Index - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
Règlements & contexte - Encyclopédies - Annonces - Recherches - Questions - FAQ - Partenariats - Parrainage - Ateliers - L'infolettre
Médée du Désert

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Les Chevaliers d'Émeraude - JDR recommandé par le site officiel - Version 7 Index du Forum -> Recensement -> Recensement -> Croisade de Vartias
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Médée
Gardienne du Temple
Gardienne du Temple

Hors ligne

Inscrit le: 18 Déc 2011
Messages: 71
Présence: Présent(e)
Race(s): Humain | Fée
Sexe: Féminin
Âge: 121 années
Localisation: «In my shoes, just to see what is like to be me.»

MessagePosté le: 18/12/2011 13:51    Sujet du message: Médée du Désert Répondre en citant

Informations personnelles

Nom : De Fée
Prénom : Médée
Surnom : Med, ou Dée, mais elle préfère qu'on l'appelle par son prénom
Âge : 80 ans
Sexe : Féminin
Race : Mi-Humaine, mi-Fée

Informations physiologiques et psychologiques

Physique : Médée est une très belle femme et unique en son genre. Bien sûr, chaque personne est unique, mais elle aime bien sortir de l'ordinaire. Elle a une très longue chevelure blonde qu'elle place de différentes manières selon son humeur. Grâce à une mixture de plantes, elle réussit à les faire tenir dans des positions inimaginables. Elle adore aussi y ajouter des accessoires, plus particulièrement des plantes et des fleurs. Un côté de sa personnalité de Fée qui ressort un peu trop souvent à son goût. Elle adore attirer l'attention, que ce soit par ses coiffures extravagantes, mais aussi par ses habits. Elle peut autant s'habiller de manière décente que de manière indécente. Cela dépend de son niveau provocateur de la journée. Elle est de taille normal pour une femme, quoi qu'un peu menue dû à son sang féérique. Ce qui fait partie intégrante de son physique est aussi les différents dessins qui sont peints en permanence sur ses bras. Il s'agit de couleur extraites de pierres précieuses et de plantes qu'un artiste du Désert lui a appliqué. Elle a choisi de peindre ses bras de cette façon pour masquer les traits de son passé, c'est-à-dire, la marque qu'elle a reçue lorsqu'elle était esclave.

Signes particuliers : Son apparence physique est sans doute entièrement particulière. Par précision, c'est plutôt la façon extravagante qu'elle a de peigner ses cheveux, et les nombreux tatouages colorés sur ses bras. Même si ces nombreux tatouages ont pour but de camoufler sa marque au fer rouge indiquant son ancienne condition d'esclave, on peut toutefois voir le relief de cette dernière sous les couleurs extravagantes des dessins sur son bras. Il s'agit de deux serpents enlaçant un bâton ailé. Le symbole des marchands qui l'avaient capturée.

Caractère : Médée aurait pu être une parfaite petite semi-fée sereine et joyeuse en permanence et qui adore jouer. Toutefois, les circonstances font grandir et des circonstances, elle en a vécues. Elle est très orgueilleuse et déteste qu'on la fasse sentir comme un objet, ce qu'elle a été pendant plusieurs années. Elle ne respecte que ceux qui la respectent en retour. Elle n'aime pas qu'on la traite différemment parce qu'elle est une fille. Bien qu'elle aime mettre en valeur ses traits féminins, elle est plutôt du genre féministe. Ce qu'un gars encaisse, elle peut l'encaisser aussi et elle aime bien s'amuser à le prouver aux autres. Elle n'aime pas parler de ce qu'elle ressent et de ce qu'elle a vécu dans son passé, mais elle est toutefois très attentive à la douleur des autres, qu'elle soit physique ou mentale. Elle ne se considère pas seulement comme une guérisseuse de maux physiques, mais aussi des maux de l'âme. Étant à moitié fée, elle ne peut s'empêcher d'aimer les fleurs. Bien qu'elle vive dans le Désert, elle trouve toujours le moyen de s'en procurer grâce aux marchands qui passent. Les gens la remarquent, elle le sait et elle aime ça. Elle aime bien séduire les hommes simplement pour son plaisir, mais lorsqu'elle éprouve des sentiments, elle est extrêmement sérieuse. Ayant été brimée pendant plusieurs années, elle approuve toutes les formes de libertés: d'expression, de culte, d'apparence etc. C'est pour cette raison qu'elle n'aura pas la langue dans sa poche et qu'elle défendra les plus faibles.

Ce que votre personnage aime : Sa liberté. C'est ce qu'elle chérit plus que tout au monde et elle la chérira tout au long de son existence. Elle aime aussi tout ce qui est joli, comme les fleurs, les couleurs, les vêtements colorés. Médée a une passion très prononcée pour les plantes et les fleurs ainsi que leurs propriétés. Elle aime aussi combattre, pour le plaisir ou pour défendre les plus faibles. Elle aime le divertissement, qui lui fait oublier son passé douloureux et aussi, elle aime plus que tout aider les autres. Bien qu'elle ne soit pas empathique, elle devine très bien les autres et fait tout son possible pour les aider.

Ce que votre personnage n'aime pas : Une cage. Des chaînes. Le fer rougi par le feu qui s'approche de son bras. Un fouet. Le fait d'être battue, brimée dans tout ce qu'elle est. Être considérée comme un objet simplement bonne à servir les autres. Le fait de ne pas pouvoir être qui elle est. Les marchands d'esclaves.

Talent(s)/compétence(s) : Ayant vécu au royaume de Fée durant toute son enfance, Médée a passé beaucoup de temps à l'extérieur et a eu un précepteur qui lui a appris le nom de toutes les plantes et fleurs ainsi que toutes leurs propriétés. Elle est donc capable de guérir les gens grâce aux plantes, aux élixirs et des philtres. Son père ne désirant pas qu'elle soit vulnérables lui a enseigner le maniement des armes. Elle garde toujours sur elle un poignard ayant appartenu à son père.

Orientation sexuelle :Bisexuelle
Pouvoir(s) : N'étant qu'à moitié fée, elle n'a qu'un seul pouvoir et c'est celui de l'illusion.

Informations sociales

Royaume d'origine : Fée
Royaume de résidence : Désert
Relation/Famille/Clan :
Ses parents [PNJ]
Masa; son salvateur. Elle lui doit tout. Elle ne le remerciera jamais assez pour sa nouvelle vie.

Informations historiques

Histoire : La naissance de Médée a fait la joie de ses parents. Sa mère, une splendide Fée, et son père, un gaillard du royaume de Rubis étaient très heureux d'enfin voir le fruit de leur amour pointer le bout de son nez. Sa naissance n'avait causé de douleur à personne, au grand bonheur de ses parents. On pourrait parler de son enfance longuement, toutefois ce n'est pas la partie intéressante de l'histoire, ou du moins ce n'est pas la plus importante. Il est toutefois nécessaire de mentionner que le père de Médée était un ancien garde du royaume de Rubis qui avait quitté son poste pour aller s'établir au royaume de Fée avec l'élue de son cœur. Lorsque sa femme mourut d'une maladie hélas incurable malgré tous les pouvoirs des Fées, il dut prendre en charge l'éducation de sa fille qui avait alors douze années. On lui permit de rester à Fée étant donné que sa femme était très aimée et que les fées voulaient garder un coup d'œil sur la petite. Dès lors, la petite fut éduquée plus comme un garçon que comme une jeune fille. Son père avait décidé de lui apprendre les arts du combat, question de s'entraîner lui-même, mais il voulait aussi permettre à sa fille de se protéger lorsque lui-même n'en aura plus la force ou bien la possibilité. C'est donc pour cette raison que Médée s'entraînait aux armes avec son père environ deux heures par jour dans une clairière du royaume qu'ils appelaient "Nôtre clairière". Lorsqu'elle ne s'entraînait pas avec son père, elle se rendait au palais où des fées lui apprenaient à maîtriser son pouvoir d'illusion, la seule marque que sa mère lui avait laissée. Elle passait également beaucoup de temps à l'extérieur car il y avait, au royaume de Fée, un vieux guérisseur qui s'était établi là avec l'accord du roi. Comme Médée était passionnée par les fleurs, mais que son côté humain la poussait à vouloir faire autre chose que cueillir ces fleurs, elle demanda donc à l'homme de lui apprendre son art. Et c'est ce qu'il fit, désirant transmettre son savoir avant de mourir.

Plusieurs années passèrent, Médée avait maintenant quarante ans. Elle était une femme accomplie et une guérisseuse très douée. Son maître mort quelques années auparavant, lui avait donc cédé sa place. Toutefois, la jeune femme trouvait qu'isolée au royaume de Fée, elle ne pouvait pas aider autant de personnes qu'elle désirait. Elle parla donc de ses projets de parcourir le continent à son père et celui-ci, fier de ses ambitions, décida d'accompagner sa fille afin de garder un œil sur elle, même s'il savait qu'elle pouvait parfaitement se défendre. La fille et le père passèrent donc quelques années à parcourir le continent, aidant ceux qu'ils pouvaient. Médée était très contente de pouvoir apporter son aide à ceux qui en avait réellement besoin. Elle avait tellement soigné de personnes qu'elle avait à présent une réputation qui la précédait sur Enkidiev.

D'autres années passèrent. À son grand regret, son père rendit l'âme dans son sommeil. Il était mort de vieillesse Médée n'aurait rien pu faire pour l'empêcher. Elle l'enterra donc, lui fit une sépulture ornée de magnifiques fleurs et prit les armes que son père lui avait léguées. Elle continua son périple, se sentant terriblement seule. Mais l'apaisement qu'elle apportait aux gens qu'elle la soignait l'aidait à se réconforter. C'est toutefois parce qu'elle voyageait seule qu'elle fut prise au piège par des marchands d'esclaves dans le royaume de Fal. Elle essaya de se défendre du mieux qu'elle pu, mais elle était seule contre une dizaine d'hommes endurcis. Ils l'amenèrent à leur chef qui, fasciné par sa beauté mais aussi par la façon qu'elle avait résisté, décida de ne pas la vendre au prochain marché, mais bien de la garder pour lui. C'est ainsi que Médée subit la pire honte de sa vie. Elle fut marquée au fer rouge sur le bras droit, comme une bête. Elle était à présent réduit à l'était de bête. Le chef des marchands ne jugea pas bon d'enchaîner son esclave puisqu'il avait l'intention de la considérer comme un maîtresse avant de la traiter en esclave. Voyant la liberté qu'elle avait, la jeune femme essaya de s'enfuir, mais fut rattrapée à son grand regret. Après sa tentative de fugue, elle fut cruellement battue et enchaînée. Son maître la traitait à présent avec beaucoup moins de douceur et d'indulgence, la violant quand il le désirait et lui faisant faire ce qu'il désirant quand il le voulait.

Médée n'était cependant pas une esclave facile. Elle préférait s'opposer aux règles plutôt que d'obéir à cette bande de chiens sans aucune valeur. Aussitôt qu'on lui enlevait ses chaînes, que ce soit pour la mener à la tente de son maître, elle essayait de se sauver, assommant souvent quelques gardes grâce à des techniques que son père lui avait apprises. Mais jamais elle ne réussissait à s'enfuir. À chaque fois qu'elle tentait une fuite, on la battait, mais elle continuait, détestant sa condition d'objet.

Quelques années plus tard, son maître, bien lassé de ne pas la voir coopérer mais aussi de ses tentatives de fuites désespérées répétées de plus en plus souvent, décida qu'elle serait vendue au prochain marché d'esclaves qui aurait lieu dans le Désert. Médée devenait aussi de plus en plus téméraire, crachant au visage de son maître, le mordant quand elle pouvait. Il ne pouvait plus garder cette femme, elle ne lui servait plus à rien. C'est donc ainsi qu'elle se retrouva sur une espèce de scène, enchaînée une fois de plus, un écriteau accroché à son cou indiquant son prix minimum. Si elle avait été humiliée auparavant, ce n'était rien en comparaison à ce qu'elle ressentait en ce moment. Cependant, elle gardait la tête haute, prouvant qu'elle n'était pas misérable. Ses vendeurs avaient bien pris soin de la faire toute belle afin d'en tirer un maximum d'argent. Tous les regards masculins étaient braqués sur elle et elle le sentait. Il fallait qu'elle trouve un moyen de se sortir de cette situation. Elle ne voulait pas rester esclave toute sa vie. Servir, ce n'était pas une vie. Cette idée en tête, elle eut donc une idée très téméraire. Elle espérait tout simplement que ça fonctionnerait. Les marchands n'avait pas enchaînés ses pieds, une grave erreur. Avaient-ils pensé qu'elle serait docile lors de la vente? Ne la connaissaient-ils pas après toutes ces années. Elle eu un petit sourire en coin. Elle allait vraiment tenter le coup. Le vendeur, qui avait les clés des chaînes sur lui passa devant elle. Se rappelant ce que son père lui avait appris, elle se concentra et fit un croc-en-jambe à son ennemi de façon à ce qu'il tombe à genoux devant elle. Elle passa la chaîne qui retenait ensemble les fers de ses mains par-dessus la tête de l'homme, de façon à ce qu'elle applique une pression sur sa gorge que ça l'étrangle. Donne-moi les clés lui cria-t-elle, appuyant de plus en plus fort sur sa gorge. Voyant cela, les autres marchants qui étaient près coururent dans sa direction, l'épée à la main. Elle allait mourir, elle le savait. Mais ça ne lui dérangeait pas. Elle préférait être morte plutôt qu'esclave. Elle ferma les yeux, gardant toujours prisonnier le vendeur, mais elle ne fut jamais transpercée. Elle entendit plutôt des épées s'entrechoquer. Elle ouvrit les yeux et vit un homme avec des traits elfiques s'interposer entre elle et ses maîtres. Il en tua plusieurs, causant la fuite des autres, mais fut blessé assez gravement au bras. N'écoutant que son instinct, elle lâcha sa prise, qu'elle avait tué sans s'en rendre compte, prit les clés, défit ses liens et couru vers la charrette où elle savait que se trouvait son nécessaire pour guérir. Elle revint vers son sauveur, défit un pan de sa robe d'esclave pour lui faire un garrot bien serré afin d'arrêter son hémorragie. Elle fouilla ensuite dans sa besace, trouva les plantes qu'il lui fallait et les appliqua sur la plaie. Elle savait que les lames des marchands étaient empoisonnées, elle appliqua donc les plantes pour former un contrepoison rapide. Elle banda ensuite la plaie et dit à son sauveur:

Ne mouillez pas la plaie, cela annulerait les effets des contres-poison. Merci encore de m'avoir sauvé, je vous en serai éternellement reconnaissante.

L'homme, qu'elle trouvait très beau, la remercia à son tour et lui dit que c'était naturel qu'il aide les esclaves qui voulaient la liberté. Médée informa l'homme qu'il fallait cinq jours à cet antidote pour qu'il fasse complètement effet et qu'il chasse tout le poison. Cependant, elle devait les changer à tous les jours pour que leur puissance soit plus efficace. Après cinq jours en effet, il ne montrait plus les symptômes d'un empoisonnement et il se sentait très bien. Impressionné par les talents de guérisseuse de Médée, il lui offrit une place dans sa guilde, où elle serait libre. Considérant qu'elle avait une dette envers lui, et surtout parce qu'elle désirait plus le connaître, elle accepta son offre. C'est ainsi qu'elle pu continuer son vrai métier et surtout c'est ainsi qu'après des années de servitude, elle fut enfin libre et heureuse.

Fonction : Guérisseuse de la Guilde des Assassins

Nom: Kim
Âge: Dix-neuf printemps
Autres personnages sur le forum: Hécate, Teia
Présence: Je viens tous les jours, je poste ordinairement dans un délais d'une semaine
Où avez-vous connu le forum? Once upon a time
Code du règlement:Dites, vous n'avez pas vu un joli renard roux?

_________________

«G ot a secret
Can you keep it
Swear this one you'll save
Better lock it, in your pocket
Taking this one to the grave
If I show you then I know you
Won't tell what I said
Cause two can keep a secret
If one of them is dead»


Dernière édition par Médée le 01/01/2012 13:31; édité 9 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 18/12/2011 13:51    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Kreos
Sorcier(ère) des Croisés
Sorcier(ère) des Croisés

Hors ligne

Inscrit le: 02 Juin 2008
Messages: 2 489
Présence: Présent(e)
Race(s): [ancien immortel] Humanoïde
Sexe: Masculin
Âge: 447 ans [Fev]
Localisation: Derrière toi.

MessagePosté le: 18/12/2011 16:19    Sujet du message: Médée du Désert Répondre en citant

Une fée dans mon Désert ? Je suis curieux de voir ce à quoi ressemblera ta présentation. =)

En attente
_________________
~Un mortel à demi-dieu...~



Je sais qui tu es
Je sais ce que tu crains
Jamais tu ne te sauveras
Je sais ce qui se cache en toi
Je sais quand est ta fin
Jamais tu ne t'en sauverais
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Médée
Gardienne du Temple
Gardienne du Temple

Hors ligne

Inscrit le: 18 Déc 2011
Messages: 71
Présence: Présent(e)
Race(s): Humain | Fée
Sexe: Féminin
Âge: 121 années
Localisation: «In my shoes, just to see what is like to be me.»

MessagePosté le: 19/12/2011 01:34    Sujet du message: Médée du Désert Répondre en citant

Terminé! =) Il me faut l'approbation de Masa
_________________

«G ot a secret
Can you keep it
Swear this one you'll save
Better lock it, in your pocket
Taking this one to the grave
If I show you then I know you
Won't tell what I said
Cause two can keep a secret
If one of them is dead»
Revenir en haut
Masa
Seigneur de Zénor
Seigneur de Zénor

Hors ligne

Inscrit le: 12 Sep 2011
Messages: 213
Présence: Présent(e)
Race(s): Humain | Elfe
Sexe: Masculin
Âge: 155 ans

MessagePosté le: 19/12/2011 03:31    Sujet du message: Médée du Désert Répondre en citant

J'accepte cette guérisseuse dans mes rangs! Bienvenue à bord mademoiselle, dansons comme de pauvres diables!
_________________
Revenir en haut
Kreos
Sorcier(ère) des Croisés
Sorcier(ère) des Croisés

Hors ligne

Inscrit le: 02 Juin 2008
Messages: 2 489
Présence: Présent(e)
Race(s): [ancien immortel] Humanoïde
Sexe: Masculin
Âge: 447 ans [Fev]
Localisation: Derrière toi.

MessagePosté le: 19/12/2011 20:37    Sujet du message: Médée du Désert Répondre en citant

Je crois que ta marque sur le bras peut être considérée comme un signe particuliers !
Fais juste ajouté ça, où sur le bras et comment est la marque, je crois que si quelqu'un te décrit, il doit pouvoir parler de cette marque. =) Ta présentation est super, y'a juste ce petit détail.


En attente
_________________
~Un mortel à demi-dieu...~



Je sais qui tu es
Je sais ce que tu crains
Jamais tu ne te sauveras
Je sais ce qui se cache en toi
Je sais quand est ta fin
Jamais tu ne t'en sauverais
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Médée
Gardienne du Temple
Gardienne du Temple

Hors ligne

Inscrit le: 18 Déc 2011
Messages: 71
Présence: Présent(e)
Race(s): Humain | Fée
Sexe: Féminin
Âge: 121 années
Localisation: «In my shoes, just to see what is like to be me.»

MessagePosté le: 01/01/2012 13:31    Sujet du message: Médée du Désert Répondre en citant

Modification effectuée =)
_________________

«G ot a secret
Can you keep it
Swear this one you'll save
Better lock it, in your pocket
Taking this one to the grave
If I show you then I know you
Won't tell what I said
Cause two can keep a secret
If one of them is dead»
Revenir en haut
Kreos
Sorcier(ère) des Croisés
Sorcier(ère) des Croisés

Hors ligne

Inscrit le: 02 Juin 2008
Messages: 2 489
Présence: Présent(e)
Race(s): [ancien immortel] Humanoïde
Sexe: Masculin
Âge: 447 ans [Fev]
Localisation: Derrière toi.

MessagePosté le: 01/01/2012 15:34    Sujet du message: Médée du Désert Répondre en citant

Présentation approuvée =)
_________________
~Un mortel à demi-dieu...~



Je sais qui tu es
Je sais ce que tu crains
Jamais tu ne te sauveras
Je sais ce qui se cache en toi
Je sais quand est ta fin
Jamais tu ne t'en sauverais
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 10/12/2016 02:54    Sujet du message: Médée du Désert

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Les Chevaliers d'Émeraude - JDR recommandé par le site officiel - Version 7 Index du Forum -> Recensement -> Recensement -> Croisade de Vartias Toutes les heures sont au format GMT - 4 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Crédits - Le forum a été créé en 2005 par Deelylah. Le design et le codage ont été réalisé par Chlotilde avec l'aide de Camellia et Sahvanna. L'univers du forum est fortement inspiré de la saga Les chevaliers d'Émeraude d'Anne Robillard. Toute reproduction partielle ou totale de ce forum est interdite.


Portail | Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky