Index - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
Règlements & contexte - Encyclopédies - Annonces - Recherches - Questions - FAQ - Partenariats - Parrainage - Ateliers - L'infolettre
La rencontre de Rose et Ayl et ce qui s'en suivit

 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Les Chevaliers d'Émeraude - JDR recommandé par le site officiel - Version 7 Index du Forum -> Archives -> Toutes les archives -> x En jeu -> Évènements -> RP stand-by
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Rose-Mae
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 18/12/2011 17:13    Sujet du message: La rencontre de Rose et Ayl et ce qui s'en suivit Répondre en citant

Le topic où Rose-Mae et Ayl seulement peuvent poster.

Description: : La rencontre de Rose-Mae et d'Ayl, suivit du viol de Rose par ce dernier

--------------



Cela faisait maintenant trois mois que j'avais fais la rencontre de Zlatko et que ce dernier était mort par la main d'un de mes homme croyant me protéger. Et cela faisait deux mois que le royaume de Rubis se remettait lentement de l'éruption volcanique qui avait eu lieu. heureusement, cette éruption n'avait pas touché le royaume au complet. Ce n'avait été que dans les montagnes et très peu. à vrai dire, cela n'avait été qu'une très petite éruption, heureusement pour nous. La moitié des montagnes était désormais nue, sans arbres, mais j'aimais mieux cela que de voir mon royaume au complet décimé par l'éruption. Les seuls morts avaient été ceux qui s'étaient approcher du volcans, c'est-à-dire très peu.


Aujourd'hui était un jour relativement spécial. J'avais recu une missive, quelques temps plus tôt, d'un jeune prince, futurement roi, qui souhaitait me rencontrer en audiance privé. J'ignorais pourquoi, mais de nature polie, j'ai accepté. Peut-être voulait-il créer une alliance ou demander si j'avais des princesses à marier, qui sait?! Il s'agissait du prince Ayl, du royaume d'Argent. Je connaissais ses parents de noms, car nous avions déjà correspondu, mais n'étant pas de naissance royale et n'ayant le trône que depuis 14 ans, je n'étais pas encore au courant de tout et je ne connaissais pas toutes les lignées parfaitement.


Donc, une heure à l'avance, j'alla m'asseoir dans la salle du trône, histoire de faire de cette rencontre quelque chose de formel. Du moins pour commencer. Par la suite, je pourrais très bien poursuivre la discussion dans les jardins ou la salle de réunion, si discussion il y avait. Après tout, j'ignorais pourquoi il souhaitait me parler, peut-être voulait-il seulement l'hospitalité pour quelques nuits. Sait-on jamais. Quoiqu'il en soit, à l'heure du rendez-vous, un domestique vint m'avertir que le prince arrivait. Je lui répondis de le faire entrer et je me leva pour lui souhaiter la bienvenue.



- Prince Ayl! Je suis ravie de vous acceuillir dans mon royaume. Je suis la reine Rose-Mae. Souhaiteriez-vous quelque chose à boire ou à manger pour commencer?


Avant de m'adresser à lui, je m'étais levée et je m'étais dirigée vers lui afin d'être plus cordial et lui montrer que je ne me m'étais pas sur un piédestal. Je n'avais d'ailleurs mis qu'une robe simple, blanche avec un peu de dentelle et j'avais laissé mes longs cheveux blonds en liberté, donc ils tombaient sur mes hanches et descendaient jusqu'en bas de mes fesses. Rien de plus simple, pour ma part, n'ayant que des bijoux ordinaires, rien de très voyant. J'étais belle certes, mais surtout simple. Un léger diadème sur ma tête complémentait le tout simplement pour rappeler que j'étais reine et non pas noble. Qu'il sache qui j'étais et qu'il ne me prenne pas pour une autre.


- Dites-moi très cher, ma curiosité l'emporte, mais de quoi vouliez-vous me parler? Car je dois avouer, jeune homme, que je ne vous connais pas. Je suis vraiment étonnée de recevoir votre missive. Qu'est-ce qu'un jeune prince comme vous souhaite demander à une reine comme moi?


Dernière édition par Rose-Mae le 28/03/2012 09:03; édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 18/12/2011 17:13    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Ayl
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 04/01/2012 11:13    Sujet du message: La rencontre de Rose et Ayl et ce qui s'en suivit Répondre en citant

Le jeune prince, en prévision de son futur règne qui serait dans quelques années seulement, avait déjà prévu de faire un tour dans quelques royaumes, afin de rétablir et de tisse un lien particulier avec le plus de monarque possible afin qu'on sache qui était le Ayl que tout le monde allait connaître comme roi. Bien sûr, il était fort jeune et ça pouvait sembler totalement futile de la part des autres personnes qui pouvait se demander pourquoi il mettait tant d'effort pour rencontrer les autres rois quand il aurait toute sa vie pour le faire. Ce qu'ils ignoraient, c'est Ayl était une personne qui prenait ses futurs rôle bien au sérieux, au grand bonheur et malheur de ses conseillers qui se demandait comme le jeune prince serait étant roi, tout connaissant son caractère de cochon et d'arrogance.

C'est la raison principale pourquoi le prince d'Argent se retrouva dans le royaume de rubis, qui était à coté de son futur royaume, Béryl. Étant accompagné de deux gardes du corps, Ayl chevauchait seulement un cheval, bien qu'il soit visiblement plus haut natif que ses gardes, ses vêtements semblaient assez sombres pour le rang qu'il portait. En fait, il portait des vêtements de couleur noire pour ne simplement pas attirer le regard des voyageurs qu'il pourrait croiser lors du chemin. Bien sûr, il avait d'autres vêtements, bien plus somptueux qui affirmait le rang du prince. Sans oublier la petite couronne de prince, bien simple qui affirmait sans ambigüité qu'il venait d'une famille royale.

Ayant déjà traversé le royaume de Rubis dans sa jeunesse d'adolescence, Ayl avait bien aimé les multiples arbres et le fait qu'on pouvait entendre le silence quand on entrait dans un des grandes forêts. Bien sûr, étant donné qu'il vivait dans un royaume où les arbres ne semblaient pas pousser terriblement, il aimait profiter de ce moment pout respirer la senteur des arbres. Cependant, il n'était pas le genre à s'y attarder indéfiniment et c'est pourquoi, lui et ses gardes, ils se dirigèrent bien rapidement vers le château de la reine Rose-Mae.

C'est alors en arrivant face au château que le prince ralentis. Profitant du moment présent, Ayl débarqua de son cheval et comprenant que ce n'était pas un homme comme les autres, un serviteur s'approcha rapidement d'eux pour amener les trois chevaux dans les écuries, où les chevaux des invités pouvaient être. Se plaçant correctement ses vêtements noirs avec des petits décorations en argent, Ayl glissa à ses doigts, une bague qui sortait de l'ordinaire, après tout, il n'était pas un simple homme. Il était le futur grand roi d'Argent et de Béryl.

Alors il entra pour de vrai dans le château avec une prestance qui se démarquait inévitablement du lot. Se dirigeant vers la salle de trône, où un serviteur l'amenait. Accompagné de ses deux gardes du corps, le prince fut le premier qui entra dans la salle en voyant la reine sur son trône, vêtu en simplicité mais on voyait clairement que c'était elle, la reine de la place. Débarquant de sa chaise, elle se dirigea vers lui et le prince, avec tout le respect qu'il avait appris lors de ses cours d'éthique, s'empara de la main de la reine, lui donna un bec comme il se le fallait.

Se relevant, Ayl fit un grand sourire et remarqua la beauté de cette reine, ignorant son âge, il savait qu'elle était plus vieille que lui, mais de comment? Ça, il ne pouvait absolument pas le savoir. «Merci pour l'offre, je prendrais bien u bon verre d'eau froide, après tout, je viens d'arriver à Rubis» Il en profita pour regarder la salle et visiblement, la reine semblait avoir du goût bien placé. En se tournant vers Rose-Mae, il sut qu'elle semblait intriguer par la raison de sa venu. Avec un sourire au coin, même s’il ne semblait pas capable de se débarrasser de son air hautain.

-La raison de ma visite est purement politique, chère reine. J'ignore si vous le savez, mais étant donné que je suis en voyage pour cette raison, dans quelques années, je vais prendre la direction du royaume d'Argent. Le roi et la reine vont me laisser le trône tel que prévu. Or, comme je sais que j'ai encore quelques années avant d'être encombrer de devoir, j'ai eut l'idée de contacter le plus de monarque possible afin qu'on puisse déjà avoir un lien établi lorsque je deviendrais roi. En résumé, vous venez de savoir la raison de ma venue. Bien évidemment, je souhaiterais qu'on se parle ensemble plus que quelques minutes, parce qu'après mon départ, nous risquerons de ne pas nous voir aussitôt, mais nos termes entre nos deux royaumes seront déjà établis. J'espère que vous comprenez mes intentions.


C'est alors qu'un serviteur arriva avec un gros pichet d'eau et lui servit un verre d'eau qu'il n'hésita pas à prendre aussitôt, ça faisait quand même des heures qu'il n'avait pas avalées de l'eau. Se penchant légèrement, il s'approcha des fenêtres qui semblaient donner une grande vue vers un jardin qui semblaient immense. «Il y a quelques années, je suis passé dans votre royaume, majesté et j'ai eut vent que la reine possédait le plus grand jardin du royaume et même ceux des autres royaumes. Est-ce que vous pourriez me le faire visiter, après tout, une belle journée semblent s'annoncer et avec votre compagnie, rien ne serait plus agréable» Bien sûr qu'Ayl aimait les jardins, mais autant que cela, non, en fait, il trouvait la reine bien de son goût et elle semblait incarnée une certains jeunesse paisible. C'était étrange à voir, mais avec sa beauté simplifiée, Ayl ne put s'empêcher de la trouver de son goût... Après tout, il aimait bien l'avoir dans son lit...


Revenir en haut
Rose-Mae
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 26/01/2012 11:43    Sujet du message: La rencontre de Rose et Ayl et ce qui s'en suivit Répondre en citant

Quand je me suis levée pour aller le saluer, le prince d'argent prit tout d'abord prendre ma main et me baisa cette derniere, telle que le protocole le demandait. Ensuite, il se releva et me sourit. Je fut toutefois surprise de voir chez le prince Ayl un air hautin, auquel je n'étais pas habituée dans mon entourage. Il est vrai qu'il était prince de naissance, et qu'à Rubis, aucun d'entre nous ne l'était, hormis mes enfants, mais bon, ils étaient princesses de naissance car elles étaient nées une fois que moi je fus reine. Mais bon, après un moment, le prince ayl me répondit sur ce qu'il désirait.


«Merci pour l'offre, je prendrais bien u bon verre d'eau froide, après tout, je viens d'arriver à Rubis»


Aussitôt que le jeune prince demanda un grand verre d'eau, je fis signe à un domestique d'approcher. Je lui demanda poliement et gentiment d'aller chercher un pichet d'eau froide pour le prince d'argent et le domestique sortit par la suite afin de faire ce que je venais de lui demander. Pendant que je parlais au domestique, le prince regardait la salle. J'étais toujours aussi intriguée de la raison de sa venue ici, même si je me doutais que cela serait sans doute pour parler politique ou quelque chose dans ce genre là. Après un moment, il finit par parler.


-La raison de ma visite est purement politique, chère reine. J'ignore si vous le savez, mais étant donné que je suis en voyage pour cette raison, dans quelques années, je vais prendre la direction du royaume d'Argent. Le roi et la reine vont me laisser le trône tel que prévu. Or, comme je sais que j'ai encore quelques années avant d'être encombrer de devoir, j'ai eut l'idée de contacter le plus de monarque possible afin qu'on puisse déjà avoir un lien établi lorsque je deviendrais roi. En résumé, vous venez de savoir la raison de ma venue. Bien évidemment, je souhaiterais qu'on se parle ensemble plus que quelques minutes, parce qu'après mon départ, nous risquerons de ne pas nous voir aussitôt, mais nos termes entre nos deux royaumes seront déjà établis. J'espère que vous comprenez mes intentions.


Et bien, il était tout à fait noble pour le prince de vouloir déjà préparer son règne, même s'il ne serait que dans quelques années. Je trouvais cela très bien de sa part et je me promis de l'écouter avec attention. Il souhaitait rencontrer les monarques et déjà établir les liens pour lorsqu'il serait roi. C'était charmant. J'allais lui répondre, mais le domestique revint avec le pichet d'eau. Le prince accepta le verre que lui tendit le serveur et il le but avec soif. après le voyage qu'il venait de faire, je ne pouvais que le comprendre. Par la suite, il alla en direction de la fenêtre et regarda à L'extérieur. La vue donnait sur les jardins, jardins dont j'étais vraiment très fière d'ailleurs.


«Il y a quelques années, je suis passé dans votre royaume, majesté et j'ai eut vent que la reine possédait le plus grand jardin du royaume et même ceux des autres royaumes. Est-ce que vous pourriez me le faire visiter, après tout, une belle journée semblent s'annoncer et avec votre compagnie, rien ne serait plus agréable»


Il me dit qu'il était déjà venu à Rubis quelques années auparavent et qu'il avait entendu parler de mes jardins, les plus grand de tous Enkidiev. Il me dit même qu'il aimerait que je le lui fasse visiter. Il voulait voir les jardins? Tiens, il était rare qu'un homme veuille voir mes jardins, habituellement, c'était la gente féminine qui était intéressée à cela. Mais bon, je n'allais quand même pas me faire prier. Je commenca d'abord par parler au domestique afin de lui demander que l'on prépare une chambre pour le prince, au cas où il voudrait passer la nuit à rubis. Par la suite, je me retourna vers le prince. Je souris gentiment et lui fit signe de me suivre.



- Cher prince Ayl, il me ferait plaisir de vous faire visiter mes jardins. Pendant cette visite, nous pourrons même discuter de politique si c'est ce que vous désirez. J'ai demandé à mon domestique de préparer une chambre pour vous. Comme ca, peu importe quand vous voudrez repartir, vous pourrez d'abord vous reposer un peu. cela vous convient??


Puis, nous sommes descendus dans les jardins. C'était effectivement une très belle journée puor les visiter. Étrangement, nous étions seuls. Nul doute que les domestiques avaient passé le message que la reine recevait un invité de marque dans les jardins et qu'il valait mieux les laisser tranquille afin qu'ils puissent discuter politique sans être dérangé. Ils étaient si attentionné, mes domestiques... enfin bref, nous avons donc commencé à marcher dans les jardins et je m'informa du voyage du prince.


- Vous avez fait bon voyage prince Ayl? Vous devez être partit de chez vous depuis un moment si vous vouliez voir plusieurs monarques, non?
Revenir en haut
Ayl
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 28/01/2012 23:57    Sujet du message: La rencontre de Rose et Ayl et ce qui s'en suivit Répondre en citant

Le futur roi observait toujours par la fenêtre quand Rose lui déclara qu'ils pouvaient bien aller faire un tour dans le petit jardin qu'il avait tant entendu parler. À vrai dire, il s'intéressait très peu au jardin et aux fleurs mais il se devait d'attirer l'attention de la reine de Rubis sur autre chose. Après tout, il avait appris que les femmes aimaient se faire choyer pour importe la manière que les hommes procédaient. Il y avait des femmes qui aimaient qu'on les traite de la manière la plus polie et romantique possible. Il y avait d’autres femmes qui aimaient se faire battre pour ressentir enfin quelque chose. Bref, il avait aussi ceux qui étaient entre ces deux là et la grande majorité des femmes en faisaient partie. Il se tourna la tête alors vers la reine en lui faisant un petit sourire. La reine était une femme fort belle et elle ne semblait pas réaliser ce fait. Il la savait plus vieille que lui, mais de combien? Il ne le savait pas.

-Merci de votre hospitalité, je crois que je vais en profiter pour une nuit à moins qu'on ait besoin de discuter plusieurs journées pour se mettre en accord.

Il s'avança alors pour lui tendre son bras et qu'elle puisse le prendre. Galant, puisque sa mère avait insisté sur son éducation et ce qu'il devait bien faire auprès des femmes, ils se dirigèrent alors vers le jardin où le prince d'Argent réalisa que les rumeurs s'avéraient bien vrai. Le jardin semblait parfaitement bien organisé alors ça lui donnait comme indice que la reine n'était pas si idiote que ça même si elle n'était pas de sang si royale que cela.

Cependant, le prince remarqua qu'il n'y avait plus personne dans le jardin, contrairement à tout è l'heure... Heureusement, il ne voulait pas se faire déranger par des personnes inconscientes de leur présence néfaste. Il n'aimait pas parler d'affaire politique quand il avait des oreilles pour les écouter. Il n'aimait pas les conseillers parce que souvent, ils étaient indignes d'en être un. Il parlait par expérience... les conseillers à Argent ne valaient rien et il attendait seulement de monter sur le trône pour être capable de les renvoyer à leur vieux places.... Bande de crétin...

La reine lui demanda alors depuis combien de temps qu'il était sur la route pour la rencontre avec les monarques. Il la regarda alors tout en continuant de marcher tranquillement. « J'ai fait un bon voyage, inquiétez vous pas à ce propos. Ça fait déjà quelques semaines que j'ai quitté mon royaume. Cependant, ce n'est pas quelque chose qui me tracasse réellement parce que j'ai déjà voyagé dans le passé encore plus léger alors que j'étais encore un adolescent. J'avais réussi à avoir l'accord de mes parents pour que j'ai une idée plus réaliste de ce qui m'entoure. Contrairement à plusieurs personnes, je me considère heureux de pouvoir être capable de le faire. Je vois une utilité à le faire contrairement à plusieurs personnes. Vous, êtes-vous avez déjà voyagé dans d'autres royaumes longtemps? Si la réponse est non, je vous le conseillerais bien, il n'y pas mieux qu'un voyage pour se faire replacer nos valeurs et s'en sortir encore plus fort. »


Revenir en haut
Rose-Mae
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 29/01/2012 13:13    Sujet du message: La rencontre de Rose et Ayl et ce qui s'en suivit Répondre en citant

-Merci de votre hospitalité, je crois que je vais en profiter pour une nuit à moins qu'on ait besoin de discuter plusieurs journées pour se mettre en accord.


Il avait tourné la tête vers moi et m'avait sourit. par la suite, il m'avait remercié de mon hospitalité. Ensuite de cela, il s'avanca vers moi et me tendit son bras. je l'accepta en souriant et j'y posa mon bras. Il était galant, c'était un bon point pour lui. Nous nous sommes alors dirigés vers les jardins. Lorsque nous sommes arrivés, je pus voir dans les yeux du prince qu'il était étonné par la grandeur du jardin. Sans doute ne pensait-il pas que les jardins du palais était aussi énorme, malgré la réputation qu'ils avaient. Au moins maintenant, il était au courant.


« J'ai fait un bon voyage, inquiétez vous pas à ce propos. Ça fait déjà quelques semaines que j'ai quitté mon royaume. Cependant, ce n'est pas quelque chose qui me tracasse réellement parce que j'ai déjà voyagé dans le passé encore plus léger alors que j'étais encore un adolescent. J'avais réussi à avoir l'accord de mes parents pour que j'ai une idée plus réaliste de ce qui m'entoure. Contrairement à plusieurs personnes, je me considère heureux de pouvoir être capable de le faire. Je vois une utilité à le faire contrairement à plusieurs personnes. Vous, êtes-vous avez déjà voyagé dans d'autres royaumes longtemps? Si la réponse est non, je vous le conseillerais bien, il n'y pas mieux qu'un voyage pour se faire replacer nos valeurs et s'en sortir encore plus fort. »


Quand je lui avias demandé depuis combien de temps il était sur la route, le prince m'avait regardé, puis il m'avait répondu tout en continuant de marcher à travers les jardins. Il me dit qu'il était sur la route depuis quelques semaines déjà. Il avait de la chance d'avoir pu voyager autant, peu de gens de la royauté pouvait le faire. Personnellement, mes filles n'avaient jamais vraiment sortie du royaume de Rubis, mais je les encourageais quand même à se mêler à notre peuple. C'était déjà au moins ca... Un jour peut-être accepterais-je qu'elles partent, mais c'était mes bébés, et après la mort de Pascale, c'était difficile de les laisser sortir en dehors du royaume.


Mais bon, par la suite, il me demanda si moi j'avais voyagé dans d'autres royaumes auparavent. Que si ce n'était pas le cas, il me le conseillait, car il considérait que c'était avec les voyages que l'on pouvait connaitre nos valeurs et devenir plus fort. Il n'avait pas tord. Je n'avais pas beaucoup voyagé depuis que j'étais reine, mais avant cela, je l'avais fais quelques fois. Mais il faut dire que je gardais les voyages pour lorsque se seraient mes enfants qui monteraient sur mes trones et que j'aurais tout mon temps de libre pour le faire. Je regarda donc le prince et répondit à sa question.



- J'ai voyagé un peu jusqu'à maintenant, mais pas beaucoup. Je garde cela pour lorsque je cèderai le trône à mes enfants. À ce moment là, je partirai voyager à travers Enkidiev. Mais j'ai encore le temps de le faire, mais merci du conseil, je le note.



Nous continuâmes ensuite d'avancer dans les jardins. La journée était magnifique pour cela. Le soleil se reflétait sur les fleurs et les plantes, rendant l'endroit quasi magique. Lorsque nous arrivâmes à la fontaine, je fis signe au prince de s'asseoir sur le banc afin de discuter un peu. Qui plus est, avec la chaleur qu'il y avait, prendre un peu d'ombre nous ferait le plus grand bien. à moi à tout le moins. Après quelques instants de silence, du genre quelques secondes seulement, je m'adressa de nouveau au prince Ayl.


- Alors, et si nous parlions politique? C'est pour cela que vous êtes venus, n'est-ce pas? Nous n,avons qu'à en parler maintenant et profiter ensuite du reste de la visite des jardins pour réfléchir. Qu'en pensez-vous mon cher?

HJ: Désolé, c'est court xD
Revenir en haut
Ayl
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 14/03/2012 09:06    Sujet du message: La rencontre de Rose et Ayl et ce qui s'en suivit Répondre en citant

Le prince avait porté quelques attentions sur le jardin de la reine, car il devait bien se l'avouer qu'il ne s'était pas attendu à ce qu'ils soient si gros que cela. Mais il devait bien se l'avouer que c'était la beauté de la reine qui l'éblouissait davantage. Comment dire, elle avait une beauté singulière qui semblait typique d'une habitante de rubis, mais en mieux. Comme si l'âge de cette femme lui rendait justice. Ça ne paraissait pas qu'elle avait quelques années plus vieilles que lui et franchement... il ne s'en occupait guère. Il aimait ses cheveux, ses yeux, son teint de voix, ses hanches, sa grandeur et particulièrement ses attributs féminins. Bien quoi, un homme ne pouvait pas observer cela? Surtout pour un prince qui aimait tellement les femmes?

Il continua à la regarder de son air particulier, digne d'Ayl d'Argent, et écouta attentivement la reine lui avouer qu'elle avait peu voyagé jusqu'à maintenant. Elle se garderait de le faire lorsque ses enfants prendraient sa place au trône. Il hocha la tête et se doutait qu'elle avait probablement pas eut beaucoup de temps de voyager depuis qu'elle était devenue reine, parce que oui, il savait qu'elle n'était pas de sang si royal que cela. Mais ça lui importait peu, un jour, il finirait par avoir tout ce qu'il voulait...

Le prince leva sa tête vers le soleil, il faisait si beau. Quelle belle journée et pourquoi ne pas en profiter? Il continua à penser à la belle reine et juste à y penser, il se limitait à ne pas penser à des choses trop... personnel. Il soupira et continua à la regarder de son étrange sourire. Il n'était pas encore atteint de son étrange but à cette époque... dommage, il commençait tranquillement à glisser sur un terrain dangereux. Ils arrivèrent près d'une fontaine où tout semblait si rafraichissante. La reine lui suggéra qu'ils aillent s'asseoir sur le banc pour qu'ils puissent discuter un peu plus sérieusement. Après un long silence, la reine lui demanda alors de parler de politique. C'est alors que son visage sembla soudainement prendre un air sérieux.

- Avec plaisir, cher reine. Pour commencer, je dois avouer qu'Argent sera fort intéresser par les marchandises que vous exporter. Nous, nous portons vous apporter plein d'élément que vous pouvez pas avoir en vos possession tel les dérivés des produits de la mer et issus de la mer. On pourrait également en profiter pour avoir une alliance de confiance, si vous avez des problèmes ou quoi ce soit avec un autre royaume, vous pourrez avoir notre aide. Je crois qu'un lien économique et militaire pourrait fortement être avantageux pour nos deux royaumes. Nous savons très bien que rien n'est jamais en sécurité pendant tant d'année... surtout avec l'empire qui semble manger tranquillement les royaumes sans que nous puissions faire quoi ce soit.
Revenir en haut
Rose-Mae
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 14/03/2012 09:52    Sujet du message: La rencontre de Rose et Ayl et ce qui s'en suivit Répondre en citant

Nous avons marché un bon moment dans les jardins, jusqu'à ce que je suggère de s'asseoir sur le banc près de la jolie fontaine, afin de discuter. Il accepta et nous nous sommes donc assis. Le prince regarda le ciel, le soleil sans doute. LA journée était magnifique. Le soleil était beau, gros et chaud surtout. Une journée idéale à passer dehors, à se promener, à se baigner ou peu importe. Une journée à être dehors, peu importe ce qu'on y faisait.


Le prince semblait pensif, mais j'ignorais à quoi il pensait. sans doute pensait-il à ce qu'il allait me dire au sujet de la politique puisque c'était de cela qu'il était venu me parler. Enfin, c'était ce qu'il m'avait dit. J'ignorais à ce moment là ses intentions futures, car autrement, je me serais sans doute enfuie. Après un moment, il finit par me regarder et par m'adresser la parole. Il allait me parler du but de sa visite alors je l'écouta attentivement.


- Avec plaisir, cher reine. Pour commencer, je dois avouer qu'Argent sera fort intéresser par les marchandises que vous exporter. Nous, nous portons vous apporter plein d'élément que vous pouvez pas avoir en vos possession tel les dérivés des produits de la mer et issus de la mer. On pourrait également en profiter pour avoir une alliance de confiance, si vous avez des problèmes ou quoi ce soit avec un autre royaume, vous pourrez avoir notre aide. Je crois qu'un lien économique et militaire pourrait fortement être avantageux pour nos deux royaumes. Nous savons très bien que rien n'est jamais en sécurité pendant tant d'année... surtout avec l'empire qui semble manger tranquillement les royaumes sans que nous puissions faire quoi ce soit.



Je pris un moment pour réfléchir à ce qu'il venait de me dire. Pour un jeune prince, ses idées étaient excellente. celle-là du moins. Je ne voyais aucune bonne raison de refuser ce qu'il me proposait. Et surtout, il n'avait pas tord, avec l'empire qui semblait prendre de plus en plus de royaume, il fallait vraiment être très prudent. DOnc après un petit moment de réflexion, je regarda le prince d'argent et je répondis à sa demande.



- Et bien, prince Ayl, ce que vous me dites a beaucoup de sens. Vous avez raison et c'est pourquoi j'accepte volontier les alliances que vous me proposez. Vous êtes jeune, mais vos idées semblent claire et juste. Vous ferez un beau grand roi, j'en suis certaine. Le royaume d'argent sera entre de bonnes mains avec vous, je n'en doute pas une seconde...



Évidemment, si j'avais su ce qui s'en venait, jamais je n'aurais dis une telle phrase, mais bon. sur le coup, sans vraiment le connaitre, j'étais certaine de ce que ej disais. Comme quoi il ne faut jamais se fier aux apparences...


[Désolé, c'est court /Confused Mais je crois que tu peux déjà commencer à faire des avances à Rose, comme ca, ca accélérerait les choses pour toi, je sais que tu as beaucoup de rp de prévu...]
Revenir en haut
Ayl
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 14/03/2012 11:45    Sujet du message: La rencontre de Rose et Ayl et ce qui s'en suivit Répondre en citant

Ayl regarda la reine, commençant à se poser des diverses questions qui n'avaient pas trait au politique ni aux royaumes. La regardant subtilement, il ne pouvait pas s'empêcher de voir qu'elle avait de si bel attribut qu'elle devait être une bonne candidate pour vivre quelques expériences... sexuelles. D'après les rumeurs, elle n'avait pas de prétendant, mais elle avait mis au monde des enfants. Donc, elle devait coucher avec quelques hommes au moins pour qu'elle puisse mettre au monde ses enfants. Son esprit commença à se réchauffer juste à l'idée de pouvoir caresser la peau de cette reine. Sa peau devait être fort soyeuse. Il commença à oublier la raison pourquoi il était ici... Il commençait à faire des plans dans sa tête pour voir jusqu'où elle serait prête à aller avec lui. Oui, il était décidé, il la voulait dans son lit ce soir. Ou dans la sienne...

Le prince revenut à la normal quand elle lui fit comprendre qu'elle était bien d'accord avec lui pour les alliances. Oh, oui, il se savait fort intelligent et il aimait se le faire dire par tout le monde, surtout les autres roi et reine. Oui, il était le genre à aimer se faire complimenter par tout le monde et il l'avait facile pour ça! Il lui sourit et rit doucement.

- Merci du compliment, il faut croire que mes parents m'ont bien élevé pour que je sois rendu ainsi et j'ai toujours pris au sérieux le futur trône que j'aurais dans quelques années.

C'est alors qu'il la regarda et que la discussion se changea pour des sujets plus faciles à parler. Tranquillement, les heures passèrent et Ayl courtisait de plus en plus la reine qui repoussa ses avances tranquillement, sans être brusque avec lui parce qu'il jouait encore dans la zone d'humour pour tenter de la séduire. Le soleil commença à se coucher tranquillement et ils allèrent manger pour le souper. Ayl se retira bien rapidement pour laisser la reine avec ses enfants, de tout manière, il devait aller se calmer ses pulsions. Il souhaitait trop partager les plaisirs avec elle. En se souvenant de sa journée en sa compagnie, il crut qu'elle ne faisait que repousser ses avances pour ne pas l'afficher ouvertement devant les autres personnes, par respect pour lui.

C'est alors que le silence sembla tombe tranquille et Ayl en profita pour quitter sa chambre. En se promenant silencieusement, il se rendit près des résidences de la reine Rose-Mae, croyant qu'elle serait heureuse de le voir arriver dans sa chambre, il profita d'un moment d'innatention des gardes pour leur affirmer que la reine voulait simplement le voir pour finir de discuter de politique, il n'était pas encore si tard que cela.

Le prince entra tranquillement, ne faisant pas de bruit pour ne déranger personne. En trouvant la chambre, il ouvrit la porte et la trouva endormi dans son lit, c'est alors qu'il enleva tranquillement ses vêtements et se faufila dans les draps. C'est alors qu'il senti un mouvement dans le lit, elle sembla se réveiller. Pour être sûr qu'elle ne se réveille pas en criant, il lui mit une maison sur sa main et l'autre sur sa taille, pour l'entourer et l'empêcher de crier. C'est alors que...


(s'il y a un problème, mp moi)
Revenir en haut
Rose-Mae
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 22/03/2012 15:27    Sujet du message: La rencontre de Rose et Ayl et ce qui s'en suivit Répondre en citant



- Merci du compliment, il faut croire que mes parents m'ont bien élevé pour que je sois rendu ainsi et j'ai toujours pris au sérieux le futur trône que j'aurais dans quelques années.


Je lui souris et hocha la tête, montrant ainsi que cela me faisait plaisir. Puis, la discussion changea, la partie politique étant désormais terminée. ce fut des sujets de conversation plutôt léger, le genre de sujet que n'importe qui parlait et qui se glissait bien dans les conversations en tout genre. Que ce soit le temps, ou encore la beauté des autres royaumes, tout y passait. On a continué de se promener dans les jardins, s'arrêtant de temps à autres que pour prendre un peu d'ombre.


Au fil des heures, le jeune prince me courtisait de façon peu subtile. Au début, cela me faisait sourire, car je croyais qu'il blaguait, mais il insistait et j'ai dû commencer à le repousser. Après tout, il avait l'âge d'être mon fils. A bien y penser, Flippi était même plus âgé que le prince d'Argent. Et puis, même si l'âge n'aurait pas posé de problèmes, je ne cherchais personne pour le moment. Malgré mes refus, il continuait malgré tout. Je n'osais pas être brusque, et de toute façon, il faisait tellement d'humour que je me demanda souvent s'il était sérieux ou si ce n'était qu'un jeu.


Heureusement, l'heure du souper arriva et nous quittâmes les jardins afin de nous rendre dans la salle à manger, où tout le monde nous attendait. Le diner fut alors servit et tous mangèrent à leur faim. Étrangement, après le souper, Ayl se retira et je n'entendis plus parler de lui du reste de la soirée.Quant'à moi, je passa quelques moments avec mes enfants puis je me retira à mon tour dans ma chambre. Il y avait quelques ouvrages dans mes appartements que je voulais lire un peu. Je commenca ma lecture, mais je finis par avoir sommeil, donc je fis ma toilette et après, je me coucha.


Il était tôt et normalement, je me couchais plus tard que cela, mais aujourd'hui,la longue marche dans les jardins, la visite d'ayl et tout cela m'avait épuisée. Je m'étais donc endormie si profondément que je n,entendis pas Ayl entrer dans ma chambre, ni même s'installer dans mon lit. Comme je bougeais dans mon sommeil, Ayl crut que je me réveillais et il se débrouilla pour m'entourer et m'empêcher de crier si je me réveillais. Ce fut ce contact qui me surpris et qui me réveilla. Lorsque j'ouvris les yeux et que je vis le visage d'Ayl, je fut effectivement tenter de crier, mais non.


Je commenca plutôt par fermer les yeux, en me disant que cela devait être un cauchemar. Lorsque j'ouvris de nouveau les yeux et qu'il était toujours là, je garda mon calme et je tenta de me défaire de son emprise. Je ne voulais pas alerter les gardes tant et aussi longtemps que je ne savais pas ce qui se passait et la raison de la venue d'Ayl. Toutefois, je finis par comprendre qu'il était nu sous les draps et c'est là que je me mis à paniquer. Je réussis finalement à parler, alors je m'adressa à lui d'un ton neutre.



- Prince Ayl!?? Que faites vous? Habillez-vous et sortez immédiatement s'il-vous-plait. Je suis désolée, mais je ne suis pas intéressée par vous. vous semblez oublier que je suis bien plus âgée, mon fils Flippi est plus âgé que vous d'ailleurs. Je pourrais être votre mère. Maintenant, s'il-vous-plait, sortez.


HJ: Dsl c'est pas fameux /Confused
Revenir en haut
Ayl
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 28/03/2012 08:47    Sujet du message: La rencontre de Rose et Ayl et ce qui s'en suivit Répondre en citant


Il fallait le dire que la situation excitait le prince d'Argent. Il aimait sentir le corps de la reine de Rubis contre lui, toute surprise de ce qui se passait. Il n'avait pas mieux que la surprise pour faire l'amour à une femme... ou la violer. Sentant ses pulsions réagir de plus en plus, il perdait la carte complètement puisqu'il ne réalisait pas qu'il était en train de faire une des choses des plus immoraux. Il ne lâcherait pas tant qu'il aurait ce qu'il voulait, c'est à dire de coucher avec cette femme qui lui semblait avoir fait des avances tout le long de la journée, qui était bien sûr son imagination qui avait travaillé et non la réalité. Il la tenait si fort contre elle, qu'il savait qu'il pouvait la contrôler totalement, c'est quoi qu'il puisse demander de mieux qu'avoir une femme à ses pieds? Il aimait cette sensation qui lui procurait un bien être, comment se sentir mieux qu'en couchant avec les femmes? Il ne pouvait pas comprendre les hommes qui ne couchaient qu'avec une seule femme dans leur vie, quel gâchis!

Sentant les spores de sa peau contre sa main, il ne put s'empêcher de soupirer de désir. Il ne voulait pas se contrôler, il l'avait suffisamment fait durant toute la journée. Il avait attendu la nuit juste pour ça, sinon pourquoi il serait resté couché une nuit à Rubis? Hey oui, le prince pensait toujours plus loin ce que les personnes pouvaient bien croire de lui. Il n'était pas idiot ni stupide, si elle l'avait invité à coucher, c'était parce qu'elle voulait bien coucher avec lui... non? C'est alors qu'elle réussit à se défaire de lui d'un moment et tenta de lui dire la vérité. Elle ne voulait pas coucher avec lui. QUOI. Elle ne voulait pas coucher avec lui. C'était quoi son problème, il n'avait pas attendu tout ce temps pour ne rien faire à la fin. Était-elle à se point si pudique? Si fière de sa sexualité, elle qui avait des enfants de père inconnus, elle devait bien coucher à gauche et à droite pour avoir de tel enfant.

Décidé à aller jusqu'au bout, il lui prit ses mains et les tenait à une main. Il prit un petit mouchoir qu'il mit dans la bouche de la reine. Il ne voulait pas qu'elle dérange les autres personnes autour d'elle. C'est alors qu'il prit son temps pour l'attacher les deux mains, avec peine parce qu'elle semblait se débattre beaucoup plus vigoureusement ce qu'il l'aurait cru. Il s'attaqua à ses jambes et ainsi, elle ne pouvait plus lui faire mal. Lui, par contre, il pourrait profiter de son corps et en faire ce qu'il voulait... la violer. Sans la moindre patience, il lui déchira ses vêtements et celle-ci se retrouva totalement nue vers lui. Avec un grand sourire, il se mit à embrasser partout sur le corps, sans réellement y porter un réellement attention. Il commença alors à la pénétrer pour la préparer à l'inévitable. Sentant un peu serré mais de plus en plus grand, à cause de la force qu'il exerçait malgré tout, il arriva alors à faire ce qu'il voulait réellement. Entrer dans cette femme comme jamais il ne l'avait fait auparavant. La pénétrant alors en se mettant à rire à ses oreilles, il pouvait la sentir de plus en plus faible, elle ne pouvait plus rien faire contre lui. C'était cela la fatalité, elle ne pouvait plus lui échapper à son destin... Elle se fit violer pendant une heure et il la laissa alors sur le lit en lui murmurant à ses oreilles «Tu n'as eut ce que tu méritais... putain royale.» Et c'est alors qu'il quitta la pièce et ainsi, le château et ensuite le royaume, défaisant tout espoir d'alliance... La pire venait d'être passé.
Revenir en haut
Rose-Mae
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 28/03/2012 09:02    Sujet du message: La rencontre de Rose et Ayl et ce qui s'en suivit Répondre en citant

J'avais eu beau tenter d'expliquer au prince d'argent que je n'étais pas intéressée, il ne s'en souciait pas du tout. Alors que je croyais qu'il allait partir, ce fut plutôt le contraire qui se passa. Il me prit mes mains et les attacha. Ensuite, il me mit un mouchoir dans la bouche, m'empêchant ainsi de crier. Je réalisais ce qui allait se passer et j'essayais de me débattre de toutes mes forces. Mais malheureusement, je n'étais plus très jeune comparé à ce jeune homme qui était très fort. Je n'eu donc pas la capacité de le repousser, chacune de mes tentatives étaient tout simplement peine perdue.


Alors que je tentais de crier, sans aucun succès, le prince Ayl déchira mes vêtements, me laissant complètement nue. J'avais peur de la suite, mais je ne savais plus quoi faire. Crier ne servait à rien, on ne m'entendait pas. Et me débattre ne servait pas non plus, car il était beaucoup trop fort pour moi. Ce prince sans moral souriait, content de lui. Il embrassait mon rapide sans y porter attention. On voyait que tout ce qu'il voulait, c'était ce qui s'en venait et qui était inévitable. J'essaya de crier une nouvelle fois, sans succès. Lorsqu'il me pénétra, je ferma les yeux et une larme coula au coin de mon oeil.


Alors qu'il me violait, je pouvais l'entendre rire, satisfait de ce qu'il était en train de faire. Pour ma part, je gardais les yeux fermé, des larmes coulant sur mes joues. Je me débattais de moins en moins, car j'avais compris que cela ne servait à rien. C'était lui qui avait gagné. Il avait fait ce qu'il voulait de moi. Il me viola durant environ une heure. Une heure de torture et de supplice, où j'essayais de penser à tout sauf à ce qui m'arrivait. Les yeux fermés, je tentais tant bien que mal de ne pas penser à l'ordure qui était en train de me violer. Mais bien sur, c'était très difficile de ne pas y penser alors que cela arrivait.


«Tu n'as eut ce que tu méritais... putain royale.»



C'est ce qu'il me dit à l'oreille lorsqu'il eut finit sa basse besogne. Je tenta une dernière fois de le blesser, mais sans succès. Il quitta la pièce et je me doutais qu'il quitterait également le royaume, retournant à Argent ou allant je ne sait où. Lorsque je fus certaine qu'il fut partie, je tenta de me défaire de mes liens. Impossible. Dans un ultime effort, je cracha de toutes mes forces, enlevant ainsi le mouchoir de ma bouche. Je cria pour appeler les gardes à l'aide. Au bout d'une demi-heure, quelqu'un finit par entrer, une de mes servante. Elle me détacha et je demanda à être seule. Je pleura le reste de la nuit, couchée dans mon lit...


Et c'est alors qu'il quitta la pièce et ainsi, le château et ensuite le royaume, défaisant tout espoir d'alliance... La pire venait d'être passé.



HS: FIN DU RP.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 10/12/2016 01:02    Sujet du message: La rencontre de Rose et Ayl et ce qui s'en suivit

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Les Chevaliers d'Émeraude - JDR recommandé par le site officiel - Version 7 Index du Forum -> Archives -> Toutes les archives -> x En jeu -> Évènements -> RP stand-by Toutes les heures sont au format GMT - 4 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Crédits - Le forum a été créé en 2005 par Deelylah. Le design et le codage ont été réalisé par Chlotilde avec l'aide de Camellia et Sahvanna. L'univers du forum est fortement inspiré de la saga Les chevaliers d'Émeraude d'Anne Robillard. Toute reproduction partielle ou totale de ce forum est interdite.


Portail | Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky