Index - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
Règlements & contexte - Encyclopédies - Annonces - Recherches - Questions - FAQ - Partenariats - Parrainage - Ateliers - L'infolettre
Rencontre entre Flo et Ava ~

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Chevaliers d'Émeraude - JDR recommandé par le site officiel - Version 7 Index du Forum -> Évènements -> Rp Stand-by
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Avaritio
Apprenti(e) Garde
Apprenti(e) Garde

Hors ligne

Inscrit le: 26 Déc 2011
Messages: 619
Présence: Présent(e)
Race(s): Humain
Sexe: Masculin
Âge: 60 ans
Localisation: Partout et nul part en même temps!

MessagePosté le: 04/11/2012 18:30    Sujet du message: Rencontre entre Flo et Ava ~ Répondre en citant

Ouiiiii! Comme il était content. Il se promenait et, sur qui il tombait. Sur la personne qu'Ava détestait le plus au monde. Pourquoi hein? Il ne méritait aps ça. Et puis, pouruoi il était là? Il foutait quoi là?... Ava eut une idée... trop évidente même s'il cherchait une autre raison... Cette raison là ne lui plaisait guère. C'est alors qu'il passa devant lui, parce que c'était l'unique chemin pour se rendre à la guilde. Puis, sentant quelque chsoe prendre son bras, il se retrouna. Non, Florian lui avait pris le bras. Pourquoi !?!?! Il n'aurait pas dû le reconnaitre. Grrrr, Ava n'était pas content, ça le faisait chier. Pourtant, il aurait pu partir sans même l'écouter. Mais bon, il était trop gentil pour ça. C'était une chose que

«Excuse-moi, mais tu pourrais me dire où on est au juste? Je suis totalement perdu et je ne sais vraiment pas dans quelle direction aller. Tu pourrais m’aider?»

Avaritio eu un petit rire ironique en entendant ça et en voyant le sourire faux de Florian. Oui, c'est sûr, Ava était jaloux et il allait apporter l'amant de son amant à ce dernier. NON! Sur ce, l'espon fit un mouvement sec avec son bras, qui le dégagea de l'emprise de l'autre. Levant le yeux pour lui parler, il soupira. Non, pourquoi? Il ne voulait pas lui parler, il ne voulait même pas se tenir avec lui. Il ne voulait pas se faire toucher. Bref, il ne voulait même pas le voir: il le détestait tout simplement. Ok, Ama peut faire ce qu'il veut avec... à condition qu'il aime toujours autant Ava. Mais, L'Avarice ne voulait plus rien savoir de lui!!! Il n'avait pas rapport dans SA vie alors, qu'il parte.

«Pour ton information, on est à Digitalis. Et, t'a juste à trouver l'auberge... C'est vraiment facile à la trouver»

Ava fit une longue pause en soupirant. Il devait le faire, il n'avait aps trop le choix. surtout qu'il savait que c'était Ama qu'il cherchait. Peu importe... Il allait bien finir par se retrouver.

«On est pas loin de l'auberge... Si tu cherches quelqu'un, c'est la que tu trouvera cette personne»

Malgré qu'Avaritio fit son possible pour ne pas se faire méchant, on pouvait facilement entendre un ton de reproche dans sa voix. Il soupira d'agacement.

«Si tu veux aller à l'auberge, suis-moi, c'est ma destination.»

Sans vraiment se soucier de s'il le suivait ou non - il aurait préférer que non - il continua son chemin. Oui, ok, Ava ne connaissait pas Florian. Mais, ce n'était pas l'envie qui manquait. Il se tourna vers lui et lui fit un signe de tête. Mon dieu ! L'intelligence était là. Il apportait l'amant de son amoureux à ce dernier. Il était vraiment un imbécile fini ! Mais, franchement, il s'en foutait... Il s'en foutait? Non, ce n'était pas bien de se mentir ou même de mentir normalement. Il voulait l'étriper, bien sûr, il ne voulait pas le frapper mais bien se défouler. Ça l'énervait à un point innimaginable. Ama et lui, ils n'avaient pas du tout la perception de l'amour. Bon, Ama faisait ce qu'il voulait avec son corps et aimait toujours autant Ava. C'était déjà un bon point. Mais, le gros problème là-dedans était que Avaritio était une personne éternellement jalouse. Mais bon, il faisait avec. Une fois de temps en temps, il regardait en arrière voir si Florian était là. Et oui, il était. Ce fut aussi à ce moment là qu'il réalisa qu'il n'avait pas bouger énormement; il avait presque l'impression d'avoir fait du sur place. Peu importe... Il était uniquement trop troublé par la situation.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 04/11/2012 18:30    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Florian
Assassin du Crépuscule
Assassin du Crépuscule

Hors ligne

Inscrit le: 01 Juil 2009
Messages: 243
Présence: Présent(e)
Race(s): Humain | Elfe
Sexe: Masculin
Âge: 112 ans / Mai 2013
Localisation: peut-être derrière vous :3

MessagePosté le: 13/11/2012 11:02    Sujet du message: Rencontre entre Flo et Ava ~ Répondre en citant

L'assassin ne fit rien lorsque l'homme dégagea son bras de son emprise. Il l'observa, attendant des réponses à ses questions. Il détestait s'en remettre aux autres pour trouver ce qu'il cherchait, mais bon, quand il n'avait pas le choix. L'homme lui apprit qu'il se trouvait à Digitalis. Évidemment, cette ville ne lui disait rien du tout et il arrivait encore moins à se situer. Puis l'homme lui dit qu'il avait juste à trouver l'auberge et que c'était facile... Facile, sauf qu'avec le sens de l'orientation de Florian, facile était synonyme de extrêmement compliqué. La preuve, il s'était perdu en allant à Jade et en voulant revenir à Émeraude il était tombé sur une rivière alors qu'il n'en avait même pas croisé à l'aller, mais ça lui avait quand même permit de faire une rencontre...

L'homme dit qu'ils n'étaient pas loin de l'auberge et que si Florian recherchait quelqu'un il le trouverais là. Le cavalier hocha la tête, mais ça ne lui disait pas plus où il devait se rendre. Se connaissant, il finirait sans doute par tourner en rond. Avaritio ne semblait pas du tout apprécier sa présence et semblait même agacé, mais c'était son problème. Il proposa même à l'assassin de le suivre puisque c'était sa destination. Alors là, Florian n'avait encore rien demandé Il allait le faire, certes, mais là, c'était l'autre qui avait prit l'initiative, alors il n'en ferait pas de commentaire histoire que l'autre ne change pas d'idée.

Florian suivait donc l'homme à travers la ville, silencieusement. De temps en temps Avaritio se retournait, sans se demandait-il si Florian le suivait toujours. Et bien oui, l'assassin ne le lâchait pas d'une semelle. Non, mais il pensait vraiment qu'il allait retourné de bord et partir se perdre dans la ville? Le demi-elfe n'était pas près de le lâcher. Alors qu'ils avançaient, le silence continuait entre les deux hommes... Cela devenait vraiment lourd. C'était trop silencieux.

-Tu sais que je te suis alors t'es pas obliger de te retourner... Je compte pas disparaître tu sais? Et puis, je ne saurai même pas où aller, alors, autant suivre mon guide.

Ils continuèrent d'avancer en direction de l'auberge.

-Mais tu crois que celui que je cherche est vraiment là? Et puis, si je me souviens bien, je n'ai jamais parler que j'étais à la recherche de quelqu'un. Certes c'est le cas, mais j'ai pas souvenir d'en avoir fait mention...

Ils marchèrent encore quelques minutes avant que Florian ne décide de faire un câlin à Avaritio. Ce dernier ne l'avait certainement pas vu venir puisqu'il était dos à lui. Où alors l'avait-il laisser faire? Cela l'étonnerait.

-Diiiiiiit, on est bientôt arrivé? C'est loin... ça va faire des heures qu'on marches!!

Des heures qui étaient plutôt des minutes... et il n'y en avait pas tant que cela, mais bon, Florian aimait bien exagérer. Il restait accroché à Avaritio comme si sa vie en dépendait. Certes, l'autre allait certainement se dégager, mais alors il n'aurait qu'à lui ressauter dessus... Où alors, attendre qu'ils soient simplement à l'auberge...

_________________

a vécu 12 sauts (Mort en Mai 2013)
Une rose de : Joey, Algastly
Revenir en haut
Avaritio
Apprenti(e) Garde
Apprenti(e) Garde

Hors ligne

Inscrit le: 26 Déc 2011
Messages: 619
Présence: Présent(e)
Race(s): Humain
Sexe: Masculin
Âge: 60 ans
Localisation: Partout et nul part en même temps!

MessagePosté le: 14/11/2012 19:58    Sujet du message: Rencontre entre Flo et Ava ~ Répondre en citant

Inspire, expire, inspire, expire. Avaritio eut besoin de se dire cela un bon nombre de fois. Certes, il n'avait jamais eu la colère mais.... chaque personne dans le monde avait le droit d'être en colère. Mais, quelques fois, en étant en colère contre soi-même, la colère envers l'autre était juste plus forte. Oui, oui, Ava était en colère, il s'en voulait... pleins d'affaires. La raison de sa colère était tout simplement que ça le faisait chier d'être jaloux. Pourquoi? Mais bon... il était jaloux et il l'acceptait. Mais, il y avait bien une autre chose. La raison de sa jalousie était là, derrière lui. Il regardait cette personne là quelques fois, pour voir s'il le suivait toujours. Et oui... Certes, il aurait aimé qu'il se perde mais, en même temps, il ne voulait pas. Ava était... tout sauf du côté de l'argent, quelqu'un de confiance. Il avait dit qu'il allait être son guide et ça allait être le cas. Donc, maintenant, Ava commença à marcher normalement, ce qui était une bonne vitesse. Pas de la course mais, pas de la marche lente. Le silence, Ava s'en foutait. C'était peut-être mieux... Malheureusement, l'autre ne pensait pas la même chose...

«Tu sais que je te suis alors t'es pas obliger de te retourner... Je compte pas disparaître tu sais? Et puis, je ne saurai même pas où aller, alors, autant suivre mon guide.»

Logique... Disparaître? Non, c'était méchant penser cela. Mais... il avait raison. Ça le faisait donc chier. Donc, Ava se retourna et lui sourit. Bon, bon, bon... Ne plus se retourner. Autre soupire. Donc, il recommença à marcher.

«Mais tu crois que celui que je cherche est vraiment là? Et puis, si je me souviens bien, je n'ai jamais parler que j'étais à la recherche de quelqu'un. Certes c'est le cas, mais j'ai pas souvenir d'en avoir fait mention...»

Oh merde... Avaritio n'avait pas réalisé qu'il avait dit ça. Dans sa tête, c'était clair comme de l'eau de roche. Et puis, bordel, il viendrait à fée pourquoi, hein? Amaru était la seul cause de sa présence... Sauf aussi que Fée était la possession des Cavaliers. Donc bon... Mais, Ava savait qu'il venait pour Ama. C'était évident. Il fit un signe de la tête affirmatif. Euh... Non, il n'était pas sûr qu'il était là. Il ne pouvait pas être sûre. Il aurait pu être à l'académie. Il aurait pu être n'importe où! Après quelques minutes de marches, Avaritio sentait que quelqu'un l'enlaçait. Et, ce ne pouvait qu'être Florian. Et même pour affirmer ses dires, il se tourna pour le regarder. NON! Pas le droit! Il avait que deux persos qui pouvaient lui faire un câlin. Invidia et Amaru. Les autres... bon ok, ça va selon son choix et ses … envies.

«Diiiiiiit, on est bientôt arrivé? C'est loin... ça va faire des heures qu'on marches!!»

D'un simple mouvement sec de rotation, Ava se défit de l'emprise de Florian.

«Lâche-moi! Qui t'a permis de me toucher?! »

Il le regarda et soupira. Inspire, expire. Calme toi Ava. Oui, c'est bien. Ce n'est pas la fin du monde. Juste un gars qui lui donne un câlin, c'est rien de mal. Malheureusement, la maîtrise de soi n'était pas une qualités d'Ava.

«Je te dirige! Ça veut pas dire que ta l'droit de me toucher! Attends de voir Ama pour faire ça. J'suis sûr que lui, ne sera pas contre. Moi, j'suis pas là pour ça! »

Évidemment, il avait de la haine et du mépris dans sa voix. Son ton était sec et ne laissait pas ouvrir la conversation. Il n'aurait tellement pas dû mentionner le nom d'Amaru... C'était con mais, il n'avait aps réfléchi. Gros problème. Mais, en même temps, c'était pas si pire. Mais bon, gardant ses distances avec Florian, il essaya de faire comme si de rien n'était.

«Ça fait pas des heures qu'on marche. Ça fait p'tet cinq petites minutes. Et, on arrive à l'auberge dans trois à cinq minutes. Patiente. Tu vas y arriver et chacun ira de son côté, ça marche. J'peux pas nom plus te garantir qu'il sera là.»

Franchement, il aimerait bien qu'il soit impatient.

«S'il n'est pas là, tu peux prendre une chambre, c'est une auberge quand même. Tu attendras son arrivé...(Ava marqua une longue pause, montrant son agacement) Suis-moi, on arrive.»

Il continua à marcher, ne prenant même pas la peine de voir si Flo était là. Il devait le suivre. Pendant sa petite marche, il était comme... complètement perdu dans ses pensées. Si Ama était là et il les voyaient ensemble? C'était qui qu'il allait choisir? Bon, en effet, s'il choisissait Flo... Ava ne savait pas comment il allait réagir. Il était la personne qu'il aimait le plus haut monde. Ils pouvaient faire n'importe quoi! Tant qu'Ava ne soit pas dans le bâtiment et sans qu'il sache les détails. Si Ava est présent quand ils revoient Ama... la rencontre sera bizarre. Et franchement, l'avarice ne voulait aps de trip à trois. C'était bien trop compliqué. Il devait s'y faire... Il devait s'habituer à la présence de Flo. Mais, c'était dur.
Revenir en haut
Florian
Assassin du Crépuscule
Assassin du Crépuscule

Hors ligne

Inscrit le: 01 Juil 2009
Messages: 243
Présence: Présent(e)
Race(s): Humain | Elfe
Sexe: Masculin
Âge: 112 ans / Mai 2013
Localisation: peut-être derrière vous :3

MessagePosté le: 21/11/2012 17:24    Sujet du message: Rencontre entre Flo et Ava ~ Répondre en citant

Comme il se l’était dit, il ne fut pas long pour que l’homme se défasse de son emprise en se retournant vers lui. L’assassin aurait été étonné du contraire. Qui lui avait permis de le toucher? Bah, euh, lui-même, qui d’autre? Pourquoi? Depuis quand fallait-il avoir des autorisations pour faire des câlins aux gens? Et de toute façon, personne ne lui dirait quoi faire, donc s’il voulait le toucher, alors il le pourrait! C’était pas parce que monsieur voulait pas qu’il lui fasse des câlins qu’il allait ne pas lui en faire, oh que non!

-Je te dirige! Ça veut pas dire que ta l’droit de me toucher! Attends de voir Ama pour faire ça. J’suis sûr que lui, sera pas contre. Moi, j’suis pas là pour ça.

Mais c’est qu’il touchait qui il voulait et ce même si l’autre le voulait pas! Personne ne lui dirait quoi faire, bon! Combien de fois devrait-il le répéter? Quoi qu’il n’en avait pas encore fait mention à l’autre, il ne faisait que le penser, mais ça ne voulait pas dire que l’autre devait l’ignorer. Ouais, c’était bien d’imaginer un monde dans lequel tous ferait ce qu’il voulait... Ah, et puis, il n’avait jamais fait la mention d’Amaru!? Comment ce faisait-il que cet homme soit au courant alors? Une minute… s’il savait qu’il voyait Amaru, alors cet homme devait l’avoir déjà vu quelque part… Et avec Amaru… À moins qu’il n’ait dit ça comme ça, tout simplement parce qu’il connaissait juste Amaru, mais pas nécessairement lui-même. Tsé, juste parce que c’est la première personne qu’il connaissait lui venant à l’esprit… Quoi que, ça serait assez, étonnant. Mais que c’était compliquer!!!

Par la suite, l’autre lui dit que ça ne faisait que cinq petites minutes qu’ils marchaient… petites? Et il en restait encore cinq autres! Donc encore cinq heure de marche!? Mais c’est qu’il n’en avait pas de patience! Il voulait le voir, tout de suite, maintenant, point bar. Il encouragea l’assassin puis lui dit que chacun irait de son côté avant d’ajouter qu’il ne pouvait pas garantir que Amaru sera là. Hey, mais d’abord il disait qu’il était sans doute là, et ensuite il disait qu’il ne serait peut-être pas là… Fallait se décider! Bah, et puis, s’il n’est pas là, le cavalier se dit qu’il n’aura qu’à retenir son guide plus longtemps, tant qu’à avoir quelqu’un sous la main, autant en profiter. Son guide proposa que s’il n’était pas là, il pouvait prendre une chambre en attendant qu’il arrive. Puis, Avaritio lui demanda de le suivre. Florian ne se le fit pas répété une autre fois, et bien sûr, il brisa le silence du trajet.

-Mais pourquoi je ne peux pas te toucher? Tout le monde aime les câlins, me semble! Alors pourquoi je ne peux pas t’en faire!? Et comment tu sais toutes ses choses que je ne te dis pas? Et puis, tu connais Ama!? Et je fais comment pour savoir s’il est là où pas?

Ils finirent par arriver à l’auberge.

-Bon, là où pas, je me prends une chambre quand même, parce que ce n’est pas vrai que je vais retourner à Émeraude aujourd’hui, ah ça non, pas question!

Sur ce, il se dirigea vers l’accueil et paya les tarifs d’une chambre pour la nuit. Il retourna vers son guide qu’il avait avisé de ne pas partir tout de suite, qu’il aurait peut-être encore besoin de lui.

-Tu sais, même s’il est ici, je n’ai pas une seule idée de la chambre dans laquelle il est. Tu dois le savoir, toi, non? Mais avant, j’aimerais que tu m’aides à retrouver ma chambre? Et t’es vraiment sûr que tu ne veux pas que je te fasse de câlin… même pas un tout petit? Parce que j’ai vraiment le goût de t’en faire.

_________________

a vécu 12 sauts (Mort en Mai 2013)
Une rose de : Joey, Algastly
Revenir en haut
Avaritio
Apprenti(e) Garde
Apprenti(e) Garde

Hors ligne

Inscrit le: 26 Déc 2011
Messages: 619
Présence: Présent(e)
Race(s): Humain
Sexe: Masculin
Âge: 60 ans
Localisation: Partout et nul part en même temps!

MessagePosté le: 01/12/2012 12:50    Sujet du message: Rencontre entre Flo et Ava ~ Répondre en citant

Le calme était malheureusement une vertu qu'il n'avait point. Comment était-ce possible pour quelqu'un, qui aimait à la folie son amoureux, de le partager avec un autre. C'était juste IMPOSSIBBLE. Et en plus, l'autre pensait quand même qu'Avaritio voulait des câlins! NON! Aussi simple que ça. Un des mots les plus simples. Malgré tout, Ava essaya de garder son calme, une chose assez impossible. Surtout que l'autre parlait. Il le laissait parler dans le vide. Et, il eut l'intelligence de demander pourquoi il n'aimait pas les câlins. L'avarice ne put s'empêcher de rire. Il aimait les câlins, juste pas de lui. Aussi simple que ça, pas besoin de longue explication.

«Mais pourquoi je ne peux pas te toucher? Tout le monde aime les câlins, me semble! Alors pourquoi je ne peux pas t’en faire!? Et comment tu sais toutes ses choses que je ne te dis pas? Et puis, tu connais Ama!? Et je fais comment pour savoir s’il est là où pas?»

Calme Ava.... C'EST SÛR QU'IL CONNAIT AMA! Bon, le calme ne venait pas. Oui, il le connaissait. Il vivait et était marié avec lui... Alors, comment se faisait-il qu'Ava connaisse Florian et que ce ne soit pas réciproque. Il le niaisait, simplement. Mais bon, tout devait être possible hein? Il en avait des choses. Une chose de plus ou de moins, ça ne le dérangeait pas. C'était bien comme ça. Et finalement, ils arrivèrent à l'auberge. Lorsque l'amant d'Ama dit qu'il ne voulait pas retourner à Émeraude, Ava eut un léger rire. Peut-être pouvait-il être sympathique finalement? Franchement, malgré qu'il se forçait à se dire qu'il avait détesté et qu'il le détestait, c'était pas si pire. Il semblait assez gentil. Mais, les apparences peuvent être trompeuses. Il attendit l'homme pendant qu'il payait une chambre pour la nuit. Yeah! Ils ne seront pas dans la chambre d'Ava ou d'Ama! Bonne chose!

Avaritio était content que son travail de guide soit terminé. Sauf que Florian lui dit qu'il devait lui montrer ou Ama était et ou sa chambre était. Il dit aussi qu'il voulait lui faire un câlin. Non! C'était pas assez clair comme ça! Il ne dit rien, comme s'il n'avait pas entendu. Mais, ses actes dirent autre choses complètement. Il allait voir l'homme au comptoir et le salua, le connaissant. Ava demanda le numéro de la chambre de son «ami». Il voulait presque rire en apprenant que la chambre était dans le même couloir que sa chambre et celle d'Ama.

«Si Ama est quelque part, c'est dans sa chambre ou dans une autre. Elles sont pas loin de la tienne. Je vais te dire elles sont où.»

Avaritio eut un sourire. Et, peut-être que ça allait être le seul vrai sourire qu'il allait faire. Donc, il avança vers l'escalier et lui fit signe de le suivre. Flo écouta. Il ouvrit la porte de la chambre d'Ama et... il ne vit pas sa lyre à sa place et ni Ama... Certaines partitions étaient toutes mélangées.... Arg, il était parti.

«Bon, il revient dans pas long... ça dépend il est parti où. Mais, je soupçonne qu'il est parti faire une prestation...je te montre ta chambre, elle est pas loin. Tu vas reconnaître le chemin.»

Il marcha et pointa du doigt une autre porte. La porte de SA chambre. Quoi! Ama pourrait bien se retrouver là. Bon, ok, il ne voulait pas voir de Florian dans sa chambre. Mais, si ça pouvait lui permettre d'avoir un peu la paix, ça ne le dérangeait pas.

«Ici, c'est ma chambre... mes appartements et tout. Les salles communes de mon ancienne équipe.»

Et oui, il restait deux personnes dans une équipes de 7. Donc, l'équipe n'existait plus. Avaritio marchait un peu et s'arrêta devant un porte et l'ouvrit. Belle chambre quand même. Il allait être bien.

«Ta chambre est ici. Tu sais où me trouver si tu as des questions ou blablabla... Et... pas que j'aime les câlins... J'ai juste... pas envie.»

Avaritio se mit à rire, en entendant ce mot là. Sa chère Invidia... Qu'aurait-il fait sans elle? Que ferait-il sans elle? Il ne serait pas qui il était... Ça, c'est sûr. Il regarda Florian avec un léger et vrai sourire. Il attendit à quelques centimètres de la porte, il attendait que Florian entre. Il avait dit quelque chose, il devait le respecter. Il était quand même quelqu'un d'honnête. Il le regarda avec un regard qui voulait dire : C'est bon?
Revenir en haut
Florian
Assassin du Crépuscule
Assassin du Crépuscule

Hors ligne

Inscrit le: 01 Juil 2009
Messages: 243
Présence: Présent(e)
Race(s): Humain | Elfe
Sexe: Masculin
Âge: 112 ans / Mai 2013
Localisation: peut-être derrière vous :3

MessagePosté le: 17/12/2012 10:48    Sujet du message: Rencontre entre Flo et Ava ~ Répondre en citant

Lorsqu’il lui demanda s’il pouvait lui faire un câlin, au lieu de lui sauter dessus comme la dernière fois, l’homme ne répondit pas et alla saluer l’homme au comptoir d’accueil… Mais euh! Ce n’était pas la peine de l’ignorer! Bon, okay, il ne l’ignorait pas à proprement parler puisqu’il lui parla

-Si Ama est quelque part, c'est dans sa chambre ou dans une autre. Elles sont pas loin de la tienne. Je vais te dire elles sont où.

Florian suivit donc Avaritio dans l’auberge, ne voulant pas se perdre. Lorsqu’ils arrivèrent dans la chambre d’Amaru, ce dernier n’était pas là. Ouais, il lui semblait que son guide avait dit qu’il y serait? Pas très fiable comme guide en fin de compte.

-Bon, il revient dans pas long... ça dépend il est parti où. Mais, je soupçonne qu'il est parti faire une prestation...je te montre ta chambre, elle est pas loin. Tu vas reconnaître le chemin.

Bon, techniquement, cela restait une hypothèse. Il s’était trompé une fois en affirmant qu’il serait là alors il pouvait tout aussi bien se tromper une seconde fois. Florian soupira puis suivit son guide jusqu’à la chambre qu’il occuperait tout au long de son séjour à Digitalis. Au passage, il lui montra où était sa chambre à lui, mais il ne l’y fit pas entrer. Par la suite, il alla ouvrir une porte ; il s’agissait de la chambre temporaire de l’assassin.

-Ta chambre est ici. Tu sais où me trouver si tu as des questions ou blablabla... Et... pas que j'aime les câlins... J'ai juste... pas envie.

Il était bizarre, pensa Florian en passant à côté de lui pour regarder à l’intérieur. C’était quand même assez joli, quoi que pas assez sombre selon l’assassin, mais bon, ça ferait l’affaire pour la nuit. Il se retourna vers l’autre. Hors de question de le laisser partir. Il lui faudrait bien quelqu’un pour l’occuper en attendant l’autre.

-Bin voyons, t’as jamais eu envie de recevoir des câlins toi? Tu n’es peut-être pas normal. Y’a rien de plus amusant que de faire et de recevoir des câlins. Les câlins, c’est la vie!!! Oh, et puis, dis, tu ne veux pas rester avec moi, c’est plate tout seul! Je m’aime bien, mais pas assez pour me faire la conversation?

Sur ce, il ne laissa pas le temps à Avaritio de répondre qu’il lui prit le poignet et qu’il le tira dans la pièce avant de fermer la porte et de rester devant, empêchant l’autre de partir. Il regarda l’autre de la tête au pied… Ouais, il était pas mal.

- Au lieu de retourner à tes occupations, tu ne veux pas me tenir compagnie? Je vais me sentir seul sans personne avec moi, tu sais! En plus, il n’est même pas là, alors pourquoi tu ne resterais pas avec moi? On pourrait s’amuser ensemble, qu’en dis-tu? Ça serait marrant. Eh, dis! Je pourrai t’apprendre à aimer les câlins! Ça serait chouette, après tu pourrais en faire à plein de monde!

En disant cela, Florian restait appuyer sur la porte tout en souriant, bien décidé à ne pas le laisser s’échapper.

_________________

a vécu 12 sauts (Mort en Mai 2013)
Une rose de : Joey, Algastly
Revenir en haut
Avaritio
Apprenti(e) Garde
Apprenti(e) Garde

Hors ligne

Inscrit le: 26 Déc 2011
Messages: 619
Présence: Présent(e)
Race(s): Humain
Sexe: Masculin
Âge: 60 ans
Localisation: Partout et nul part en même temps!

MessagePosté le: 29/12/2012 18:36    Sujet du message: Rencontre entre Flo et Ava ~ Répondre en citant

    Zut... c'était tout ce qu'il arrivait à dire. Enfin, c'était plutôt la seule chose utile à dire. Ama n'était pas là, lui qui avait si hâte de le voir. Après avoir fait une grosse mission, il voulait revoir la personne qu'il aimait le plus dans le monde. Et non, il allait arriver et allait sûrement voir Florian avant lui. Comme il le voyait bien moins souvent que lui-même... Enfin, c'est bien ce que Ava pensait... Ava l'aurait vu plus vite s'il n'était pas allé faire de prestation. Mais bon, ce n'était pas si grave que ça. Il allait supporter. Il l'avait tellement souvent dans sa vie. Une fois de plus ou de moins, ce n'était pas la fin du monde. Avaritio attendait la réponse de Florian. Il était gentil et poli. En plus, il détestait vraiment qu'on lui fasse se qu'il voulait faire. Donc, en soupirant, il attendit.Après toutes les paroles dites, l'amant d'Amaru commença à parler. Jamais envie de recevoir des câlins? Oui mais, simplement pas de lui! Il en voudrait d'Ama! Il dit ensuite qu'il n'était peut-être pas normal. Avaritio ne put que rire en entendant cela. Il savait qu'il n'était pas normal. On lui avait souvent dire. Mais, la personne à lui avoir dit le plus souvent était sa sœur, Invidia. Quand il avait 18 ans, il lui avait dit qu'elle n'était pas normale. Elle a répliqué en disant que personne dans la famille l'était. Et ce, il ne put rien dire. Elle avait parfaitement raison. Maintenant, il ne peut plus y avoir autant de folie, tous était mort. Mais bon, Ava aimait ne pas être normal. Ça faisait de lui quelqu'un encore plus unique...

    Ayant compris qu'il avait fini de parler, Avaritio commença à partir. C'était complètement normal? Non? Il avait fini, il avait des choses à faire plus urgentes que rester avec lui. Et... disons que l'envie n'y était pas. Mais, avant qu'il puisse partir, Florian lui prit le poignet et le tira à l'intérieur. La porte se ferma et Flo se plaça sur devant, pour qu'il ne sorte pas... Zut. C'était parfaitement évidement, Florian était plus fort qu'Avaritio. Donc, s'il voulait partir, le seul moment était de trouver une explication logique. Et... il avait un autre choix. Il pouvait aussi accepter sa proposition. Soit, de rester avec lui. Mais... il n'était pas rassuré.

    « Au lieu de retourner à tes occupations, tu ne veux pas me tenir compagnie? Je vais me sentir seul sans personne avec moi, tu sais! En plus, il n’est même pas là, alors pourquoi tu ne resterais pas avec moi? On pourrait s’amuser ensemble, qu’en dis-tu? Ça serait marrant. Eh, dis! Je pourrai t’apprendre à aimer les câlins! Ça serait chouette, après tu pourrais en faire à plein de monde!»

    Lui tenir compagnie? Non! Déjà, il paniquait parce qu'il avait été plus longtemps que voulu avec lui. Alors... rester avec lui encore plus... non merci. Qu'il se sente seul! Ce n'était plus son problème! Mais... une phrase lui mit la puce à l'oreille. Disons que... s'amuser ensemble pouvait dire beaucoup de chose. Et... non...Surtout qu'avant de lui reparler, il s'était mis à le regarder. Bon, ok, Ava avait fait exactement la même chose, et on pouvait dire que c'était uniquement de la curiosité. Mais... pas de sa part! À aimer les câlins... Non merci! Bah... Avaritio connaissait ses intentions quand même. Il n'était pas parfaitement imbécile. *Je comprend mieux maintenant...*, pensa-t-il. L'avarice en moins pire fit un pas en arrière.

    «Je ne sais pas exactement ce que tu veux... mais je sais d'avance que je ne veux pas. »

    Disons qu'il commençait à comprendre parfaitement ce qu'il disait... ou plutôt, ce qu'il voulait. Malgré tout, il faisait de gros effort pour le pas le comprendre. Il ne voulait vraiment, mais vraiment pas être enfermé dans une chambre avec lui... Autre chose à faire... Et en plus, il avait presque l'impression que Flo était avec lui que parce qu'il lui en voulait de ne pas avoir raison sur la présence d'Amaru.

    «Laisse-moi sortir... ok, je t'avais dit qu'il allait être présent et il n'est pas là. Je m'excuse... mais, je n'avais aucun moyen de le savoir. Généralement, il est là quand je reviens de mission. Et comme je revenais de mission... j'en ai déduis qu'il serait là pour toi... Maintenant, dégage, je veux sortir...»

    Évidemment, il n'eut aucune réaction de sa part. On riait de lui... yeah! Ava soupira... que devait-il faire? Il voulait sortir mais, comment? Aucune idée. L'avarice avait bien penser à un truc... mais, disons que ça ne lui plaisait pas trop. Il voulait lui apprendre à aimer les câlins. Et alors? S'il lui montrait qu'il aimait ça et que même, il câlinait bien? Mais, dans sa tête, il allait seulement alimenter l'envie. Puis zut... il s'approcha et le prit dans ses bras, lui faisant un câlin.

    «Je suis capable de faire des câlins...j'aime ça mais... pas avec tout le monde, vois-tu? Et... pas tout le temps. »

    Pendant qu'il parlait, sa main se dirigea vers la poignet de porte. Mais, elle s'arrêta. Il voulait sortir mais... Il voulait vraiment qu'il parte. Malheureusement, ça ne semblait pas dans ses intentions prochaines. Il avait abandonné l'idée qu'il avait trouvé avant d'avoir commencé. Voyant qu'il ne trouvait rien, il le lâcha. Advienne que pourra...
Revenir en haut
Florian
Assassin du Crépuscule
Assassin du Crépuscule

Hors ligne

Inscrit le: 01 Juil 2009
Messages: 243
Présence: Présent(e)
Race(s): Humain | Elfe
Sexe: Masculin
Âge: 112 ans / Mai 2013
Localisation: peut-être derrière vous :3

MessagePosté le: 01/02/2013 09:45    Sujet du message: Rencontre entre Flo et Ava ~ Répondre en citant

L’homme recula, disant qu’il ne savait pas exactement ce que l’assassin voulait, mais qu’il savait d’avance ce que lui-même ne voulait pas. Mais, il devait s’en douter, c’était évident, même si ses doute n’était pas exact, il pouvait bien s’imaginer des choses. Plusieurs choses. Florian dissimula un sourire. Il voulait que le cavalier le laisse sortir? Oh, mais ça ne serait pas aussi facile que ça. S’il le laissait sortir, il n’aurait plus personne avec qui s’amuser, et ça serait vraiment dommage qu’il se retrouve tout seul. Il voulait le garder pour lui, maintenant que celui pour qui il était venu n’était pas là.

D’ailleurs, il s’excusait d’avoir ‘mentit’ en quelque sorte, bien qu’il ne pouvait pas vraiment le savoir entièrement, car l’autre pouvait avoir probablement changé de place entre-temps, mais Florian n’en avait rien à faire. Ce qu’il voulait, maintenant, c’était être avec n’importe qui, peu importe de qui il s’agisse. Il expliquait que normalement il était là quand il revenait de mission, mais le fait était que présentement, il n’y avait personne! Alors, il lui faudrait bien un remplaçant pour passer le temps! Alors, quand Avaritio lui demanda de dégager, s’exclamant qu’il voulait sortir, Florian n’esquissa pas le moindre mouvement. C’était juste, hors de question! Il était sa nouvelle proie, alors, pas question de le perdre! Il resterait avec lui que ce soit de gré ou de force.

Puis, soudain, l’homme s’agrippa à lui. Surprit, Florian le regarda sans plus réagir. L’autre affirmait que les câlin il aimait ça, mais pas avec tout le monde et pas tout le temps. Mais Florian n’était pas dupe, il voyait clair dans son jeu. Et d’ailleurs, il semblait vouloir ouvrir la porte. Ce n’était pas vraiment subtil comme approche. Florian ne remua pas un cil, savourant le fait de voir que son ‘prisonnier’ était prêt à lui faire des câlin pour pouvoir sortir et même à affirmer qu’il aimait ça, alors que plus tôt il lui disait le contraire. Pour Florian, c’était amusant à voir. Voyant sûrement que ses efforts ne menaient à rien, Avaritio se décolla de lui. Dommage… Il avait bien aimé qu’il le colle ainsi.

-Donne-moi une seule bonne raison de te laisser partir… et pas de ‘parce que je n’ai pas envie de rester’, okay. Je veux une vraie raison.

Bien que l’autre se soit de nouveau éloigné, Florian s’en rapprochant de nouveau, laissant la porte un peu sans surveillance, mais bientôt, il n’aurait plus besoin de la surveiller. Une fois prêt d’Avaritio, il continuait de lui énumérer les réponses qu’il ne voulait pas entendre, allant de : ‘tu n’as pas le droit de me garder ici contre ma volonté’ à ‘parce que j’ai autre chose de plus important à faire’. Il finit par lui saisir les poignets et tout en continuant de lui parler, il le fit reculer lentement vers le lit où il le fit tomber. Il retint ses poignets d’une main en haut de sa tête, laissant l’autre parcourir la fine peau de sa joue, la laissant descendre jusque dans le coup. Il serait tellement facile de le tuer, mais là n’était pas l’envie. Il voulait autre chose, quelque chose de bien précis, aucune n’envie de meurtre, seulement une simple remarque de passage. Il rapprocha son visage de celui d’Avaritio puis déposa ses lèvres sur les siennes. Puis, il les décolla et se faufila jusqu’à son oreille.

-As-tu peur?, murmura-t-il.

_________________

a vécu 12 sauts (Mort en Mai 2013)
Une rose de : Joey, Algastly
Revenir en haut
Avaritio
Apprenti(e) Garde
Apprenti(e) Garde

Hors ligne

Inscrit le: 26 Déc 2011
Messages: 619
Présence: Présent(e)
Race(s): Humain
Sexe: Masculin
Âge: 60 ans
Localisation: Partout et nul part en même temps!

MessagePosté le: 08/02/2013 13:21    Sujet du message: Rencontre entre Flo et Ava ~ Répondre en citant

    Avaritio connaissait assez bien Florian. Bon, ok, comme avec Amaru, il était rare qu'il montre sa jalousie, ce dernier lui parlait de Flo. Donc, il avait assez bien compris qu'ils s'étaient rencontrés et, que dès la première fois... ils l'avaient faits. Au moins Ava savait que son amoureux Ama allait toujours l'aimer. Son cœur serait à lui et jamais il n'allait est déchiré entre lui et Flo. Avaritio se sentait encore plus impuissant et mal pris connaissant ce que l'autre voulait. Pour résumer la situation : Avaritio se retrouvait en face de Florian, dans une chambre fermé et Florian qui empêchait Ava de sortir. Il fallait vraiment être aveugle pour ne pas comprendre ce qu'il se passait ou ce qui allait bientôt se passer... Il allait essayer de sortir mais, évidemment... ça n,allait pas marcher. Donc, il était parfaitement pris dans la chambre de l'autre.

    «Donne-moi une seule bonne raison de te laisser partir… et pas de ‘parce que je n’ai pas envie de rester’, okay. Je veux une vraie raison.»

    Si on suivait ses critères, il n,avait aucune raison. Ses raisons avaient du sens... mais, Flo ne les voulait pas. Alors, c'est quoi le problème. Ava n'avait aucune chance... Reculant à ce qu'il venait de dire, Florian avançait. Non! Attends... Stop! Plus il avançait et plus Ava reculait. La porte était là et il pourrait sortir. Mais, comme si Flo allait le laisser faire. L'avarice serra les dents, l'entendant dire encore des choses qu'il ne voulait pas entendre.

    «C'est bon! J'ai compris! Ferme-la maintenant!»

    Continuant de lui en énumérer, il lui prit les poignets. Apparemment, ça ne servait à rien. Il le fit reculer encore et encore, jusqu'au moment où il rencontra le lit, avec ses jambes. Florian continua et le fit tomber sur le lit. Ses deux mains furent placées et bien tenues en haut de sa tête. Normalement, Ava arriverait à se défaire. Mais, ce n'était pas quelqu'un plus faible que lui mais, bien quelqu'un de cent fois plus fort. Alors, il était dans la merde. L'autre main de Florian caressait sa joue, descendant jusqu'au cou. Il put s'empêcher de frémir sous son contact. Sans vraiment s'y attendre, il se fit embrasser. Un court baiser simplement. Il se décolla et se faufila jusqu'à son oreille. Il lui demanda s'il avait peur... Peur? Non, pas vraiment...

    «Ce n'est pas de la peur que je ressens... je ne comprends pas ce que tu veux de moi...»

    Ava avait simplement arrêté de détruire ses forces pour rien. Il ne forçait plus des bras, le laissant encore plus le choix de ce qu'il allait faire. Il ferma les yeux cherchant une façon de se sortir de cette situation. Il ne voulait pas se retrouver avec lui pour la nuit... Il le détestait... ça ne lui tentait certainement pas de s'abandonner à lui. Le problème était seulement qu'il était dans une mauvaise situation... Il ne pouvait pas faire grand chose ainsi.

    «Tu comptes... sérieusement... Tu ne veux pas attendre... à la place?»

    Il voudrait tellement qu'il parte... Qu'il décide d'attendre Ama... Au moins, Ama était consentent. Ava était prêt à ne pas faire de crise de jalousie et les laisser ensemble... Mais, il ne voulait pas coucher avec lui... Ava plia une jambe, ne faisant que le déplacer un peu. Alors, il était vraiment mal pris... Vu que Ava ne forçait plus ses bras, Florian devait avoir baisser sa garde? Non? Voilà pourquoi il re força. Miracle! Ce qu'il pensait marcha! Ses mains furent libres! De suite, il plaça ses mains sur ses épaules, l'éloignant de lui.
Revenir en haut
Florian
Assassin du Crépuscule
Assassin du Crépuscule

Hors ligne

Inscrit le: 01 Juil 2009
Messages: 243
Présence: Présent(e)
Race(s): Humain | Elfe
Sexe: Masculin
Âge: 112 ans / Mai 2013
Localisation: peut-être derrière vous :3

MessagePosté le: 01/03/2013 16:08    Sujet du message: Rencontre entre Flo et Ava ~ Répondre en citant

Mais Florian ne voulait pas se fermer, il voulait simplement continuer. Tout en lui parlant de ce qu’il ne voulait entendre comme raison il avait réussi à le faire coucher dans le lit, sur le dos et à l’embrasser, déjà, il marquait un point vis-à-vis lui. Il lui avait même demandé s’il avait peur, juste pour savoir sa réponse, car en réalité, il n’en avait rien à faire, c’était juste amusant à poser. Avaritio lui avait répondu qu’il ne ressentait pas de peur, qu’il ne comprenait pas ce que l’assassin voulait de lui. Florian soupira, ce n’était surement pas assez évident. Il commença alors à lui mordiller le lobe de l’oreille puis laissa une traîner de bisou dans son cou. Alors qu’il allait à nouveau s’emparer des lèvres d’Ava, l’assassin remarqua qu’il avait fermé les yeux.

-Aller, ouvre les yeux… Si je ne te les ai pas bandés, c’est que je te permets de les ouvrir, alors ouvres-les! Tu ne voudrais pas voir noir tout le long.

Florian avait passé sa mains sous le haut de l’homme, la laissant le caresser chaque parcelle de son corps, l’autre retenant toujours ses mains. Il lui demandait s’il ne voulait pas l’attendre, à la place. Non, mais pour qui il le prenait? Attendre, et puis quoi encore? Ce n’était pas comme s’il aimait s’asseoir à se tourner les pouces en attendant que celui pour qui il était venu à l’origine, daigne arriver.

-Et pourquoi j’attendrais tout seul si j’ai trouvé quelqu’un pour me tenir compagnie?

Alors qu’il se penchait sur Ava, ce dernier libéra ses mains et repoussa Florian. Il avait complètement oublié qu’il les lui retenait et avait fini par ne plus trop s’en occuper. Mais il ne le laisserait pas pour autant partir. Il n’avait pas totalement réussit à se sauver (et même si ça aurait été le cas, l’assassin aurait sans doute courut après). Le cavalier s’empressa de les lui ressaisir, mais ne le fit pas recoucher pour autant. Il était donc assit sur Ava, retenant ses poignets un dans chaque main.

-Mais comment je vais faire pour retirer tes vêtements si tu cherches à t’enfuir? Dis-moi... Avec mes dents peut-être ? Tu ne préfèrerais pas plutôt faire ce que je te dis tout en gardant la liberté de tes mouvements ou alors être contraint par la force de le faire?

_________________

a vécu 12 sauts (Mort en Mai 2013)
Une rose de : Joey, Algastly
Revenir en haut
Avaritio
Apprenti(e) Garde
Apprenti(e) Garde

Hors ligne

Inscrit le: 26 Déc 2011
Messages: 619
Présence: Présent(e)
Race(s): Humain
Sexe: Masculin
Âge: 60 ans
Localisation: Partout et nul part en même temps!

MessagePosté le: 04/03/2013 22:29    Sujet du message: Rencontre entre Flo et Ava ~ Répondre en citant

Avaritio fut surpris de lui-même. Il avait quand résisté à deux choses extrêmes. Quand un homme ou même une femme lui faisait cela, il n'arrivait plus à se tenir. Mais, avec Florian, il avait peut-être la réelle haine et la jalousie qui étaient venues aider. Il se rappelle, vers ses 18 ans, quand Invidia et lui-même avaient couché ensembles pour la première fois... Il avait découvert un de ses points sensibles à ce moment là. Le fait qu'il soit capable de résister à Florian quand il lui mordillait le lobe de l'oreille était un exploit en soi. Ses yeux s'étaient fermés simplement par réflexe. En fait, c'était simplement pour se contrôler. En fermant les yeux, il pouvait se concentrer. Mais non! L'autre lui dit d'ouvrir les yeux, puisqu'il avait droit et qu'il ne voulait pas qu'il les ferme. Alors, comment il voulait qu'il résiste, avec ses caresses en plus??? Aucune chance de résister, il avait beau essayé... Il avait essayé n'importe quoi mais non... Attendre tout seul ou obliger l'amoureux de son amant de devenir son amant? Avaritio prendrait quel choix dans ce cas là? Lui aussi, il tiendrait compagnie à l'autre... Bien plus intéressant que ce qu'il devrait faire.... peut-être que le seul problème d'Avaritio était qu'il ne pensait pas avoir le choix? Certes, il n'avait pas trop le choix. Dans sa position actuelle...

Après avoir profité de l'ouverture qu'il avait vu, il se redressa. Non, il voulait partir. Comme ça, en partant, il allait avoir la possibilité de se calmer et de ne pas se faire avoir par Florian. Heureusement, Florian semblait un peu déstabilisé fasse aux gestes d'Ava. Mais cette surprise ne dura pas longtemps... Bien que l'avarice pensait que c'était une bonne idée, c'était tout le contraire... Il n'était pas encore parti qu'il lui reprit les poignets, encore assis sur lui. Une fois de plus, il ne pouvait plus bouger. Ses bras étaient en possession de Florian.

«Tsst»

Encore une fois, il essaya de forcer. Mais non... Florian était bien plus fort que lui «Mais comment je vais faire pour retirer tes vêtements si tu cherches à t’enfuir? Dis-moi... Avec mes dents peut-être ? Tu ne préférerais pas plutôt faire ce que je te dis tout en gardant la liberté de tes mouvements ou alors être contraint par la force de le faire?» Il allait inventer... Le déshabiller avec ses dents, peut-être que ça serait une bonne idée... Il ne voulait juste pas le laisser faire! Mais, quand même... Plus le temps avançait et moins Ava arrivait à se retenir. En plus... sa proposition était tentante. Garder la liberté de ses mouvements et faire ce qu'il disait... Ou bien faire ce qu'il disait sans avoir la possibilité de bouger. Pendant un long moment, il le fixa. Ça fait longtemps qu'il essayait de supporter. Finalement... ça serait plus simple se laisser faire. Mais, le peu d'orgueil qu'il avait lui empêchait de le laisser gagner. Il dévia le regard et arrêta de le regarder. Finalement... Florian semblait avoir gagné hein? Il arrêta de forcer. Et même si Avaritio forçait, ça ne servirait à rien comme l'autre était bien plus fort que lui. «C'est bon... t'as gagné...»

Florian arrêta de forcer et Ava défit ses mains des siennes. En un coup sec, il les retira. «J'ai accepté de faire ce que tu dis... même d'y prendre du plaisir. Laisse-moi libre de mes mouvements par contre! » Bon, il l'avait dit. C'était maintenant consentent qu'ils allaient coucher ensemble. Avaritio venait tout juste de dire qu'il voudrait bien... Pour lui démontrer plus clair ce qu'il voulait... et ce qu'il acceptait de faire pour ça, il détacha les trois premiers boutons de sa chemise. Message envoyé à Florian : tiens, je peux t'appartenir pour l'instant!. Malheureusement, bien qu'il ne voulait pas avant cela, il était quand même humain. Il a pris la solution la plus facile... D'un seul mouvement rapide, Avaritio empoigna le chandail de Florian et le rapprocha de lui. Il posa rapidement ses lèvres sur les siens, en un court baiser. Par contre, il se retira tout de suite et fixa Florian, lui disant d'un certain sens qu'il était capable lui aussi... «je suis capable moi aussi...»


{{Bon, fallait faire avancer les choses un peu =) MP s'il a un problème. Je t'aime <3 Love RP pas tellement de qualité, pardon Sad}}
Revenir en haut
Florian
Assassin du Crépuscule
Assassin du Crépuscule

Hors ligne

Inscrit le: 01 Juil 2009
Messages: 243
Présence: Présent(e)
Race(s): Humain | Elfe
Sexe: Masculin
Âge: 112 ans / Mai 2013
Localisation: peut-être derrière vous :3

MessagePosté le: 02/04/2013 17:17    Sujet du message: Rencontre entre Flo et Ava ~ Répondre en citant

Florian aimerait bien que l’autre ne tente plus de s’enfuir, mais en même temps, c’était tout de même amusant de le voir se débattre pour s’enfuir. Puis, l’autre cessa de se débattre, lui avouant qu’il avait gagné puis libéra ses mains d’un coup sec. Hum, il acceptait de faire ce qu’il voulait… cela cachait-il le fait qu’il voudrait se sauver à la moindre ouverture? L’assassin devrait le surveiller, mais il accepta tout de même de le laisser libre de tout mouvement. S’il oserait s’enfuir une autre fois, Florian pourrait lui planté son arme dans les paumes pour être sûr qu’il reste, et cela lui donnerait plus de liberté… Tiens, pourquoi n’avait-il pas pensé à cela plus tôt? Bon, on s’en fou, l’important était que l’autre accepte maintenant d’avoir baisser toute résistance.

Florian regarda Avaritio détacher sa chemise, s’empêchant tant bien que mal de ne pas accélérer les choses, puis leurs lèvres se lièrent brièvement, l’autre lui affirmant qu’il était capable lui aussi. Florian sourit en coin. Il fit parcourir son index sur le torse d’Avaritio, achevant par la même occasion de la déboutonner entièrement. Tout en le caressant de l’une de ses mains, il détacha sa chemise noire, la laissant glisser le long de ses épaules, puis caressa la joue d’Avaritio.

-Je suis content que tu t’offres aussi facilement à moi… Tu sais que je t’aime déjà…

Florian lia leurs lèvres ensemble en un baiser bestial, puis descendit le long du torse, lentement, embrassant chaque parcelle de son corps lorsqu’il se heurta à un obstacle de taille qui l’empêchait d’aller plus loin. Florian passa sa langue à la frontière qui l’empêchait de s’attaquer à l’objet de sa convoitise avant de se redresser puis d’user de ses mains pour détacher les pantalons de l’homme. Puis il fit de même avec les siens avant de se coller contre le corps d’Avaritio.

-Tu sais, rien ne t’empêche de me faire le même traitement, tu sais…

À peine avait-il dit cela, qu'il parsemais à nouveau de baiser son corps. Cette fois, aucun obstacle ne l'arrêterait pour l'empêcher d'atteindre son but.


(dsl, c'est vraiment null je trouve x_X)
_________________

a vécu 12 sauts (Mort en Mai 2013)
Une rose de : Joey, Algastly
Revenir en haut
Avaritio
Apprenti(e) Garde
Apprenti(e) Garde

Hors ligne

Inscrit le: 26 Déc 2011
Messages: 619
Présence: Présent(e)
Race(s): Humain
Sexe: Masculin
Âge: 60 ans
Localisation: Partout et nul part en même temps!

MessagePosté le: 18/04/2013 20:54    Sujet du message: Rencontre entre Flo et Ava ~ Répondre en citant

Public averti ~
    Avaritio se trouvait stupide. Il avait accepté et il lui avait dit. Il aurait pu juste quitter et rien faire… Quitter… bon, on s’entend que ce n’était pas facile quitter avec Florian qui l’en empêchait… Il ne voulait pas lui appartenir… Mais c’était trop tard… Il avait dit oui… Bon, il ne l’avait pas dit textuellement mais disons que ce qu’il avait fait – l’embrasser – assez clairement. Il n’allait plus essayer de s’enfuir et il allait le laisser faire. Avaritio n’était pas le genre de personne à se casser la tête. Bon… si. Mais quand l’autre était insistant disons que ce n’était pas trop possible pour lui de résister. Faut dire que c’était surtout un manque de patience.

    Tout de suite après sa dernière phrase, Florian vint mettre son doigt sur son torse et le laissa descendre. Il détacha sa chemise au complet et laissa tomber sa chemise noir sur ses épaule tout en caressant son torse d’une main. Bien malgré lui, le corps d’Avaritio frémit sous ses caresses. Oui, il aimait ça… Comment ne pas aimer? Il ne le regardait pas dans les yeux quand il plaça sa main sur sa joue et la caresse. Certes, il s’était peut-être donné à lui … ça ne voulait pas dire que les sentiment allait entrer. Il dit quelque chose par la suite qui énerva Avaritio… vraiment : je suis contente que tu t’offres aussi facilement à moi, je t’aime déjà… ou quelque chose qui ressemblait à ça. C’était le cadet de ses soucis. Avant qu’il eut le temps de dire quelque chose, il se fit embrasser, bestialement. Ne voulant pas il y a quelques secondes, il ne pouvait pas refuser un baiser ainsi. Sa main se plaça derrière la tête de son très certainement prochain amant et il participa activement au baiser.

    Les lèvres de Florian commencèrent à descendre en l’embrassant. Des frissons se formèrent sur son corps. Il ferma les yeux et il arrêta… Il eut un soupir d’agacement… Pourquoi donc ça devait apparaître là? Florian lécha son ventre, à cet endroit et ça faisait du bien. Sa langue était douce. Il se redressa et détacha son pantalon, pour avoir libre accès, disons. Il lui dit par la suite qu’il n’avait rien qui l’empêchait de faire la même chose. SI ! Il avait quelque chose qui l’en empêchait ! Deux choses même ! Le fait qu’Ava ne voulait vraiment pas le faire… et que deuxièmement, Flo était sur lui et qu’il ne pouvait pas se retourner. AH ! «Même si je voulais, je sais même pas si tu me ferais assez confiance…» Ava le regarda et sourit. Ça le faisait assez rire et il aimait ça… Et puis, vaut mieux en profiter parce que, de toute façon, il allait se retrouver à faire l’amour avec lui.

    Comme il venait de lui proposer, Ava se retourna et se mit sur lui. Peut-être que ça ne resterait pas ainsi pour longtemps mais bon. Il retira pour de bon sa propre chemise et la déposa sur le sol, près du lit. Il posa ses lèvres sur les siennes. Ouais… pourquoi ne pas en profiter? Il descendit dans son cou et l’embrassa là. Il sortit la langue et lécha son cou avant de descendre sur son torse. Tout en descendant, ses mains passaient derrière en le caressant. «Finalement, s’pas si pire que ça…» Il avait remonté et l’avait embrassé à nouveaux. Il se redressa un peu et le regarda. «J’irais pas plus loin moi. Vas-y, tu as ma permission et tu l’aurais eu même si je te l’avais pas dit.» Il arrêta et eut un sourire.


Revenir en haut
Florian
Assassin du Crépuscule
Assassin du Crépuscule

Hors ligne

Inscrit le: 01 Juil 2009
Messages: 243
Présence: Présent(e)
Race(s): Humain | Elfe
Sexe: Masculin
Âge: 112 ans / Mai 2013
Localisation: peut-être derrière vous :3

MessagePosté le: 28/05/2013 09:31    Sujet du message: Rencontre entre Flo et Ava ~ Répondre en citant

Pour publique averti!

Florian continuait de faire parcourir ses lèvres sur son corps, l’écoutant d’une oreille discrète. Il laissait parcourir ses mains sur son corps à la recherche du moindre endroit sensible de l’homme.

- Bah, tant que tu n’attente pas à ma vie, que tu ne tentes pas de t’enfuir, je risque pas de me fâcher…

Il laissa l’autre le retourner sur le dos, se laissant contrôler telle une marionnette, mais restait toujours prêts à bondir au moindre geste qui trahirait une tentative de fuite ou de meurtre. Il ne devait pas le laisser partir, et gagner sa liberté ainsi… non, il la gagnerait autrement en passant par lui. Il fit parcourir ses doigts sur le torse d’Avaritio, puis se dernier vint l’embrasser de lui-même, sans qu’il ait eut à aller chercher le baiser. C’était un bon début, selon lui. Il laissa l’autre le lécher le cou, descendre sur son torse, le caresser, en ayant de besoin. Puis Avaritio lui dit que ce n’était pas si pire et revint l’embrasser.

-Normal, c’est avec moi…

Lorsque l’homme lui annonça qu’il n’irait pas plus loin, Florian parut déçu. Il avait prit goût au caresse de l’homme. Certes, il aurait pu le forcer à continuer en y allant toujours contre son gré, mais Florian avait une toute autre idée en tête. Il embrassa les lèvres souriantes d’Avaritio, puis le ramena de nouveau sous lui.

-Alors comme ça, ça te plaît? Aurais-je gagné?

Florian affichait un sourire. Était-ce vraiment le cas. Lasse de jouer avec Avaritio et entra en lui sans prévenir. L’autre l’avait tellement amusé qu’il en avait oublié le but premier de ce manège qui n’était que de le prendre. Après s’être ainsi procurer du plaisir, il libéra l’autre et s’allongea à ses côtés.

-Mouais, j’t’aime bien…, dit-il en retrouvant son souffle.


(Bon, pas tellement fière de mon post mais bon... J'ai fait un peu vite aussi, si y'a de quoi, MP x-x...)
_________________

a vécu 12 sauts (Mort en Mai 2013)
Une rose de : Joey, Algastly
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 08/12/2016 10:20    Sujet du message: Rencontre entre Flo et Ava ~

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Chevaliers d'Émeraude - JDR recommandé par le site officiel - Version 7 Index du Forum -> Évènements -> Rp Stand-by Toutes les heures sont au format GMT - 4 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Crédits - Le forum a été créé en 2005 par Deelylah. Le design et le codage ont été réalisé par Chlotilde avec l'aide de Camellia et Sahvanna. L'univers du forum est fortement inspiré de la saga Les chevaliers d'Émeraude d'Anne Robillard. Toute reproduction partielle ou totale de ce forum est interdite.


Portail | Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky