surtout que, selon Khanrell, ma grossesse serait difficile, vu que j'étais restée longtemps sous forme de louve et que cela ne serait pas bon pour le foetus. Voulais-je vraiment d'une grossesse? Une grossesse qui, qui plus est, risquerait de mal se passer?


L'idée de devenir mère ne m'avait jamais traversé l'esprit jusqu'à maintenant. Après tout, j'étais encore jeune, je n'avais que 24 ans. J'avais encore toute la vie devant moi. Je venais à peine d'être nommée Seccyeth. Et puis, en plus, je n'avais même pas encore eu d'apprentie. Mais qu'est-ce que j'allais faire maintenant?


Maximilien me poussa un peu et prit place dans le lit avec moi. Il s'assoya d'abord et ensuite, il me ramena vers lui pour me tenir dans ses bras. Il soupirait, mais je savais qu'il soupirait parce qu'il était content. Je le sentais heureux de cette nouvelle. Bien plus heureux que moi, de toute évidence. Il me sourit et me parla.


«Alors mon amour, heureuse d'être enceinte ou pas? Je peux te l'avouer que je suis bien content de savoir que nous allons avoir un bébé... Même si je dois l'avouer, que je n'aurais pas pensé l'avoir si rapidement, notre petite famille. Jure moi que tu ne feras pas de folie pendant la grossesse, je ne veux pas que tu perdes l'enfant... Et je crois que comme ma mère la dit si bien, qu'il soit bien que tu te transforme en loup durant le reste de la grossesse...»


Il me serra de plus belle et me donna un doux baiser. Moi, j'essayais encore d'assimiler tout ce qui se passait. Max était vraiment content de ma grossesse apparente. Il ne pensait pas avoir une famille aussi tôt, mais il était content. Et il me demanda ensuite de ne pas faire de folie, car il ne voulait pas que je perde le bébé.


Je le regarda, surprise. Il fallait que je réfléchisse, que je comprenne ce que je ressentais par rapport à cela. Automatiquement, mes mains se déposèrent sur mon ventre. Je l'observa un moment sous toutes les coutures. C'est vrai qu'il semblait plus arrondie, maintenant que je le voyais sous un nouveau jour.


Je pris quelques minutes pour réfléchir sur comment je prenais cette nouvelle. Étais-je contente de la nouvelle de ma grossesse? Je pense que oui, mais à vrai dire, je n'en étais pas vraiment certaine. C'était une dure décision à prendre, avoir un enfant ou pas.. Sachant que Maximilien attendait une réponse de ma part, je finis par lui répondre.



- Je... Je ne sais pas. Je crois que je suis contente, je veux dire... Je ne M'attendais pas du tout à ce que cela arrive. Je suis sous le choc. Mais... mais je crois que ca me convient. Oui, je suis contente, si tu l'es aussi, je suis contente c'est sur. Moi aussi je voulais fondée une famille, mais je ne pensais pas non plus que ca arriverait si tôt. Mais je suis heureuse si tu L'es. et ne t'en fait pas, je ne ferai pas de folies, c'est promis.



Je me tourna alors vers Max et je l'embrassa tendrement. Le baiser dura longtemps. J'étais si bien avec lui, et je l'aimais tellement! J'Étais maintenant certaine de vouloir un enfant avec lui. Oui! Fondée une famille avec Maximilien était maintenant ce que je voulais plus que tout au monde. Je le savais maintenant!


- Nous allons fondés une famille mon bel amour! Je t'aime tellement!
Revenir en haut
Maximilien
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 28/03/2012 09:11    Sujet du message: La grossesse d'Alexandryann Répondre en citant

Il aurait du s'y attendre. Vraiment. Trop heureux de savoir que son amoureuse portait son enfant, il en avait oublié le caractère d'Alexandrynn, qui était celui de faire comme si rien n'était. Mais non, elle ne comprenait pas que la grossesse lui demanderait beaucoup plus d'attention qu'elle le demandait. Vous ne comprenez pas? Elle passait son temps à faire n'importe quoi sauf à prendre soin d'elle. Contre toute attente, ce n'était pas la mère qui était une vraie poule mouillée, c'était Maximilien qui tenait comme la prunelle de ses yeux à sa descendance et pas question de prendre une chance de les perdre.

Non mais, elle s'y prenait un plaisir de tout faire ce qu'il ne voulait pas qu'elle fasse. Ça finissait par taper sur les nerfs de la mère que son amoureux soit si terrible par rapport à leur enfant. Il avait conscience qu'il en faisait peut-être un peu trop, mais elle, c'était la pire, elle ne faisait rien pour faire attention à sa santé. Elle ne comprenait pas que sa grossesse était à risque? Hey non, elle faisait comme ce n'était rien, comme une simple maladie et elle passait le temps de faire n'importe quoi. Maximilien devait la surveiller, il avait peur qu'elle finisse par faire une gaffe! Non, mais ce qu'elle avait dans la tête coudonc? Non, à chaque fois, il soupirait de plus belle, étonné de la voir faire quelque chose. Est-ce que ça serait si dur que ça de la contenir? Oui, elle n'en était pas croyable. Ce qu'il avait aimé d'elle normalement, lui tapait royalement sur les nerfs durant la grossesse, c'est à croire qu'elle n'avait pas de cerveau dans la tête mais dans le ventre.

C'est pourquoi pour la ixième fois, Maximilien ne voyait pas Alexandryann de l'œil, ça voulait dire qu'elle faisait probablement une gaffe en ce moment même. Il en profita alors pour faire un tour des environs, se doutant qu'elle était en train de faire n'importe quoi et comme quoi, son intuition eut raison, il la retrouva près de son dragon... En train de faire quoi? De le monter! NON mais franchement, elle ne pouvait pas faire ça. Elle savait les risques qu'il y avait de monter son dragon. FRANCHEMENT! D'un air mauvais, Maximilien s'approcha d'Alexandryann et d'une voix forte, il lui cria alors.

- ALEXANDRYANN. Je ne sais que tu es en train de faire, mais je crois que tu es en train de commettre une erreur. Tu le sais que monter sur ton dragon alors que ta grossesse est à risque n'est pas une très bonne idée. DESCEND DE TON DRAGON. C'est quoi que je dois te dire pour que tu puisses comprendre que tu ne peux pas le faire. Vraiment, Alex, des fois, je me demande comment tu penses. NON DESCEND! Non mais, il soupira alors en se cachant le visage en étant désespérer... Il commencerait à croire qu'il ne ferait pas sa vie avec elle si elle continuait à agir ainsi, on dirait qu'elle n'avait pas de bon sens dans sa tête. On pouvait voir qu'il y avait une petite ventre qui poussait parce que la mère étai mince de nature, alors c'était assez évident un enfant... le sien.
Revenir en haut
Alexandryann
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 28/03/2012 10:02    Sujet du message: La grossesse d'Alexandryann Répondre en citant

J'avais dis à Maximilien que je ferais attention, parce que je savais que ma grossesse était risquée. J'en avais conscience. Seulement, que j'aille une grossesse à risque ne devait pas vouloir dire que je devais passer mes journées couchée, à ne rien faire d'autre que me reposer. Mais je faisais attention, je ne faisais rien de vraiment dangereux. Je ne sautais pas en bas des falaises, ni rien de tout ca. Je ne faisais que mes choses habituelles, mais c'était trop pour Max apparemment.


Je ne comprenais simplement pas pourquoi Maximilien réagissait ainsi. Jamais je ne l'avais vu aussi, aussi... aussi peureux. Carrément. Il avait peur de tout, à croire que juste en me limant les ongles j'aurais pu perdre le bébé. Ben oui, une lime à ongle, c,est dangereux, tout le monde sait ca... Évidemment, je suis sarcastique, mais je ne suis pas loin de la vérité malgré tout. Maximilien s'en venait vraiment insupportable à force de toujours me dire de faire attention...


Il n'y avait rien de mal à vouloir continuer de vivre, même si j'avais une grossesse risquée! Tant que j'évitais de me transformer en louve, ce que je ne faisais plus, bien sur, rien n'arriverait de mal. Mais on aurait dit que Maximilien ne le comprenait pas. Tant pis pour lui, parce que je n'en faisais qu'à ma tête. Et aujourd'hui, j'avais décidé de monter mon dragon. ce pauvre Darklight n'avait pas été monté depuis une éternité et il devenait ronchon à rester dans la grotte.


C'est pour cette raison que ce matin, j'avais installé toutes les choses afin de pouvoir aller voler un peu avec mon dragon. je ne comptais pas voler très haut, je voulais éviter qu'il m'arrive quelque chose. Je ne volerais pas non plus très longtemps. C'était seulement pour dégourdir les ailes de Dark et de pouvoir sentir le vent sur mon visage encore une petite fois. Mais bien sur, alors que j'étais sur le point de monter sur Dark, Maximilien me trouva et s'approcha de moi, mécontent.



- ALEXANDRYANN. Je ne sais que tu es en train de faire, mais je crois que tu es en train de commettre une erreur. Tu le sais que monter sur ton dragon alors que ta grossesse est à risque n'est pas une très bonne idée. DESCEND DE TON DRAGON. C'est quoi que je dois te dire pour que tu puisses comprendre que tu ne peux pas le faire. Vraiment, Alex, des fois, je me demande comment tu penses. NON DESCEND! Non mais...



Et voila qu'il me criait dessus... Encore... Il était vraiment exaspérant depuis qu'il avait apprit pour ma grossesse. J'étais déjà rendue à quelques semaines et tout allait bien jusqu'à maintenant. Je regarda Maximilien, qui se cachait le visage en soupirant. Apparemment, je le rendais aussi dingue que lui me rendait folle. Mais il n'avait pas le droit de me crier dessus... D'ailleurs, cela n'avait pas plus à Darklight, car il grogna très fort contre MAx. assez pour que j,aille besoin de le calmer.



- Darklight, ca suffit! Tu te calme immédiatement. Cesse de faire le bébé.



Je me tourna ensuite vers Max. Je détestais qu'on me crie dessus. Je n'avais jamais aimé ca, d'aussi loin que je me souvienne. Ca me mettait dans une rage folle. J'approcha donc Max d'un pas furieux, un regard noir sur le visage. Il était hors de question que je me laisse parler comme ca...


- MAXIMILIEN D'IRIANETH! De quel droit tu ose me crier dessus comme ca? Mais qu'est-ce qui te prend? Je suis ENCEINTE, pas à l'Article de la mort! Ce n'est pas voler quelques minutes avec Dark qui vont me faire mourir! Tant que je me transforme pas en louve et que je ne fais pas quelque chose d'extrême, rien de mal ne m'arrivera! Arrête de t'en faire pour rien, TU M'ÉNERVE!


Non mais c'est vrai quoi... J'étais assez grande pour savoir quoi faire et pour prendre mes propres décisions. Seulement, avec la crise que je venais de piquer, j'avais eu un afflu de sang, si bien que je me sentais maintenant toute étourdie. Sans attendre, je me coucha sur le dos, directement sur le sol, et je ferma les yeux pour respirer calmement. Les deux mains sur mon ventre, j,espérais que cela calmerait le bébé. Je tourna la tête lentement vers Max et je soupira.


- Il n'aime pas qu'on se dispute. Je le sens. Je vais bien, je suis juste un peu étourdie de t'avoir criée dessus...
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 10/12/2016 02:55    Sujet du message: La grossesse d'Alexandryann

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Chevaliers d'Émeraude - JDR recommandé par le site officiel - Version 7 Index du Forum -> Archives -> Toutes les archives -> x En jeu -> Évènements -> RP stand-by Toutes les heures sont au format GMT - 4 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Crédits - Le forum a été créé en 2005 par Deelylah. Le design et le codage ont été réalisé par Chlotilde avec l'aide de Camellia et Sahvanna. L'univers du forum est fortement inspiré de la saga Les chevaliers d'Émeraude d'Anne Robillard. Toute reproduction partielle ou totale de ce forum est interdite.


Portail | Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky