Index - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
Règlements & contexte - Encyclopédies - Annonces - Recherches - Questions - FAQ - Partenariats - Parrainage - Ateliers - L'infolettre
Evelyn d'Elfe

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Les Chevaliers d'Émeraude - JDR recommandé par le site officiel - Version 7 Index du Forum -> Recensement -> Recensement -> À trier
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Evelyn
Noble
Noble

Hors ligne

Inscrit le: 25 Jan 2013
Messages: 4
Présence: Présent(e)
Race(s): Elfe
Sexe: Féminin

MessagePosté le: 28/01/2013 23:04    Sujet du message: Evelyn d'Elfe Répondre en citant

Informations personnelles

Nom : d’Elfes
Prénom : Evelyn
Surnom : «La petite»
Âge : 25
Sexe : Féminin
Race : Elfe

Informations physiologiques et psychologiques

Physique :
L’elfe est tel un vieux classique qui ne se démode pas… soit l’image de cette formule gagnante d’un teint de pêche couronné d’une chevelure châtaine ondulée, enrobée d’une fine silhouette et décoré d’oreilles pointues. Le joyau de ce spectacle sont ses pupilles pers, alternant entre le bleu, le vert et parfois même le gris.
Signes particuliers :
Parfois, Evelyn exprime de vive-voix une pensée qu’on croit être dite à elle-même… Or, elle essaie plutôt de se consoler en disant à voix haute ce qu’elle aurait aimé partager avec celle qui lui a fait don d’une identité… Elle n’est aucunement différente des gens qui tentent d’envoyer un message à leurs proches défunts, malgré qu’ils sachent que ces mots ne se rendront jamais jusque dans les Plaines de la lumière. En bout de ligne, est-ce vraiment important si on la croit folle de s’adresser à elle-même?
Caractère :
Evelyn est telle une mélodie… Il y a quelque chose en elle qui fait en sorte que les gens qui croisent son chemin se sentent interpellés par son essence. Elle est à l’image d’une ballade, toujours en symbiose avec sa compositrice qu’est la nature et ses notes respirent la bienveillance. Elle est telle le jardin où elle passe le clair de son temps; là où elle peut pleinement laisser jouer son refrain, soit se remémorer la perte qui a fait de son brouillon la version finale de sa chanson. Ce crescendo ne joue que pour ses oreilles; il est cette ultime représentation du tourment qui se répète en boucle dans son esprit. Des notes rapides personnifiant le remord d’écouter cette composition qui n’était guère pour elle… puis des notes plus lancinantes de la peur qu’on ne cherche à approfondir la compréhension de cette mélodie pourtant si attrayante… Malgré tout, elle laisse le souvenir de sa finale qui tend la main à tous les cœurs, cette finale qui est comme un effluve d’un parfum vanillé.
Ce que votre personnage aime :
Rien ne fait plus plaisir à Evelyn de retourner à son état naturel, soit à retrouver sa réelle identité de «La petite»… Cette première appellation qu’elle ait connue, celle qui LA décrit et qui n’est aucunement destinée à une entité longtemps disparue. Cet état de nature, elle le retrouve dans le jardin de sa demeure. C’est un endroit de toute beauté où elle peut se laisser aller à la contemplation de la faune et la flore. Elle n’a plus à y prétendre d’être une autre. Elle ne doit plus satisfaire les exigences de personne. Il n’y a qu’elle et ce petit univers naturel.
Ce que votre personnage n'aime pas :
Ironiquement, malgré sa réputation de livre ouvert, Evelyn n’apprécie pas que l’on tente de gratter plus que la surface de son existence. Elle évite les discussions portant sur da «douce et tendre enfance». Elle fuit toute situation où on cherche à explorer le fond de sa vie. Elle préfère les discussions mondaines sur la température, la mode actuelle, la littérature ou tout ce à quoi on pourrait s’attendre d’une noble. Elle n’est pas à l’aise d’exhiber sa personne, que ce soit au sens moral ou physique. En d’autres mots, elle supporte mal qu’on tente de découvrir davantage sur elle que ce qu’elle est prête à montrer.
Talent(s)/compétence(s) :
L’elfe n’a rien de plus à offrir que la personne au statut noble suivante… Elle n’a pas de talent marqué pour un art quelconque, ne serait-ce peut-être que l’aménagement paysager et les arrangements floraux. Le seul talent qu’on lui reconnait avec plaisir est celui de se faire aimer de tous. Il est, force d’admettre, très difficile de détester Evelyn. Ses valeurs sont au bon endroit et elle est toujours ouverte aux compromis. Elle n’a pas plus de comportement extrémiste qui pourrait créer de sentiments négatifs envers sa personne. Elle s’implique dans sa communauté, ce qui fait en sorte qu’on ne peut lui reprocher d’être apathique. Enfin, elle sait reconnaître qu’est loin de la perfection. Elle n’est qu’une personne qui est généralement de bon-vivant.
Faiblesse(s)/phobie(s) :
Il n’y a que deux choses qui font trembler de peur la jeune noble qu’est Evelyn. La première est la peur de perdre ses proches. Elle a déjà perdu un être cher à un jeune âge et elle a encore peine à s’en remettre. Elle redoute le moment où ses parents la quitteront également. Ce n’est pas tant la solitude qui l’effraie, mais bien de ne plus pouvoir interagir avec ces personnes importantes qui ont pourtant sculpté sa vie et son identité. Elle serait une personne méconnaissable si les gens qui l’entourent avaient été différents. Et puis, elle ne tient pas particulièrement à revivre la douleur de la perte d’un être cher…
Ensuite, sa deuxième peur est de se retrouver seule dans le noir. Son excellente vision elfique n’a malheureusement aucun effet rassurant pour elle. La simple idée de se retrouver sans compagnie dans un lieu non éclairé la fait frissonner d’horreur. Elle ne peut chasser le souvenir de son enfance, soit cet instant où elle avait été poursuivie dans la noirceur la plus absolue et abandonnée à son sort durant une tempête. Elle craint le noir, tout simplement.
Orientation sexuelle : Hétérosexuelle
Pouvoir(s) :
Étant une elfe pure, elle possède les pouvoirs raciaux que sont le camouflage, la télépathie et l’empathie.

Informations sociales

Royaume d'origine : Elfes
Royaume de résidence : Elfes
Relation/Famille/Clan : Son père, Elros (PNJ) et sa mère Elena (PNJ) sont la seule famille qu’elle ait connu et qu’il lui reste.

Informations historiques

Histoire :
«Ne pleure pas, car je ne suis pas triste.»

Qu’étaient ces mots réconfortants face à une jeune noble vidant le contenu de son estomac le moment suivant? Le visage pâle, la frêle Evelyn souriait malgré tout dans ce bref moment de lucidité que lui accordait l’ergotisme dont elle était atteinte. Ce visage serein était le dernier vestige de la jeune noble qui, désormais, était recouverte de desquamations et parsemée de peau nécrosée. Cet instant, figé dans l’écoulement du temps, n’était que l’œil dans une tempête d’hallucinations dont était victime la malade. Celle-ci n’avait plus le complet contrôle de son monde; bouger, vivre, cela n’était plus plus que des mots du passé pour elle.

En dépit de sa souffrance, Evelyn était devenue un objet d’affliction et de honte. Comment ses parents, de nobles gens de la race elfique, avaient-ils pu laisser leur progéniture être touchée par un mal aussi ignoble que l’ergotisme? Qu’ils soient rongés par le remords d’avoir permis à leur fille unique de passer quelques mois au cottage d’un cousin n’allégeait pas leur peine. Tous les habitants de la maisonnée gardaient difficilement leurs larmes à la simple pensée d’Evelyn étendue dans son lit. Personne n’étouffait leurs sanglots lorsqu’il devenait nécessaire de tenir la fillette en place, cette dernière imaginant de vils démons, criant et se débattant. La dame de compagnie d’Evelyn, qui était environ du même âge, trouvait particulièrement difficile de voir la vie filer entre les doigts de celle qu’elle considérait être son unique amie, cette sœur et famille qu’elle n’avait jamais connu.

«Ne pleure pas, le noir n’est pas si effrayant.»

Evelyn avait prononcé ces paroles tout en déposant une main bienveillante sur l’épaule de sa dame de compagnie. La nuit était plus noire que l’encre et de violents vents déferlaient sur Elfe. La noble aux boucles d’or se souvenait encore de l’arrivée de son amie quelques mois auparavant. Le père d’Evelyn, Elros, avait trouvé la fillette dans les pénombres de la forêt, couverte de boue et recroquevillée sur elle-même. Elle avait été forcée dans ce coin reculé de la nature par de jeunes adolescents qui s’étaient amusés à l’effrayer en la poursuivant méchamment un soir de tempête. Transie de peur, elle n’avait osé bouger malgré sa bonne vision nocturne. Elle n’avait ni nom, ni parent avait-elle dit à Elros. On l’appelait «La petite» au village et, parfois, on prenait pitié de cette orpheline et on lui faisait cadeau de nourriture. Cependant, personne n’osait la prendre sous leur aile puisqu’ils avaient tous des problèmes plus grands, avait-elle raconté. Elros ne put rester immuable devant un tragique abandon de la jeunesse elfique… d’autant plus que cette orpheline ressemblait à sa douce Evelyn en vacance chez un cousin. Sans hésiter, il prit «La petite» dans ses bras et la porta jusque chez lui. Il allait faire ce que personne d’autre n’avait fait auparavant et donner un toit à cet enfant abandonné à lui-même dans la nature.

«Ne pleure pas, car je serai toujours avec toi.»

Les deux jeunes elfes fixaient les yeux de leur compagne, étant main dans la main… La fin était proche pour Evelyn. À chaque jour, elle perdait un peu plus d’elle-même. Chaque moment de lucidité se transformait rapidement en une discussion sincère et profonde entre Evelyn et «La petite». Elles profitaient de chaque seconde afin d’apaiser la misère de l’une, d’attiser la brûlante douleur de l’autre. L’orpheline promettait à sa copine qu’elle ne quitterait jamais son chevet… alors qu’Evelyn, elle, promettait également de veiller sur «La petite» à partir des Plaines de la lumière.

«Ne pleure pas, demain apportera un nouveau jour.»

Evelyn, malgré son jeune âge, était consciente que son départ ne signifiait pas la fin du monde. L’univers continuerait de faire tourner ses rouages tel qu’il l’avait toujours fait depuis la nuit des temps… Ainsi, elle usait de ses dernières forces afin de rendre son passage à trépas plus facile pour ses proches.

Un jour d’automne, elle se retrouva enfin elle-même… bien que ce fut de courte durée. Le moment était venu pour elle de fermer les yeux à tout jamais mais, avant cela, elle avait un ultime message à laisser à celle qui veillait à son chevet depuis le début de ce calvaire. Il ne lui restait qu’une seule chose à faire… «Tu sais quoi? Je crois t’avoir trouvé un nom…» entama-t-elle en tenant fermement la main se «La petite». «Je te donne ce nom, qui est le mien : Evelyn.»

«Ne pleure pas, un autre soleil brillera sur toi.»

Ce conseil final, Evelyn le porte dans son cœur à ce jour. Il y a vingt ans, elle reçut le nom de sa tendre amie qui était sur son lit de mort. Avec ce nom venait une vie nouvelle, un renouveau d’espoir. Elle qui n’avait jamais eu d’identité propre, car elle n’avait jamais connu ses parents, possédait un avenir brillant dans un confort remarquable. S’il lui arrive parfois d’avoir le cauchemardesque sentiment de vivre une série de mensonges, elle est néanmoins reconnaissante d’être enfin sortie de la noirceur de l’anonymat. Il ne passe pas un jour sans qu’elle ne remercie sa défunte amie de lui avoir donné une nouvelle chance à la vie. En effet, chaque jour apporte son lot de nouveauté et Evelyn sait pertinemment qu’elle n’aurait eu chance de sentir ces nouveau rayons réchauffer sa peau si ça n’était de cette sœur de cœur qu’elle a perdu à l’ergotisme. Avec cela en tête, elle vit chaque jour pleinement en guise de commémoration pour Evelyn, la vraie Evelyn.

Fonction : Noble

Nom : Mesa
Âge : 23 ans
Autres personnages sur le forum : Aucun
Présence : Je poste environ une fois par semaine, étant un peu occupée avec les études.
Où avez-vous connu le forum? J’y étais il y a quelques années.
Code du règlement : Ok, par Iphigénie.

_________________


Dernière édition par Evelyn le 05/02/2013 23:38; édité 8 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 28/01/2013 23:04    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Iphigénie
Chevalier d'Ambre
Chevalier d'Ambre

Hors ligne

Inscrit le: 15 Nov 2012
Messages: 572
Présence: Présent(e)
Race(s): Humain
Sexe: Féminin
Âge: 20 ans
Génération: Exception
Localisation: Ambroisine, Ambre

MessagePosté le: 28/01/2013 23:12    Sujet du message: Evelyn d'Elfe Répondre en citant

Rebienvenue sur le forum, puisque tu y as déjà été. (: Et j'adore ton histoire!

    En attente

_________________
Revenir en haut
Evelyn
Noble
Noble

Hors ligne

Inscrit le: 25 Jan 2013
Messages: 4
Présence: Présent(e)
Race(s): Elfe
Sexe: Féminin

MessagePosté le: 05/02/2013 23:40    Sujet du message: Evelyn d'Elfe Répondre en citant

Présentation terminée, malgré la maigre description physique... -_-; J'ai la flemme de développer davantage. J'espère que ça va quand même, le principal est là.
_________________
Revenir en haut
Iphigénie
Chevalier d'Ambre
Chevalier d'Ambre

Hors ligne

Inscrit le: 15 Nov 2012
Messages: 572
Présence: Présent(e)
Race(s): Humain
Sexe: Féminin
Âge: 20 ans
Génération: Exception
Localisation: Ambroisine, Ambre

MessagePosté le: 06/02/2013 14:21    Sujet du message: Evelyn d'Elfe Répondre en citant

    Présentation acceptée.

_________________
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 08/12/2016 10:19    Sujet du message: Evelyn d'Elfe

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Les Chevaliers d'Émeraude - JDR recommandé par le site officiel - Version 7 Index du Forum -> Recensement -> Recensement -> À trier Toutes les heures sont au format GMT - 4 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Crédits - Le forum a été créé en 2005 par Deelylah. Le design et le codage ont été réalisé par Chlotilde avec l'aide de Camellia et Sahvanna. L'univers du forum est fortement inspiré de la saga Les chevaliers d'Émeraude d'Anne Robillard. Toute reproduction partielle ou totale de ce forum est interdite.


Portail | Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky