Index - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
Règlements & contexte - Encyclopédies - Annonces - Recherches - Questions - FAQ - Partenariats - Parrainage - Ateliers - L'infolettre
Finnagàn, le Titan d'Ipoca

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Les Chevaliers d'Émeraude - JDR recommandé par le site officiel - Version 7 Index du Forum -> Recensement -> Recensement -> Erinya
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Finnagán
Empereur Rouge
Empereur Rouge

Hors ligne

Inscrit le: 09 Fév 2013
Messages: 54
Présence: Présent(e)
Race(s): Elfe noir
Sexe: Masculin
Âge: 135 ans
Localisation: Beside you

MessagePosté le: 10/02/2013 14:42    Sujet du message: Finnagàn, le Titan d'Ipoca Répondre en citant


Informations Personnelles


Nom ~ D'Osentalt.
Prénom ~ Finnagàn.
Surnom ~ Finn' ou Gàn pour les particuliers. Sinon, dépendamment de l'interlocuteur, ce sera : Maître, Directeur, Seigneur, Majesté, Tyran, le Titan d'Ipoca -ou Chéri-.
Âge ~ 135 ans.
Sexe ~ Homme.
Race ~ Elfe noir.



Informations Physiologiques et Psychologiques


Physique ~ Le Titan d'Ipoca ne porte pas son nom pour des raisons banales. Et pourtant, il n'est pas si impressionnant... à première vue! Car malgré sa bonne musculature bien développé, qu'il ne soit pas géant mais tout de même assez grand, il est d'une résistance à étonner le plus puissant des titans. C'est comme si le seuil de douleur normal avait été, pour lui, relever a un si haut niveau qu'il pouvait s'entraîner sans relâche, courir sans s'essouffler, et se retrouver blesser sans ralentir. Sa peau est pourtant pâle comme bien d'autres de sa race, légèrement plus dure mais seulement du à l'entraînement.

Sinon, il a aussi des traits tout à fait banal pour un elfe noir. Ses fines oreilles pointues sont en tout point semblable à celles des autres de sa race, tout comme ses canines prédominantes et ses griffes qu'il lime pour qu'elles soient dangereuses sans pouvoir le blesser lui-même -ce qui serait difficile- ou blesser ceux qu'ils touchent. Ses cheveux sont d'une sorte de blanc qui absorbe les couleurs chaudes, au contraire de son épouse -elle c'est le bleu qui est une couleur froide-, il a souvent l'air d'avoir les cheveux blonds. Ses yeux quant à eux, sont dorés et assez impressionnants, non pas par leur couleur, mais l'intensité de son regard. Il peut soutenir le vôtre sans même cligner des yeux durant un temps quasi inquiétant. Il ne cède jamais le premier -à moins qu'il soit face à son épouse mais la situation est alors différente, il ne désire pas l'affronter.

Sinon, il porte généralement des vêtements solides, légers mais protecteurs. Il est un guerrier dans l'âme, alors il s'habille toujours comme s'il allait partir en guerre. Car oui, en guerre, il porte des vêtements protecteurs avec des protections de carapace solide, mais jamais d'armure. Il n'en a pas besoin, cela le ralentit et le dérange. Ses vêtements lui permettent toujours une immense liberté de mouvement. Les teintes... il se fiche pas mal de la couleur. C'est même limite si ce n'est pas son épouse qui commande ses tenues. Bien sûr, pour les grands évènements, il s'habille comme le seigneur qu'il est... avec quelques protections solides au niveau du torse, devant et derrière, et sur d'autres endroits spécifiquement sélectionnés!

Signes particuliers ~ Sans doute la teinte blonde que peut prendre sa chevelure. Sinon, vite comme ça, il n'est pas différentiable d'un autre. C'est lorsqu'il vous regarde au fond des yeux, comme s'il lisait votre âme, qu'on peut le différencier d'un autre elfe noir. Ou encore lorsqu'il se bat, alors qu'il pousse les ennemis et avance à une vitesse effrayante.

Caractère ~ À première vue, cet homme ne semble pas réellement avoir de personnalité. Il apparait toujours imperturbable, froid. Il ne laisse pas passer ses émotions et parle très peu... en public! Car en privé, il est un passionné. Tout ce qu'il fait, il le fait avec toute son âme. Il se donne à fond pour ce qu'il aime et ne lâchera jamais prise. Son travail, il ne le quitterait pour rien au monde. Et non, même pas son épouse! C'est pour cela qu'il se sépare régulièrement d'elle pour aller à son académie. Et là-bas, il est à nouveau froid, distant, autoritaire. Et pourtant, il exécute ses tâches sans jamais broncher, il prend son rôle au sérieux et n'a jamais failli à sa tâche. Les gens qui passent à l'académie en ressorte toujours en élite. Les autres, ils les rabaissent à la caste esclaves ou servants, cela dépend si c'est avec gré ou pas.

Peut-il aimer? Sans doute, mais pour lui, le sexe et la passion, c'est la même chose. L'amour est une notion abstraite vers laquelle il ne sait jamais vraiment engager. Cela a des intérêts, ou non. Son épouse, il trouve qu'elle a ce petit quelque chose qui fait qu'il l'apprécie bien. Elle lui ressemble sur certains points et le complète sur d'autre. Il l'apprécie, ça oui, ça ne fait aucun doute. L'amour? Encore une fois, trop abstrait. Il n'embarque pas dans les émotions fortes, perd rarement patience et ne déteste pas. Il est un meneur, mais aussi un excellent soldat. Autant il peut mener une armée avec une main de fer, autant il peut suivre les ordres sans jamais broncher ni poser de questions. Il est loyal à la cause et ne faillira jamais envers Alecto.

Quant à son épouse, ils ne sont pas engagés dans un couple monogame et le savent, mais ils se sont entendus, sans jamais vraiment en parler, que leurs autres relations allaient demeurer discrètes. Il ne veut jamais la surprendre avec un homme, ni l'inverse. Il est tout de même plutôt possessif. D'ailleurs, ses esclaves, il ne tolère pas que son épouse, ou n'importe qui d'autre, leur donne une leçon sans avoir d'abord passer par lui. Ce sont ses servants, c'est à lui de donner la punition. D'ailleurs, les traîtres, il est habitué de leur trancher la tête lui-même. C'est ainsi que cela fonctionne. QUant à l'honneur... l'honneur... en a-t-il vraiment? Sans doute, mais dans un sens différent que celui qu'on connait. En fait, ce serait sans doute plus une certaine fierté. Il est sûr de lui, il se connait, et se fait confiance.

Ce que votre personnage aime ~ Ce qu'il aime? Encore une fois, il n'aime pas vraiment. Mais il apprécie certaines choses. Il apprécie la famille, il les respecte et il est loyal. Il apprécie une bonne guerre et des combats qui en valent la peine. Il a un immense respect pour celui qui peut lui tenir tête en combat singulier. Il apprécie qu'on lui tienne tête, jusqu'à une certaine limite bien sûr. Mais les gens qui ont du caractère ont leur place en ce monde. Il a une certaine hésitation en ce qui concerne les personnages avec des pouvoirs assez impressionnant mais il respecte ce don et ne se montre pas mauvais. Sinon, qu'est-ce qu'il peut apprécier... s'entraîner. Sentir ses muscles qui lui tirent, le vent qui lui arrache la peau, l'eau qui lui résiste. C'est rare que ça lui arrive, vu son incroyable résistance. Mais il n'en reste pas moins qu'il pousse continuellement ses limites. Après tout, il est un passionné, il ne fait pas les choses à moitié!

Ce que votre personnage n'aime pas ~ La trahison, bien sûr. Il dédaigne tous ceux qui sont accusés de trahison. Il n'a aucune pitié et rejette les faibles, il les a en horreur. Il considère qu'ils sont une honte à la société. Probablement que s'il avait un enfant faible, il n'hésiterait pas à lui trancher la tête ou à le transpercer de son arme. Bien sûr, jamais à l'encontre de son épouse. Il a encore plus en horreur de se froisser dans son couple. Il n'aime pas la chicane et l'évite même. Bien sûr, on parle de chicane de couple, sinon, il n'entre jamais en chicane, il est trop muet, trop distant, il n'embarque pas dans ce jeu. Il prend rarement parti, à moins que cela concerne les faibles. Eux, ils doivent mourir. C'est la loi du plus fort, ni plus ni moins. La sélection naturelle.

Talent(s)/compétence(s) ~ Déjà, à la base, il a un système immunitaire très résistant à toutes sortes de maladies et d'infections. Donc combinée à son incroyable résistance physique, cela fait réellement de lui un Titan. Il est impossible à arrêter! Il est excessivement doué pour la guerre, il possède une vitesse et une force à faire pâlir un géant. Il est difficile à suivre en combat et encore plus, il est impossible de ne pas flancher sous l'un de ses puissants coups. Que ce soit n'importe quelle arme, il est né pour les manier. Jamais il ne ratera une manoeuvre, il peut être bloquer, bien sûr, mais il est sans faille dans ses mouvements, exception faite de certains situations. C'est un excellent stratège et il connait des techniques d'entraînement à n'en plus finir. Il n'est certes pas directeur de l'académie militaire pour rien! Si Alecto lui fait confiance pour entraîner les elfes noirs, c'est qu'il en a les capacités.

Faiblesse(s)/phobie(s) ~ Le soleil, les lumières fortes subites l'aveugle et lui brûle les yeux. Il a besoin d'un certain temps d'adaptation à la lumière. Lorsque le soleil surgit de derrière un nuage, il déteste ça, car il est momentanément aveugle. Il n'a aucune peur réellement et n'a pas de lien social qui lui créent des faiblesses. Sans doute que son côté jaloux possessif pourrait le jeter dans le trouble un de ces jours. Sinon, la sécheresse, il a du mal à vivre, à respirer surtout, au sec. Il préfère les climats frais et humide.

Orientation sexuelle ~ Hétérosexuel.

Pouvoir(s) ~ Ses pouvoirs raciaux sont les même que tous les autres elfes. Il possède la télépathie qui lui sert pour rester au courant des évènements à l'académie lorsqu'il est loin, et inversement, pour rester en contact avec Ipoca lorsqu'il quitte l'île. Il possède aussi la capacité de se camoufler, très utile en combat, ou pour la chasse. Il a une vision thermique et nocturne qui lui est très utile lorsque la nuit tombe. C'est d'ailleurs dans le noir qu'il est le plus redoutable. Surgissant de nul part, rapide, fort et efficace. Finalement, il peu droguer quelqu'un par simple contact et ce, durant un court laps de temps. Il utilise rarement cette capacité.

Quant à son pouvoir personnel, il a eu un don qu'il chérit grandement : une Résistance surnaturelle. C'est une espèce de combinaison de la vitesse et d'une force hors du commun. En fait, les capacités naturelles physiques du corps sont augmentés à un degré inimaginable. Comme quelqu'un ayant une puissance, ou une vitesse surnaturelle, son pouvoir se manifeste en cas de besoin, et non pas par sa volonté propre. Lorsqu'il s'entraîne, il ne réussit que rarement à atteindre sa limite, et comme n'importe quelle personne qui s'entraîne, il peut la surpasser, la repousser. Sauf que la sienne, grâce à ce don de résistance, est déjà incroyablement haute. Un choc électrique, une brûlure, le froid, tout ça n'a pas de réel effet sur lui, à moins d'un contact prolongé. Sa peau, ses muscles, son corps s'est endurci avec la pratique, il est devenu une machine puissante. Il est le Titan d'Ipoca.



Informations Sociales


Royaume d'origine ~ Osentalt
Royaume de résidence ~ Île Ipoca
Relation/Famille/Clan ~ Sa chère épouse, Melusine. Ils ont une relation assez particulière mais il a un profond respect pour elle. Il y a aussi sa belle-famille, Alecto et Megaera. Des femmes assez particulières sur lesquelles il a du mal à se situer. On peut aussi spécifier sa jeune soeur, Annael, qu'il apprécie car elle a un fort potentiel. Son beau-frère, le mari de sa soeur, se nomme Kelsier. Il le respecte bien sûr, sa soeur l'a tout de même choisi, mais il demeure distant.



Informations Historiques


Histoire ~ Ses parents étaient parmi les forts. Des elfes à la tête dure, qui refusait tout signe de faiblesse. Combien de fois avait-il été corrigé? Combien de fois avait-il vu des gens mourir ou souffrir? Ses parents avaient un sens spécial du devoir. Ils considéraient qu'il n'y avait pas meilleur remède contre le mal (la faiblesse) qu'en la montrant, et en montrant ce que cela donnait. S'il voulait survivre, il devait écraser les faibles. Il apprit à y retirer du plaisir, une certaine satisfaction. Un jour, il tua même son frère en jouant avec lui. Ce souvenir ne le hantait pas le moins du monde. Un souvenir banal parmi tant d'autres. Dès la puberté, il montra des signes bagarreurs. Il avait beaucoup d'énergie et n'avait pas de réel moyen de la dépenser. Sa famille était plus dans le domaine de la gestion. Ils agissaient avec leur tête, lui, il avait ses bras pour ça. On l'envoya donc auprès d'un tuteur qui s'occuperait de son éducation militaire.

C'est ainsi qu'il se retrouva sous la tutelle d'un diplômé de l'académie. Un soldat, un de ses oncles, qui avait bien fait ses preuves. Mais son oncle ne savait pas dans quoi il s'était lancé, car le petit semblait avoir des dons incroyables. En fait, il ne ressentait pas la douleur, celle vive et aigüe d'une coupure, ou lorsqu'on se cogne un orteil, ou même s'il se mort la langue! Son seuil d'endurance semblait monter jour après jour, à un tel point qu'il n'était qu'adolescent lorsque son tuteur déclara forfait. Il avait alors quatorze ans, et faisait donc l'académie depuis deux ans, car la formation commençait dès leur douzième année. Très vite, il s'avéra tout le contraire d'un faible. Il était vif d'esprit, apprenait avec une vitesse surprenante et s'adaptait à toutes les armes, peut importe leur poids, au bout d'un temps drôlement court. Il fut très rapidement repéré par l'élite de l'académie. Ce jeune garçon était né pour la guerre, cela ne faisait aucun doute.

Il sauta des classes, des années même, pour orienter son éducation vers l'art de la guerre, autant la tactique que le combat. En fait, on lui montrait à diriger une armée, à former des soldats, en plus de le former lui-même. À trente-neuf ans, il était diplômé de l'académie et il obtenait un poste auprès du directeur. Il était chargé de former des soldats. On se rendit bien vite compte que c'était une mauvaise idée. Plus il se battait avec de bons soldats, plus Finn les surpassait et devenait menaçant. Il en vint un temps où il coûta plus cher de médecin que de payer le jeune guerrier. On l'orienta donc vers le jugement. Il devait apprécier les efforts et l'évolution des performances, ce qui lui permit aussi de faire le point sur sa propre situation. Son impressionnante résistance lui permettait de repousser ses limites jusqu'à un point incroyable pour l'homme. Il était plus rapide et plus fort que quiconque.

***

Tout le monde passait par l'académie. Là-bas, il y rencontra une femme qui allait définir son avenir. Elle était presqu'aussi grande que lui. Elle avait un corps aux courbes délicieuses. Ses cheveux gris attiraient la lumière froide, lui donnant des teintes de bleus. Ses yeux étaient d'un brun grisâtre, lui donnant un regard imposant. Très fière de son corps de femme, elle portait toujours de grand décolleté. Elle était sûre d'elle, et le montrait. Elle attira évidemment bien vite son regard, comme bien d'autres hommes. Elle était rude, sans pitié. Un jour même, ils eurent une altercation ; il lui dit quelque chose qu'elle avait mal pris ; il se fit avoir, refusant de se battre avec elle, et elle le drogua. Il se réveilla peu de temps après, elle... le torturait? C'était plutôt dur à dire, car il ne sentait pas grand chose, son niveau de résistance étant déjà bien haut à l'époque, son seuil de douleur était dur à atteindre.

Ni plus ni moins, il s'était relevé, l'avait saisi par les bras et l'avait plaqué au mur, la regardant droit dans les yeux. Elle avait du cran. Beaucoup de cran. Et il aimait ça. Il la tenait fermement. Il était fort, le plus fort. Mais il la tenait aussi doucement, il ne voulait pas la blesser. Il lui sourit. Il caressa, de son pouce, sa peau sous ses main. « Tout doux, petite sirène. Je n'ai jamais voulu vous mettre dans cet état. » Il se pencha et enfuit sa tête dans son cou, plongeant son nez dans sa chevelure, en humant le parfum. « Je préfère vous bouleverser d'une tout autre façon... » Il remonta, lentement, sa gorge, et approcha ses lèvres des siennes. Des bruits de pas, de voix. Il partit, mais à une vitesse telle qu'il eut plutôt l'air de disparaître pour elle. Il avait eut un moment de faiblesse, elle lui faisait de l'effet... et cela ne devait plus se reproduire.

Elle hanta longuement ses pensées. Il savait bien que ce n'était pas de l'amour. Mais il ressentait une chaleur dans son bas ventre qui semblait ne quémander qu'elle. Aucune autre femme, prise de force, ou doucement, ne semblait le satisfaire. Il voulait elle, et toute entière. Il voulait Melusine d'Osentalt, et nulle autre. Parfois, il la croisait dans un corridor, et posait lourdement son regard sur elle. Il assista à des guerres, et se retrouva souvent loin d'elle, pendant longtemps. Il revenait toujours couvert de sang. Il revenait toujours en vainqueur.

***

Un jour, ils partirent vers de nouveaux territoires. Il était alors l'assistant du directeur de l'académie militaire. Celui qui prenait les décisions en son absence. Et aussi un grand militaire. Il prirent l'île d'Ipoca. Ce fut une autre victoire, et cette fois, il y vit Melusine, qui prit part au combat. Sa décision était prise. Plus que prise. Un soir, peu après le siège sur Ipoca, il alla la retrouver directement dans les appartements, entrant comme s'il était chez lui, il alla la trouver directement sur son balcon et l'enlaça. Elle était la partenaire idéale pour prolonger sa lignée. Ses parents lui avaient parler que dans la vie, le plus important était d'assurer son nom, de le faire vivre dans le sang de nos héritiers. Et il voulait que ses héritiers portent aussi le sang de cette femme.

Il lui promit de devenir le directeur de l'académie militaire qui allait être implanter dans les nouveau territoires, il lui promit de revenir vainqueur pour elle et qu'ils allaient pouvoir unir leur sang pour assurer la plus puissante lignée de la race. Il partit comme il était venu, mais pas sans avoir partager un long baiser prometteur, empli de cette passion qu'il contenait pour elle. Il suivit donc l'armée sur les territoires inconnus et l'académie fut implantée. L'ancien directeur voulut reprendre sa place. Finn la clama, lui offrant de se soumettre ou de le vaincre en combat. Ne voulant pas choir parmi les faibles, son aîné releva le menton, prêt à affronter son apprenti. Depuis longtemps, Finnagàn s'entraînait, et devenait plus fort chaque jour. Il savait qu'il allait perdre, avant même d'avoir commencer. Mais il préférait mourir maintenant avec sa fierté, que de finir comme un faible. Comme tous ces servants, ces esclaves qui n'arrivaient pas à graduer à l'académie qu'il dirigeait.

Peu de temps après, Finnagàn implanta, grâce à Alecto, la nouvelle académie sur les territoires nouvellement conquis. Il y assura son autorité par sa force imposante et surnaturelle. Lorsque le système de cours fut bien implanté pour continuer la formation des elfes noirs, formation qui perdurait depuis près de deux cent ans, il revint sur l'île d'Ipoca, et s'agenouilla devant Melusine. Demandant sa main, et sa vie. Ils s'unirent avec les liens du mariage. Publiquement, dans un accord commun, sans même avoir à s'en parler, ils se montraient un couple froid. Efficace, précis, hautain. Ils ne s'accordaient pas d'attention particulièrement, seulement un grand respect. Mais lorsque le soir, la noirceur assombrissait le royaume, et que les chandelles brillaient dans leurs appartements... la passion les consumait et ils s'adonnaient avec plaisir au plus gourmand des péchés : la luxure.

***

[Cette lecture est pour un public averti seulement. Elle présente des scènes pouvant contenir de la violence et du sexe.]

La haine. La haine pure. La colère, poignante et réelle. Le sang, son odeur, sa substance visqueuse. La poigne de son épée, la brulure des blessures. Il ne voyait pas vraiment, tout était rouge. Tout était mort. L'odeur de la chair, l'odeur putride de la mort, il la sentait. Son estomac formait un point en lui, menaçant de recracher le peu qu'il avait avaler ce matin. Ses muscles douloureux suppliaient que tout s'arrête. Mais non. Jamais. Jamais cela n'arrêtera. Les morts se relevaient, les morts le regardait. À nouveau, il campait ses jambes au sol, ne perdant jamais de vue son adversaire. Il sentait sa propre chair déchirée sous la douleur alors qu'il forçait ses muscles pour frapper, encore et encore. Le sang marquait leur trace au sol, sur lui, sur l'autre. Il y en avait partout. La tête, la tête roulait au sol, les yeux exorbités, la bouche ouverte sur un dernier cri. Et ce sang, ce sang s'échappait en pulsation par le corps qui se secouait encore dans un dernier soubresaut nerveux.

Ses jambes flanchèrent, il tomba à genou, plantant son épée au sol pour ne pas basculer dans le sang et les cadavres. Ce cauchemar n'avait pas de fin. Son corps lui tirait de partout, il semblait entendre les hurlements de ses nerfs qui tiraient ce qui lui restait d'énergie pour se soulever à nouveau, et accueillir le prochain cadavre qui tentait de lui couper la tête. Il lui plongea l'épée dans le ventre, la tourna, et la retira. Ce n'était pas assez, ce n'était jamais assez! Le sang lui coulait dessus, il éclatait à chaque coup d'épée. Il n'en pouvait plus. Son corps était trop lourd, il n'avait plus de force, il allait mourir là, heurté par un mort qui ne voulait pas mourir. Il ne mourrait jamais. Les coups ne l'atteignaient pas. Il ne pouvait pas... il s'écroulait au sol, lâchait même son épée, il voyait le cours venir, droit vers son visage. Le choc, brutal. La lame s'enfonçait dans sa chair, lui brûlant le visage, il hurla.

Se relevant brusquement dans son lit, en sueur, il ouvrit les yeux en grand. Il respirait vite. Il n'avait pas crié, même qu'il avait un noeud dans la gorge. Il passa une main dans ses cheveux et se leva. Nu pied, il marcha jusqu'à la fenêtre et alla même sur le balcon, pour prendre l'air. Il n'était pas complètement nu, il portait un caleçon. Il appuya ses mains sur le muret et reprit son souffle. Il avait envie de sang, de guerre. D'un véritable combat, et cela l'atteignait jusque dans ses rêves. La seule place d'ailleurs où il lui arrivait de souffrir. C'était presque jouissif pour lui, de sentir la brûlure des blessures, de sentir ses muscles lui tirer. Il y avait si longtemps que ce n'était plus le cas! De puis qu'il était devenu si résistant. Oh certes, il adorait cela. Soumettre ses ennemis, ou juste n'importe quel apprenti de l'académie. L'écraser de sa force. Rire des égratignures. Cela ne l'empêchait pas d'espérer un bain de sang. Dans ses rêves, c'était toujours les morts qui se relevaient. Car personne ne le survivait, jamais.

Lorsque son coeur se calma. Il soupira. Ipoca était fade. Il retourna dans la chambre, monta sur le lit et se tourna vers son épouse qui dormait paisiblement. Sans plus de cérémonie, il saisit sa taille et la tira vers lui. Il passa une jambe entre les siennes et se hissa au-dessus d'elle, ses paumes reposant chaque côté de son corps. Il l'embrassa, sur les paupières, les joues, le lobe d'oreille. Il frotta son nez sur son oreille pour la faire frisonner. Pendant ce temps, ses mains parcoururent son corps, voulant réveiller ce feu qui couvait en elle. Et il l'alluma oui, très bien. S'il ne pouvait combler sa soif de sang, il comblerait sa soif de chair! Elle ouvrit les yeux, bien après avoir commencer à réagir. Il lui sourit et l'embrassa pour l'empêcher de parler. Il passa sa main dans ses cheveux et entreprit de la déshabiller, sans la quitter des yeux, la frôlant ici et là, observant ses réactions. Si ce n'était pas de l'amour qui faisait vivre leur couple, la passion en était la plus solide base. Le respect aussi. Mais ici, dans le lit, le respect n'avait pas réellement sa place. Du moins, pas de la même façon.

Fonction ~ Il est le Seigneur d'Ipoca aux côtés de son épouse, si celle-ci gère le royaume, lui il s'occupe des affaires de guerres, de recruter la garde et d'assurer leur sécurité. Le reste, ce sont ses affaires à elle. Il est aussi le Directeur de l’Académie militaire, il s’occupe de l’instruction des jeunes. En fait, il fait l'inspection, et gère la diffusion de l'information, la façon qu'ils sont entraîner. Il est celui qui prend les grandes décisions et qu'on appelle en cas important. Bien qu'il habite à un jour de bateau de son emploi, il sépare son travail et sa vie privée. Ce qui permet de conserver de solide lien avec son épouse, car ils ne sont pas toujours confrontés l'un à l'autre.


Âge : 20 ans.
Autres personnages sur le forum : Lyssia et cie.
Présence : Sans doute trop souvent.
Où avez-vous connu le forum? Via google et le site officiel.
Code du règlement : Ok, par Iphigénie.

_________________


Dernière édition par Finnagán le 23/02/2013 21:09; édité 23 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 10/02/2013 14:42    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Khiara
Chevalier Impérial
Chevalier Impérial

Hors ligne

Inscrit le: 22 Oct 2012
Messages: 307
Présence: Présent(e)
Race(s): H. Uthérien [Vampire]
Sexe: Féminin
Âge: 35 ans [Mai]
Génération: Exception

MessagePosté le: 11/02/2013 19:55    Sujet du message: Finnagàn, le Titan d'Ipoca Répondre en citant

En attente Smile
Revenir en haut
Cylan
Apprenti(e) Magicien(ne)
Apprenti(e) Magicien(ne)

Hors ligne

Inscrit le: 22 Nov 2010
Messages: 1 303
Présence: Présent(e)
Race(s): Humain
Sexe: Masculin
Âge: 61 ans [février]
Génération: Vingt-deuxième Génération
Localisation: Dans les pattes de Ged

MessagePosté le: 22/02/2013 14:29    Sujet du message: Finnagàn, le Titan d'Ipoca Répondre en citant

va falloir choisir un rang, Seigneur d'Ipoca ou directeur de l'académie, parce que les deux ça rentrera pas dans un rang Chéri XD

aprés lecture de l'histoire, j'ai remarqué qu'il y avait une parti de l'histoire qui a l'air de servir de notes (tu sais la partie en petit entre crochet) du coup j'ai un doute, est ce que ta fiche est finie? XD

En Attente~♦

_________________
Cylan d'Emeraude


Une Rose de la part de Aurore^^
Revenir en haut
Finnagán
Empereur Rouge
Empereur Rouge

Hors ligne

Inscrit le: 09 Fév 2013
Messages: 54
Présence: Présent(e)
Race(s): Elfe noir
Sexe: Masculin
Âge: 135 ans
Localisation: Beside you

MessagePosté le: 22/02/2013 18:03    Sujet du message: Finnagàn, le Titan d'Ipoca Répondre en citant

Non, il me reste une partie de l'histoire. Pour le rang... disons... Directeur avec les accès de Seigneur d'Ipoca? Very Happy
_________________
Revenir en haut
Finnagán
Empereur Rouge
Empereur Rouge

Hors ligne

Inscrit le: 09 Fév 2013
Messages: 54
Présence: Présent(e)
Race(s): Elfe noir
Sexe: Masculin
Âge: 135 ans
Localisation: Beside you

MessagePosté le: 23/02/2013 21:11    Sujet du message: Finnagàn, le Titan d'Ipoca Répondre en citant

J'ai terminé. Il me faut donc les approbations de Melusine, Alecto, Megaera, Annael et Kelsier.
_________________
Revenir en haut
Annael
[Nouveau membre]

Hors ligne

Inscrit le: 16 Fév 2013
Messages: 4
Présence: Présent(e)

MessagePosté le: 23/02/2013 21:25    Sujet du message: Finnagàn, le Titan d'Ipoca Répondre en citant

J'accepte mon frère~
Revenir en haut
Melusine
Dame d'Ipoca
Dame d'Ipoca

Hors ligne

Inscrit le: 25 Jan 2013
Messages: 177
Présence: Présent(e)
Race(s): Elfe noir
Sexe: Féminin

MessagePosté le: 23/02/2013 22:05    Sujet du message: Finnagàn, le Titan d'Ipoca Répondre en citant

J'accepte mon époux.
_________________


When reaching for the future, we sometimes fall into the past. As we gaze upon event that cannot be changed, our hearts grow bitter with regret.
Revenir en haut
Hécate
Sous-Chef des Chevaliers Impériaux
Sous-Chef des Chevaliers Impériaux

Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2011
Messages: 402
Présence: Présent(e)
Race(s): H. Phéryxian
Sexe: Féminin
Âge: 40 années
Génération: Vingt-deuxième Génération
Localisation: En train de se transformer en loup

MessagePosté le: 23/02/2013 22:07    Sujet du message: Finnagàn, le Titan d'Ipoca Répondre en citant

J'accepte mon beau-frère. Seigneur, suis-je vraiment en train d'utiliser ces mots? Meg, il faut vraiment soigner notre soeur contre le mariage et la monogamie, l'expression beau-frère, me dégoûte.
_________________
Revenir en haut
Aymeric
Immortel
Immortel

Hors ligne

Inscrit le: 10 Fév 2013
Messages: 138
Présence: Présent(e)
Race(s): Divin / Fée
Sexe: Masculin
Âge: 120 ans

MessagePosté le: 24/02/2013 20:34    Sujet du message: Finnagàn, le Titan d'Ipoca Répondre en citant

J'approuve mon beau-frère ~
_________________
 
Revenir en haut
Megaera
Conseiller(ère)
Conseiller(ère)

Hors ligne

Inscrit le: 26 Jan 2013
Messages: 26
Présence: Présent(e)
Race(s): Elfe noir
Sexe: Féminin
Âge: 102 ans
Localisation: Partout...

MessagePosté le: 25/02/2013 00:26    Sujet du message: Finnagàn, le Titan d'Ipoca Répondre en citant

J'accepte... avec joie, bonheur, félicité, et licornes mon Beau-Frère. Notez le sarcasme. Alee, je t'avais dis qu'il ne fallait pas l'isoler sur une île avec des dauphins... Je savais qu'on aurait affaire à une castastrophe dans le genre « je me marie »...
_________________

Maybe because she doesn't try so hard to seduce and impress,
I guess that's why some guys fell for her.
Because she's so different and crazy
and we all like a little bit of that in our life.
Revenir en haut
Alysandre
Seigneur du Désert
Seigneur du Désert

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juil 2012
Messages: 870
Présence: Présent(e)
Race(s): Immortelle
Sexe: Féminin
Âge: 125 ans

MessagePosté le: 26/02/2013 15:51    Sujet du message: Finnagàn, le Titan d'Ipoca Répondre en citant

Présentation acceptée!


Nous discutons pour savoir si tu auras ou pas les droits de modération d'Ipoca, donc pour l'instant je te donne le titre de directeur de l'Académie militaire.

_________________
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 07/12/2016 14:19    Sujet du message: Finnagàn, le Titan d'Ipoca

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Les Chevaliers d'Émeraude - JDR recommandé par le site officiel - Version 7 Index du Forum -> Recensement -> Recensement -> Erinya Toutes les heures sont au format GMT - 4 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Crédits - Le forum a été créé en 2005 par Deelylah. Le design et le codage ont été réalisé par Chlotilde avec l'aide de Camellia et Sahvanna. L'univers du forum est fortement inspiré de la saga Les chevaliers d'Émeraude d'Anne Robillard. Toute reproduction partielle ou totale de ce forum est interdite.


Portail | Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky