Index - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
Règlements & contexte - Encyclopédies - Annonces - Recherches - Questions - FAQ - Partenariats - Parrainage - Ateliers - L'infolettre
Réunion de la mère et du fils

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Chevaliers d'Émeraude - JDR recommandé par le site officiel - Version 7 Index du Forum -> Évènements -> Rp Stand-by
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Alassea
Impératrice Blanche
Impératrice Blanche

Hors ligne

Inscrit le: 06 Nov 2008
Messages: 623
Présence: Présent(e)
Race(s): Fée
Sexe: Féminin
Âge: Mystère ...
Localisation: En train d'essayer de courir au-devant des catastrophes ...

MessagePosté le: 18/10/2012 10:45    Sujet du message: Réunion de la mère et du fils Répondre en citant

Salle du trône

« La clémence honore le pouvoir. »



Magistrale. Spacieuse. Les deux mots qui décriraient le mieux la salle du trône. C’est une immense pièce aux dalles de pierre et aux murs immensément hauts. La pièce à un aspect… magique qui ne se retrouve dans aucune pièce du château : Les dalles viennent de fée et sont ensorcelées, tout comme le marbre qui a servi à faire les murs. Incrustés de turquoises chatoyantes, ils pulsent au rythme de la magie qui coure dans leurs veines lithiques. Lorsqu’on rentre dans cette pièce, on sent le souffle surnaturel qui nous émerveille et nous surprend.

Autre élément surprenant ? Les tissus qui changent de couleur selon l’humeur de la personne qui s’assoit dans le haut trône d’or sculpté recouvert de soie. Tout, des rideaux qui couvrent les fenêtres aux tapis persans au sol. Variant de teintes claires aux teintes les plus ténébreuses, cette pièce est à la fois ahurissante et effarante. Elle sert souvent de lieu de rencontre, de réunion et de réception pour Sa Majesté la reine et ses invités de marque. Peu de roturier ont eu la chance d’y poser le regard jusqu’à présent …


_________________

Not really sure how to feel about it
Something in the way you move


It takes me all the way
I want you to stay
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 18/10/2012 10:45    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Zachary
Chef des Armées
Chef des Armées

Hors ligne

Inscrit le: 12 Mar 2013
Messages: 137
Présence: Présent(e)
Race(s): Fée
Sexe: Masculin
Âge: 75 ans [Mai]
Localisation: Topaze, Palais Impérial

MessagePosté le: 03/04/2013 16:25    Sujet du message: Réunion de la mère et du fils Répondre en citant

Alors qu’il s’attendait à une réaction de la part du géant à qui il avait adressé la parole, Zachary fut surpris de voir que celui-ci n’eut pas le temps de lui répondre puisque la femme dont Zach avait complimenté sur son habillement et sur sa beauté avait décidé d’être cinglante avec lui de quitter le magasin par la suite. Il ne comprendrait jamais les femmes. Il avait voulu être sympathique avec cet homme qui semblait être forcer de faire tout ce que cette nunuche de bonne femme voulait et par le fait même être poli avec les deux autres femmes mais il semblerait que le destin en avait décidé autrement.

La dénommer Béatrice, bien que Zachary ne connaissait pas encore son nom, lui avait fait savoir qu’elle considérait son habillement plus laid que celui que son garde du corps pouvait porter. Cela n’offusqua nullement l’ancien prince puisqu’il était au courant que son habillement n’était pas parfait. Ce n’était quand même pas pour rien qu’il se trouvait chez un couturier mais bon elle ne devait pas être brillante cette femme pour ne pas arriver à cette conclusion. Tout en continuant de regarder les différents modèles d’habit pour homme, il continuait de repenser à ce qu’elle lui avait dit mais plus il repensait à cela moins il aimait cette femme qui semblait imbu de sa personne. Le dénommé Albert s’approcha finalement de Zach afin de prendre sa commande et après quelques minutes d’attente celui-ci revint avec les habits taillé dans les bonnes mesures. L’ancien prisonnier paya celui-ci et sortit de sa boutique afin de se diriger vers le château finalement. Sa mère avait habité ce château et il ne savait toujours pas si elle était vivante.

La route fut courte malgré tout, il n’avait plus son cheval certes mais il avait l’habitude auparavant de marcher souvent et il avait pu continuer cette petite habitude dans sa cellule afin de permettre à ses jambes de se dégourdir. En route, il croisa différentes personnes allant du fermier jusqu’au seigneur d’une quelconque terre et aucun de ceux-ci ne le reconnu alors qu’il n’avait pas tant changé après tout grâce à son sang féerique. Il arriva finalement aux portes de cet immense château qu’il avait habité autrefois. Il pénétra dans la cour du château et demanda son chemin pour éviter qu’on ne le reconnaisse trop ou croit qu’il venait voler. On lui indiqua où se diriger s’il voulait rencontrer la reine, il ne savait toujours pas si cette même reine était la reine d’autrefois celle qui l’avait porté et élevé. Arriver proche de la salle il attendit que la reine envoie quelqu’un le chercher. Il ne voulait quand même pas rentrer dans cette salle alors que la personne qui siégeait sur le trône était peut-être inconnue pour lui.

_________________
 
Revenir en haut
Alassea
Impératrice Blanche
Impératrice Blanche

Hors ligne

Inscrit le: 06 Nov 2008
Messages: 623
Présence: Présent(e)
Race(s): Fée
Sexe: Féminin
Âge: Mystère ...
Localisation: En train d'essayer de courir au-devant des catastrophes ...

MessagePosté le: 12/05/2013 00:28    Sujet du message: Réunion de la mère et du fils Répondre en citant

Une autre journée fastidieuse me tendait les bras. De la paperasserie à remplir, des rencontres à ne plus finir, des réunions interminables et des plaintes, encore et toujours des plaintes. Je ne sortais voir le peuple, je restais coincée sur ce trône avec cette couronne vissée à mon crâne. Je crois que j’aurais offert le poste d’héritier du royaume à quiconque me distrayait de me léthargie ou de mon envie d’empoigner mes jupes et de fuir sans demander mon reste. Cependant, avec la discipline que m’avait inculquée Carlotta, je m’étais sortie du lit avait entamé ma journée avec autant d’entrain que Béatrice qui allait chercher une énième robe chez ce couturier que j’adorais.

« Votre Majesté, on désire vous rencontrer » Je levai à peine la tête du parchemin que j’écrivais. Un seul coup d’oeil fut suffisant à Meiriel pour comprendre que je n’en avais rien à fichtre, pour l’instant, du moins. Et puis, qui était ce ''on '' qui désirait me rencontrer ? N’avait-il pas de titre, de nom, de sexe ? Je sentis plus que je vis son haussement d’épaules à mes questions silencieuses et je sus qu’elle ne m’en dirait pas plus, sûrement parce qu’elle ne possédait pas ces informations. Je la voyais mal me cacher des informations seulement pour le plaisir pervers de me torturer… quoique… Elle avait bien accordé un entretien au Duc de Sohr qui essayait d’obtenir ma main depuis des années et qui devant mon refus catégorique s’était rabattu sur celle de ma fille, seulement pour recevoir un non tout aussi ferme. « Béatrice est beaucoup trop jeune pour considérer le mariage » avais-je dit, revenez dans trois cents ans, aurais-je pu rajouter. « Est-ce un ''on'' comme dans Duc de Sohr ? » Elle secoua la tête en riant et se contenta de me pointer la porte qui menait à la salle du trône. Et une moue résignée aux lèvres, je me m’y dirigeai.

J’arrivai par une porte latérale, se sorte que je croisai pas le demandeur d’audience. Je me lorsque j’arrivai au niveau du trône, je me tournai vers l’endroit où il se trouvait. J’allais sourire et me présenter, lui demander la raison de sa visite, mais tous les mots que j’avais préparés dans ma tête se coincèrent dans ma bouche et un seul son parvint à en sortir. Un hoquet étouffé, à la fois incrédule et extatique. « Warren ? » Je m'avançai sans même m'en rendre compte. Et plus je m'avançais et plus je réalisai que l'homme qui se tenait devant moi ne pouvait être Warren. La couleur des cheveux n'était la bonne, Warren était si blond que c'en était aveuglant... cet homme se rapprochait beaucoup plus du châtain... Et les yeux... les yeux n'étaient pas de la bonne couleur non plus. Pourtant... cet inconnu me semblait si familier. Un seule personne... Non. C'était impossible. Absolument impossible. « Pardonnez-moi, vous me rappelez quelqu'un que je n'ai pas vu depuis une éternité... Je suis la Reine Alassea, et vous êtes ? » Je secouai la tête, comme pour chasser l'espoir qui m'avait habité pendant les brefs secondes où j'avais cru que... où j'avais cru que l'improbable venait de se produire

_________________

Not really sure how to feel about it
Something in the way you move


It takes me all the way
I want you to stay
Revenir en haut
Zachary
Chef des Armées
Chef des Armées

Hors ligne

Inscrit le: 12 Mar 2013
Messages: 137
Présence: Présent(e)
Race(s): Fée
Sexe: Masculin
Âge: 75 ans [Mai]
Localisation: Topaze, Palais Impérial

MessagePosté le: 15/05/2013 20:24    Sujet du message: Réunion de la mère et du fils Répondre en citant


« - Warren. »

Seul ce nom était sorti de la bouche de la reine en me voyant. Cette reine qui était ma mère et que j’avais peur d’avoir perdu n’était pas morte et semblait bien se porter malgré mon absence. Elle ne reconnaissait même pas son propre fils alors que je me tenais devant elle. Elle ne voyait que mon père à travers moi et malgré mon sang froid cela me choqua et peina en même temps. J’avais l’impression d’avoir été oublié, d’être considéré comme mort et que je ne reviendrais jamais. Je gardai mon sang-froid malgré tout cela puisqu'on m’avait élevé comme cela mais aussi parce que je me trouvais devant ma reine et ma mère et que je ne voulais pas passer pour un enfant gâté pourri.

Alors que je ruminais toutes ces pensées négatives mais aussi contradictoire car j’étais heureux de revoir ma mère, j’aperçu celle-ci qui se rapprochait de moi tout en m’examinant en scrutant chacun des détails. Mes yeux, mes cheveux, ma taille tout cela ressemblait un peu à mon père mais je n’étais pas lui et ma mère dut s’en rendre compte car son visage redevint celui de la monarque que j’avais toujours connu. Je ne pouvais pas dire le contraire, ma mère avait une grâce remarquable et les années n’avait pu que l’embellir et la rendre encore plus gracieuse. Lorsqu'elle prit la parole, sa voix me donna des frissons. J’avais toujours aimé le timbre mélodieux de sa voix et en 35 ans celui-ci n’avait que très peu changer et me remémora des souvenirs que j’avais cru oublier. Je me remémorais mon enfance et sa voix cristalline lorsqu'elle me parlait ou qu’elle venait me bercer. Soudainement, mes résolutions prisent avant prirent le bord.

« - Majesté, je viens à vous afin de reprendre le rôle qui était mien autrefois. J’aimerais redevenir l’ambassadeur qui était votre et qui vous est toujours rester fidèle malgré les années d’emprisonnement. »

J’avais tenté de donner à ma voix un ton formaliste afin de cacher les rancunes que je pouvais avoir envers ma mère, la reine car après tout elle était justement la reine et je n’avais pas à remettre ses raisons et ses décisions en doute après une absence de 35 ans. Si elle avait voulu m’abandonner à mon sort alors qui étais-je pour aller critiquer cette décision ? Certes j’étais son fils mais je restais son fils le prince Zachary autrefois et elle elle était la reine d’un grand royaume. J’avais soudainement honte de m’être présenter à ma mère vêtu comme je l’étais actuellement. J’avais l’impression d’être un paysan plutôt que le prince de Turquoise d’autrefois. Peut-être que dans ces mots elle reconnaîtrait son fils, peut-être pas. Le destin en déciderait et si elle ne me reconnaissait pas alors je n’irais pas à l’encontre de la volonté du destin.

_________________
 
Revenir en haut
Alassea
Impératrice Blanche
Impératrice Blanche

Hors ligne

Inscrit le: 06 Nov 2008
Messages: 623
Présence: Présent(e)
Race(s): Fée
Sexe: Féminin
Âge: Mystère ...
Localisation: En train d'essayer de courir au-devant des catastrophes ...

MessagePosté le: 28/05/2013 17:33    Sujet du message: Réunion de la mère et du fils Répondre en citant

Je n’avais jamais été en présence d’un dragon. Je n’en avais même jamais vu ne serait-ce qu’un. Pourtant, dès que l’étranger se mit à parler, j’eus l’impression d’être happée par un de ces mastodontes aillé : J’eus le souffle coupé. Je voyais devant moi, celui qui avait disparu, il y a trente-cinq ans de cela. La chair de ma chair. Mon fils. Mon Zachary. Sans même m’en rendre compte, je m’étais rapidement approchée et j’avais pris son visage entre mes mains. Il était plus grand que moi, mais j’arrivais quand même à voir ses yeux. Même s’ils étaient un peu brouillés … pleurait-il ? Puis je réalisai que c’était moi qui pleurais, les larmes inondaient mes joues. Grâce à mes ailes, je pu me mettre à sa hauteur et j’embrassai ses joues, ses paupières, son nez, toutes les parties de son visage que je pouvais atteindre. Je le serrai convulsivement contre moi, tantôt lissant ses cheveux désormais rebelles, tantôt murmurant des phrases sans aucun sens et des berceuses. Il m’avait tant manqué, son absence me frappa avec autant de plus de force maintenant que je le tenais dans mes bras. Mon bébé. Beaucoup trop grand… C’était un homme maintenant. Puis quelque chose me frappa dans l’estomac, si fort que je dus tombai presque au sol, mes ailes cessant de me soutenir : de la colère. La sienne. J’avais été si envahi par mes propres émotions que j’avais baissées ma garde et mon empathie, généralement muselée, s’était délié et j’avais reçu le ressentiment de Zachary comme un coup.

De totalement vulnérable à choqué, mon visage repris rapidement son impassibilité usuelle. Ce n’était plus un bébé… je n’étais plus sa maman. La seule personne qu’il appelait lorsqu’il faisait des cauchemars. « Maman. » Je regardai l’homme devant moi, à la carrure imposante, le regard droit et dur et je n’y reconnaissais mon fils. Le petit garçon blond qui s’accrochait à mes jupes. « Maman ? » Ses yeux verts avaient la même couleur que celle de son père, si claire, si lumineuse. Les yeux qui se levaient vers moi, remplis des larmes, alors que le serrais contre moi, lorsque que je le protégeais des ombres de sa chambre. « Maman … » Mon fils, celui qui m’appelait Maman, pas Majesté. J’eus l’impression de perdre mon fils une deuxième fois et je dus me retenir de pleurer à nouveau.

Je pris une grande respiration, chassant les larmes de mes yeux avant de le regarder, le visage figé. « Votre place vous appartient Zachary. Personne ne vous remplacera jamais… Ni dans ce royaume. Ni dans cette famille. » Je tentai de sourire mais je n’étais pas sûr d’y être parvenue. « Que t’es-t-il arrivé ? » Un murmure, à peine dit… Je devais savoir.

_________________

Not really sure how to feel about it
Something in the way you move


It takes me all the way
I want you to stay
Revenir en haut
Zachary
Chef des Armées
Chef des Armées

Hors ligne

Inscrit le: 12 Mar 2013
Messages: 137
Présence: Présent(e)
Race(s): Fée
Sexe: Masculin
Âge: 75 ans [Mai]
Localisation: Topaze, Palais Impérial

MessagePosté le: 24/06/2013 14:32    Sujet du message: Réunion de la mère et du fils Répondre en citant

À peine avais-je terminé ma phrase que je vis que ma mère, celle qui m’avait mis au monde, avait reconnu son fruit. Comment avais-je pu douter qu’une mère ne reconnaîtrait pas celui qu’elle avait mis au monde et élever ? Elle m’aurait reconnu parmi une foule je crois et j’étais content de ne pas avoir décidé de me présenter sous une autre identité. Ma mère, celle qui m’avait tant manqué depuis 35 ans, c’était approcher de moi et avait pris mon visage entre ses mains. Elle était plus petite que ce que je me souvenais ou j’étais plus grand depuis la dernière fois mais peu importe je vois dans ses yeux des larmes. De tristesses ? Sûrement pas. J’étais presque sûr qu’il s’agissait de joie car une mère est toujours contente de retrouver son fils surtout si celle-ci croyait ce dernier mort. Ma colère contre ma famille était disparue en même temps que j’avais aperçu ces larmes. Comment pouvais-je le lui en vouloir ?

Enfin je croyais ma colère disparu mais elle devait toujours couver au fond de moi puisque je sentis que la reine, ma mère, avait perçu celle-ci. Son attitude changea du tout au tout passant de l’hystérique qui retrouve son fils a la mère que j’avais connu alors que j’étais encore un enfant. Je préférais ma mère comme elle était peu de temps auparavant mais ma colère avait tout gâché comme d’habitude. J’attendis qu’elle prenne la parole. Elle semblait réfléchir mais en fait elle revoyait des souvenirs mais je ne pouvais pas le savoir ce détail car sinon j’aurais su à quel point ma mère m’aimait.

Sa réponse me fit froid dans le dos. Je sus que c’était la reine qui avait parlé et non la mère. L’avais-je donc si blessé avec ma colère que je trouvais légitime ? Probablement mais je ne pouvais pas savoir et elle ne pouvait pas comprendre non plus. 35 ans c’est long même pour une fée. Moins long que pour un humain mais ça reste long.

« - Ce qui s’est passé ? Cassandre ma fait enlever après que votre alliance ai été conclu afin de s’assurer que tu ne reviennes pas sur cet accord. Elle m’a bien traité mais j’étais un prisonnier pareil. 35 ans ce sont écouler sans que je vois arriver les secours … Sais-tu à quel point c’est long passé 35 ans dans la même cellule sans avoir quelqu’un avec qui parler ? Tu connais notre race et tu sais ce que fait la solitude sur notre organisme. J’ai dépéri pendant ces 35 années jusqu’à ce que la nouvelle impératrice me fasse libérer. J’ai pris la route du royaume et arriver au village j’ai acheté des vêtements plus propre que je porte actuellement avant de me présenter devant toi, mère. »

J’osais espérer qu’elle remarque que j’avais employé le mot mère. J’espérais que cela lui mettent un baume sur le cœur endolori par ma colère.

_________________
 
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 08/12/2016 10:20    Sujet du message: Réunion de la mère et du fils

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Chevaliers d'Émeraude - JDR recommandé par le site officiel - Version 7 Index du Forum -> Évènements -> Rp Stand-by Toutes les heures sont au format GMT - 4 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Crédits - Le forum a été créé en 2005 par Deelylah. Le design et le codage ont été réalisé par Chlotilde avec l'aide de Camellia et Sahvanna. L'univers du forum est fortement inspiré de la saga Les chevaliers d'Émeraude d'Anne Robillard. Toute reproduction partielle ou totale de ce forum est interdite.


Portail | Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky